Paramount Time Square de JeanRichard : quand l’heure tourne… « carré »


L’expression « l’heure tourne » sous-tend qu’elle tourne… en rond, que son cadran soit… rond ou carré. Eh bien pas pour la marque JeanRichard qui présentera à l’occasion du prochain SIHH qui se tiendra en avril prochain à Genève, un modèle de montre où l’indicateur des heures se déplace en suivant les lignes d’un carré. Explications…


Paramount Time Square JeanRichard
La marque horlogère de la Chaux-de-Fonds ouvre donc une nouvelle voie dans le domaine des complications horlogères. Preuve en est la Paramount Time Square. En développant le JR1100, déclinaison du célèbre mouvement de base JR1000, les maîtres horlogers neuchâtelois ont souhaité conférer une insolite liberté à l’aiguille des heures (qui n’est d’ailleurs plus vraiment une aiguille) et qui évolue désormais sur un carré.

Au fil du temps, l’indicateur des heures à trois pointes (rouge, bleue et noire) se déplace sur une trajectoire quadrangulaire en tournant sur lui-même. Comme dans un ballet de couleurs, les pointes se placent à tour de rôle en face des heures. « Ce parcours surprenant a été créé selon le principe des hypocycloïdes et rendu possible grâce à la combinaison d’un train de renvois et d’un engrenage planétaire » explique le communiqué de la manufacture (voir encadré ci-dessous).

Dans le style Bauhaus, les lignes de la Paramount Time Square font preuve de sobriété et de simplicité, à l’image du généreux cadran noir mat, laissant apparaître dans toute sa splendeur les ponts guillochés en soleil et créant des jeux de symétrie harmonieux. Le mouvement, quant à lui, se laisse admirer à travers une glace saphir sur le fond de la boîte.

A noter que ce modèle se distingue également par son boîtier mariant l’acier au titane.

Mouvement JR1100 ou l’heure carrée décortiquée

Paramount Time Square JeanRichard
Le système de l’heure carrée repose sur un train de renvois et un engrenage planétaire. La prise de force est effectuée sur la roue des heures et le couple est transmis au planétaire. Celui-ci, à l’instar de la roue des heures, réalise deux rotations complètes par jour.

La trajectoire de l’heure carrée trouve quant à elle son origine dans le principe des hypocycloïdes, courbes décrites par la trajectoire d’un point fixé à un cercle, qui roule sans glisser sur un autre cercle (dit directeur) et à l’intérieur de celui-ci.

Dans le cas de la montre Paramount Time Square, le satellite est entraîné par le planétaire et engrène avec la couronne extérieure fixe. Comme le satellite compte quatre fois moins de dents que la couronne extérieure, une dent (ou tout autre point situé sur la périphérie du satellite) parcourrait une hypocycloïde à quatre points de rebroussement, aussi appelée astroïde, une forme qui se rapproche sensiblement de celle d’un carreau de jeux de cartes. En revanche, la trajectoire d’un point situé au centre du satellite formerait logiquement un cercle.

Les ingénieurs de JeanRichard en ont donc déduit qu’il devait exister sur ce rayon un point particulier qui se déplacerait selon une courbe intermédiaire entre l’astroïde et le cercle. C’est précisément sur ce point que repose l’indicateur des heures à trois branches de la Paramount Time Square, dont la trajectoire épouse les formes d’un carré aux coins arrondis. D’où la notion d’heure carrée.

Spécificités techniques de la Paramount Time Square JeanRichard

Paramount Time Square JeanRichard
Mouvement : mécanique manufacturé JR1000 à remontage automatique (JR1100)
Calibre 11 1/2’’’, 33 rubis, fréquence 28.800 alt./heure (4 Hz)

Réserve de marche min. 48 heures

Fonctions : Heure carrée, minute, seconde, date à guichet à 3h

Boîtier :
Acier massif, brossée
Brancards et couronne en titane
Dimensions 36.3 x 36.3 mm, hauteur 12.05 mm, ouverture 27 x 27 mm
Glace saphir bombée, traitement antireflets
Fond fermé par 4 vis, Glace de fond en saphir

Etanche à 30 mètres

Cadran :
Verni mat noir
Quatre angles galvaniques brillants noirs en applique
Cadran ouvert sur le mouvement
Indicateur des heures à trois pointes, rouge, bleue ou noire
Aiguilles glaives squelettes en acier bleui avec matière luminescente aux extrémités
Date avec chiffres rouges (mouvement manufacture)

Bracelet : alligator avec boucle déployante en acier

Montres-de-luxe.com | Publié le 3 Mars 2008 | Lu 4406 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques