Montres-de-luxe.com

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Portrait de Sam Bonjean : il les aime modernes, mâtinées d'un twist vintage !


Sam Bonjean, 46 ans, journaliste à L’Est Républicain, est un passionné de garde-temps mécaniques depuis son plus jeune âge. C’est d’ailleurs lui qui rédige la plupart des articles « montre » de ce quotidien distribué dans la région de France la plus horlogère qui soit. Rencontre avec un homme qui aime les pièces modernes mâtinées d’un twist vintage, comme la Tudor Black Bay par exemple...


Votre toute première montre ?

Ma toute, toute première montre ? Disons que ça doit remonter à mes 8 ans. C’était une Codhor Antichoc. Le cadran avait deux arcs (bleu d’un côté, rouge de l’autre). Un modèle pédagogique pour apprendre aux gamins à lire l’heure. Je me souviens que dans la cour de récré, on était plusieurs à avoir la même. C’est une montre à remontage mécanique. Je l’ai toujours et elle fonctionne encore. Récemment, mon fils l’a portée. Maintenant, ma première « vraie » montre était une Breitling Chronomat. Un choix que je regrette un peu… A l’époque, j’avais hésité entre le Chronomat et la Navitimer. Ce sera peut-être pour une prochaine fois… 
 
Votre dernier achat en date…

En fait ce n’est pas un achat mais un cadeau que j’ai reçu, quelques jours avant Noël. Un cadeau totalement inattendu. C’est la Chronoris Grand Prix 70. Délicieusement vintage. J’adore ! Une belle surprise.
 
Votre prochain achat…

Sans doute la Tudor Black Bay Heritage, lunette bordeaux sur bracelet en cuir vieilli. Depuis que je l’ai vue au Salon de Bâle, elle me fait fantasmer. Il faudra bien que je succombe un de ces jours…
 
Êtes-vous plutôt un acheteur réfléchi ou compulsif ?

Les deux. J’ai eu ma période compulsif. Aujourd’hui, je suis plus réfléchi…
 
Quelles sont les trois caractéristiques indispensables pour qu’une montre vous plaise ?

Il existe deux catégories de montres que j’apprécie tout particulièrement. Les chronographes et plus encore les montres de plongée. Maintenant, le modèle doit nécessairement être mécanique. Forcément, la qualité du calibre entre en ligne de compte même s’il n’est pas toujours aisé d’être certain de la traçabilité… Ensuite, c’est un mélange entre coup de cœur et charge émotionnelle du modèle. A l’image d’une Speedmaster d’Omega, par exemple. Quand on la porte au poignet, ça renvoie à la conquête spatiale, au premier pas sur la Lune. C’est un peu plus qu’une simple montre.  
 
Plutôt montres modernes ou montres vintages ou de collection ?

Montres modernes. Avec un twist vintage, c’est encore mieux. Le top du top serait un Rolex Daytona Paul Newman…  
 
Vos achats : en neuf ou en occasion ?

Du neuf.
 
Vos trois marques préférées ?

Rolex, Zenith et Panerai

Montres-de-luxe.com | Publié le 9 Janvier 2015 | Lu 1364 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos