Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Piaget Altiplano : deux nouveaux records dans la quête de l’extra-plat


L’année 2010 constitue pour Piaget tant un hommage à son riche héritage horloger qu’un formidable bond vers l’avenir. En effet, afin de fêter le cinquantième anniversaire de la commercialisation de son calibre 12P en 1960, mouvement mécanique à remontage automatique le plus plat de son époque, la manufacture présente cette année le calibre 1200P. Un mouvement qui vise à repousser de nouvelles limites en devenant le calibre automatique le plus plat du marché : 2.35 mm. Premier record. Et qui équipe une Altiplano d’une épaisseur de 5.25 mm… La monter la plus plate de sa catégorie. Second record.


Piaget Altiplano : deux nouveaux records dans la quête de l’extra-plat
Pour son entrée sur la scène horlogère, le calibre 1200P vient équiper dès 2010 l’un des modèles icône de Piaget, la montre Altiplano.

Dotée d’une nouvelle taille de boîtier (43 mm de diamètre), la dernière-née des Altiplano présente une épaisseur de 5.25 mm seulement, ce qui fait d’elle « la montre la plus plate de sa catégorie » affirme la marque du groupe Richemont dans son communiqué. Second record.

Toutefois, cette pièce a le record modeste à l’heure de la course au « toujours plus compliqué », elle n’affiche en effet que l’essentiel : l’heure et la minute.

En hommage au calibre 12P qui, lui aussi, ne disposait que des fonctions heure et minute, elle sera proposée en deux séries anniversaire, l’une en or rose et l’autre en or gris 18 carats, chacune éditée à 235 exemplaires. Une numérotation symbolique pour rappeler la finesse record du mouvement : 2.35 mm…

Rappelons –et c’est relativement peu connu- que la manufacture Piaget a écrit depuis plus d’un demi-siècle certaines des plus belles pages de l’histoire des mouvements extra-plats. Et elle l’a fait en précurseur.

Dès 1957 en effet, Piaget crée l’événement en développant le calibre 9P, mouvement mécanique à remontage manuel le plus plat de sa catégorie (2 mm). Deux ans plus tard, Valentin Piaget dépose le brevet du calibre 12P qui, commercialisé en 1960, décroche un autre record, dans la catégorie des mouvements automatiques cette fois-ci.

Forte de cette légitimité historique, la Manufacture de Haute Horlogerie Piaget n’a eu de cesse depuis de se renouveler sur le segment hautement technique des mouvements extra-plats : pour ne citer que les mouvements les plus récents, rappelons le 430P (2.1 mm d’épaisseur) créé en 1998 ou le 830P (2.5 mm) créé en 2007.

Cette expertise des mouvements extra-plats a également donné naissance à des calibres compliqués tels que le 600P, mouvement de forme à tourbillon le plus plat du monde avec 3.5 mm ; le 880P, équipé d’un chronographe flyback et d’un second fuseau horaire présentant une épaisseur de 5.65 mm seulement ; le 855P qui intègre dans 5.6 mm un quantième perpétuel, des affichages rétrogrades et un second fuseau horaire.

Cinquante ans après la commercialisation du calibre 12P, le mouvement automatique 1200P ne permet pas seulement à la manufacture de battre un nouveau record dans la quête de l’extra-plat, il vient aussi compléter un portefeuille de mouvements d’une richesse rare, le fruit de décennies de créativité, d’inventions et d’investissements tant techniques qu’humains : un patrimoine horloger qui signe l’appartenance d’une marque au cercle très restreint des grandes manufactures.

Piaget Altiplano 43 mm « Série anniversaire » – Calibre 1200P

Piaget Altiplano : deux nouveaux records dans la quête de l’extra-plat
À l’origine de ce garde-temps, la volonté de célébrer un anniversaire en battant un nouveau record de finesse et en l’associant à une fiabilité hors norme.

Dans ce but, l’expertise acquise par Piaget dans le développement de mouvements extra-plats lui a permis de mettre en œuvre des solutions techniques repoussant les limites de la micromécanique : ainsi, lorsque des rouages de mouvement classique présentent une épaisseur de 0.2 mm, ceux équipant le 1200P ne font que 0.12 mm, soit à peine plus qu’un cheveu (0.08 mm).

D’une façon générale, tous les composants du mouvement ont vu leur épaisseur réduite au strict nécessaire tout en garantissant une fiabilité irréprochable. Parmi eux, le bâti automatique a constitué l’une des principales difficultés à surmonter.

Cet ensemble, qui exige un volume certain, est généralement à l’origine d’un surplus d’épaisseur pour un mouvement. À l’instar du calibre 12P, la solution a donc consisté à l’intégrer au 1200P en utilisant le principe de la masse oscillante décentrée, aussi appelée micro-rotor. Gravée du blason de Piaget, cette masse oscillante est façonnée dans le platine. L’utilisation de ce matériau lui confère un poids et une inertie aptes à garantir un excellent pouvoir remontant.

Le résultat est un mouvement qui non seulement s’annonce comme le plus mince de sa catégorie aujourd’hui sur le marché (2.35 mm) mais qui dispose également de performances techniques remarquables et d’une grande fiabilité : balancier de faible inertie (2.90 mg.cm2), fréquence de 21'600 a/h, réserve de marche d’environ 40 heures.

Enfin, fidèle à sa tradition, Piaget a mis un point d’honneur à offrir à son nouveau calibre extra-plat de remarquables finitions : outre les ponts anglés décorés de Côtes de Genève, la platine perlée, les aciers satinés et les vis bleuies, le 1200P dispose de roues soleillées et d’une raqueterie spécifique portant, telle une signature secrète, le « P » de Piaget. Eu égard à son caractère exceptionnel, ce calibre sera dédié uniquement à des séries limitées.

Ce grand mouvement – 13 lignes ¼, soit 29.9 mm de diamètre –, pourvu des fonctions heure et minute, se destinait bien entendu à équiper une montre extra-plate de grande taille. Le modèle Altiplano, icône dans l’univers de l’extra-plat en général, et de Piaget en particulier, s’est naturellement imposé.

Gravé de la mention « 1200P », le boîtier a été conçu très en amont du processus de développement pour abriter parfaitement le mouvement, chacun étant fait l’un pour l’autre. Sa glace a été délibérément choisie plate et non bombée afin d’accentuer plus encore la finesse de la boîte. Le résultat est une pièce d’horlogerie aux cornes effilées et au cadran guilloché à la main particulièrement mis en valeur par une lunette d’une extrême finesse.

Les différents niveaux présents sur le cadran –un moyen astucieux de diminuer encore l’épaisseur de la montre en limitant les hauteurs d’aiguillage-, l’alternance des index simples et doubles, la mention « automatic » rappelant les pièces historiques de Piaget, la discrète inscription signalant qu’il s’agit d’une pièce anniversaire sont autant d’éléments qui confèrent à l’ensemble un équilibre et un style épuré.

La boîte, disponible en or rose 18 carats avec un cadran bleu nuit, et en or gris 18 carats avec un cadran noir, est équipée, malgré son extrême finesse, d’un fond saphir laissant admirer le mouvement et d’une couronne portant le « P » de Piaget.

Une boucle ardillon dont l’esthétique rappelle celle de la lunette a été créée spécifiquement pour cette montre. Chacune de ces références n’est disponible qu’en série limitée de 235 exemplaires seulement. La numérotation individuelle est gravée sur la masse oscillante de chacun mouvement.

Piaget Altiplano : deux nouveaux records dans la quête de l’extra-plat

Piaget Altiplano 43 mm – Calibre 1208P

Piaget Altiplano : deux nouveaux records dans la quête de l’extra-plat
En parallèle au modèle Altiplano 43 mm « anniversaire » équipé du calibre 1200P, Piaget présente le modèle Altiplano 43 mm calibre 1208P.

Appelée à rester en collection tandis que le modèle dédié à l’anniversaire du calibre 12P, demeure une exclusivité limitée ; cette version a fait l’objet d’un même soin tant dans les finitions de son mouvement que dans celle de son habillage.

Cornes effilées, fine lunette, cadran épuré, calibre terminé dans le respect des codes de la manufacture, tout évoque la sobriété et l’élégance qui restent assurément les maîtres mots de ce garde-temps extra-plat.

La masse oscillante est façonnée dans de l’or 22 carats tandis qu’une petite seconde à 4h vient animer le cadran et rend d’autant plus remarquable le record de finesse enregistré par le calibre 1208P et ses 2.35 mm.

Avec la montre Altiplano 43 mm équipée du nouveau calibre 1208P -comme avec la pièce de la série anniversaire et son calibre 1200P- Piaget bat deux nouveaux records : celui du mouvement mécanique à remontage automatique le plus plat du marché (2.35 mm), et celui de la montre la plus fine de sa catégorie (5.25 mm).

Piaget Altiplano Double Jeu 43 mm – Calibres 838P / 832P

Piaget Altiplano : deux nouveaux records dans la quête de l’extra-plat
Une montre hors norme dans la création horlogère actuelle, commercialisée pour la première fois en 2007, et qui a connu un succès immédiat.

Une montre ? Deux montres en réalité, dont les boîtiers d’une extrême finesse et les mouvements extra-plats leur permettent de se superposer pour n’en former plus qu’une, du moins en apparence.

Une montre avant-gardiste, de généreuse dimension (43 mm de diamètre) et dont les deux calibres indiquent sur chacun des cadrans une heure différente, fonctionnalité particulièrement utile pour celui qui voyage.

Le cadran supérieur, animé par le calibre mécanique 838P, est réglé sur l’heure du fuseau horaire de destination. Le cadran inférieur, animé par le calibre mécanique 832P, conserve quant à lui l’heure du fuseau horaire d’origine.

En développant à partir du calibre extra-plat 830P le nouveau calibre 832P, Piaget a souhaité sophistiquer le concept de la montre Double Jeu en apportant au voyageur un second fuseau mesuré non plus sur 12 mais sur 24 heures.

Les maîtres horlogers de la manufacture ont ainsi dû modifier la roue des heures et mettre en place un nouveau mobile des minutes qui permet un affichage de 1 à 24. Sur le cadran inférieur, cette solution technique offre donc une indication de l’heure originale, totalement dans l’esprit de cette montre atypique.

Sa lisibilité est en outre parfaite, les 24 heures s’inscrivant sur un seul et même tour d’heures. Au final, cette complication est pour celui qui la porte l’assurance, lorsqu’il est au bout du monde, de souhaiter une bonne nuit à ses enfants quand ils vont se coucher et non quand ils partent à l’école…

À l’instar des autres mouvements de la manufacture, le nouveau calibre 832P est terminé avec le plus grand soin. Parmi ses finitions, citons les ponts anglés et décorés de Côtes de Genève circulaires, la platine perlée et les traditionnelles vis bleuies.

Le nouveau modèle Altiplano Double Jeu équipé du calibre 838P et du nouveau calibre 832P est proposé en deux versions : or rose ou or gris 18 carats, chacune équipée d’un fond saphir sous le boîtier supérieur et d’un fond gravé du blason Piaget sous le boîtier inférieur.

Piaget Altiplano : deux nouveaux records dans la quête de l’extra-plat

Piaget Altiplano 40 mm- Calibre 838P squelette serti

Piaget Altiplano : deux nouveaux records dans la quête de l’extra-plat
Quand la maîtrise du mouvement extra-plat reste l’apanage d’une poignée de grandes manufactures horlogères, le squelettage de ce type de calibre relève de l’exception. La manufacture Piaget réunit sous un même toit l’intégralité des métiers de l’horlogerie et de la joaillerie ; ce niveau d’intégration lui a déjà permis de présenter en 2005 une première dans le monde horloger : un mouvement extra-plat non seulement squeletté mais également serti : le calibre 600P.

Lorsque l’on sait que ce mouvement était en outre le tourbillon de forme le plus plat au monde, on ne peut que saluer un tel tour de force. En 2010, alors qu’elle multiplie les démonstrations dans sa maîtrise de l’extra-plat, la manufacture choisit d’illustrer sa double légitimité d’horloger et de joaillier en proposant un nouveau mouvement extra-plat serti : le calibre 838P.

Sertir un mouvement squelette extra-plat est extrêmement complexe car cela requiert des modifications de sa structure fondamentale. Chaque composant à sertir, platine ou pont, doit en effet présenter l’épaisseur suffisante pour accueillir l’empierrage tout en conservant sa propre rigidité, sachant que l’ensemble doit bien évidemment rester extra-plat.

Une équation quasiment impossible à résoudre sans la collaboration rapprochée de chaque corps de métier de la manufacture, au premier rang desquels on retrouve le sertisseur, l’horloger et le concepteur du mouvement. Une platine spécifique renforcée en or massif a ainsi dû être développée pour accueillir un sertissage que la marque souhaitait, bien entendu, le plus étendu possible.

Le résultat est spectaculaire : 0.48 carat de diamants pleine taille, pas moins de 174 pierres serties sur un seul mouvement dont l’épaisseur ne dépasse pas 3.10 mm. L’ensemble est terminé dans le respect des codes Piaget : ponts guillochés soleil, anglage, perlage et traits tirés à la main tant sur la platine que sur les ponts, vis bleuies, rouages cerclés.

L’ensemble vient s’intégrer au boîtier grâce à un rehaut serti de 144 diamants pour 0.91 carat. Cette montre, disponible en or gris 18 carats avec une lunette sertie de 72 diamants –pour 1.01 carat – est exclusivement commercialisée dans les boutiques Piaget.

Montres-de-luxe.com | Publié le 11 Avril 2010 | Lu 7015 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques