Portugaise Yacht Club Chronographe Edition Volvo Ocean Race 2011-2012 : une Portugaise au tour du monde


Pour le départ officiel de la régate Volvo Ocean Race 2011-2012, la manufacture IWC Schaffhausen (groupe Richemont), chronométreur officiel, a présenté une édition spéciale de la Portugaise Yacht Club Chronographe : l’Edition «Volvo Ocean Race 2011-2012», un garde-temps en titane (45.4 mm) doté d’un cadran noir carbone et du calibre 89361 manufacture avec fonction Flyback.


Portugaise Yacht Club Chronographe Edition Volvo Ocean Race 2011-2012
« Aucun compromis n’est possible, cette régate autour du monde fait sans nul doute partie des sports d’équipe les plus exigeants et promet une compétition serrée faite d’aventures et de spectacle ».

En quelques mots, Georges Kern, PDG d’IWC Schaffhausen, résume ce qui lie la manufacture à la Volvo Ocean Race.

« Les hommes qui participent à cette course en mer relèvent chaque jour des défis à la limite du possible et IWC Schaffhausen dédie à leur esprit d’équipe et à leur sportivité hors du commun une montre quasiment créée pour affronter la rudesse des conditions prévalant en haute mer ».

Seuls les plus audacieux régatiers professionnels du monde s’aventurent à disputer la Volvo Ocean Race, qui fait le tour du monde en neuf étapes. Cette régate de haute mer, sans doute une des plus spectaculaires et une des plus dures de toutes, commence avec la In-Port Race dans le port espagnol d’Alicante et traversera six continents ainsi que quatre océans avant de jeter définitivement l’ancre à Galway, en Irlande, au cours de l’été 2012.

Sur ces 39.270 milles marins (72 728 km) dans quelques-unes des eaux les plus traîtres du monde, des défis extrêmes et des poussées d’adrénaline attendent les sportifs, qui devront faire face à des tempêtes glaciales, des creux de quinze mètres et des calmes plats sans fin. Prêts à battre des records, les onze membres d’équipage devront affronter le quotidien avec peu de sommeil, une intimité quasi nulle et des repas lyophilisés.

Portugaise Yacht Club Chronographe Edition Volvo Ocean Race 2011-2012 : une Portugaise au tour du monde

Portugaise Yacht Club Chronographe Edition Volvo Ocean Race 2011-2012 : une Portugaise au tour du monde
En hommage à cette prestigieuse régate et aux performances de pointe qu’elle exige de ces athlètes d’exception durant neuf mois, la manufacture horlogère IWC Schaffhausen lance une édition spéciale (mais non limitées à « x » pièces) : la Portugaise Yacht Club Chronographe Edition «Volvo Ocean Race 2011-2012».

La Portugaise Yacht Club Chronographe Edition « Volvo Ocean Race 2011-2012 » d’IWC Schaffhausen est un garde-temps en titane dotée d’un boitier de 45.4 mm. Avec une étanchéité de 6 bar, une couronne vissée et la protection de la couronne, « sa robustesse et sa résistance sont garanties » assure la marque dans son communiqué.

Ce modèle est équipé du calibre manufacture 89361 qui dispose d’une fonction Flyback et d’un affichage analogique des temps chronométrés plus longs sur un guichet, au moyen de deux aiguilles.

Cette montre est dotée d’un bracelet en caoutchouc noir avec boucle déployante. Le fond en verre saphir permet d’observer le remontage IWC à doubles cliquets, tandis que la gravure « Edition Volvo Ocean Race 2011-2012 » indique clairement à qui ce chef d’œuvre est dédié. A noter également les aiguilles et les index luminescents ainsi que le grand cadran noir carbone.

Chronométreur officiel de la Volvo Ocean Race 2011-2012

« Le partenariat entre IWC Schaffhausen et la Volvo Ocean Race offrira une nouvelle opportunité à la manufacture de démontrer son expertise en termes d’ingénierie, de technologie et de qualité », se réjouit Georges Kern. « Seule une entreprise capable de satisfaire à des normes de précision, de perfection et de durabilité aussi élevées peut être à la hauteur de cette prestigieuse course en haute mer ».

IWC n’est pas seulement le chronométreur officiel de la Volvo Ocean Race 2011-2012, mais décerne aussi un prix par étape dans le cadre de l’IWC Schaffhausen Speed Record Challenge. Le trophée IWC sera remis a l’équipe réalisant la plus longue distance sur 24 heures lors d’une étape. Le parcours comprend des escales au Cap (Afrique du Sud), à Abu Dhabi (EAU), à Sanya (Chine), à Auckland (Nouvelle-Zélande), à Itajaí (Brésil), à Miami (USA), à Lisbonne (Portugal) et à Lorient (France).

Lors de la dernière arrivée en Irlande, à Galway, la manufacture horlogère suisse récompensera les onze membres de l’équipage auteur du record des 24 heures le plus rapide en leur remettant une Portugaise Yacht Club Chronographe Edition « Volvo Ocean Race 2011-2012 ». Le record actuel est de 596,6 milles marins (1105 km) en 24 heures, réalisé par Ericsson 4, le vainqueur de la Volvo Ocean Race 2008-2009. Chaque équipe tentera l’impossible au quotidien pour le battre. Les monocoques high-tech – de la nouvelle jauge Volvo Open 70 – sont construits selon les derniers standards de l’ingénierie qui permettent aux équipages d’atteindre des vitesses incroyables, même dans les conditions les plus extrêmes.

Sponsor officiel de l’équipage Abu Dhabi Ocean Racing

Si elle assume la fonction de chronométreur officiel de la Volvo Ocean Race 2011-2012, la manufacture IWC Schaffhausen soutient également l’équipe Abu Dhabi Ocean Racing en tant que sponsor officiel. L’équipe de l’Abu Dhabi Tourism Authority (ADTA) est le premier challenger arabe, et c’est le Britannique Ian Walker, double mé daillé d’argent olympique, qui est aux commandes du monocoque en tant que skipper.

Avec ce prestigieux sponsoring, une nouvelle ère commence également pour la marque de luxe suisse IWC Schaffhausen. « Ce partenariat unit deux organisations animées par le même souci de perfection et cherchant à dépasser leurs objectifs avec passion », résume Georges Kern. « Ensemble, nous mettons le cap sur le succès

Cet étincelant voilier noir baptisé Azzam («détermination» en arabe) arbore sur sa voile le logo d’IWC côtoyant l’emblème des Emirats Arabes Unis, un faucon planant haut dans le ciel. Parmi les régatiers internationaux chevronnés composant l’équipe Abu Dhabi Ocean Racing figurent pour la première fois deux Emirati: le régatier olympique Adil Khalid, 22 ans, et Butti Al Muhairi, 27 ans, qui ont rejoint l’équipage à l’issue d’un processus de sélection où s’affrontaient plus de 120 concurrents.

Lors de l’escale de la régate à Abu Dhabi, du 1er au 14 janvier 2012, après une étape particulièrement difficile à partir du Cap, l’Abu Dhabi Tourism Authority (ADTA) organisera de nombreuses festivités. Par mi les attractions figurera notamment l’Azzam, un voilier révolutionnaire ultramoderne dont la construction a requis 49 000 heures de travail.

Conçu par Farr Yacht Design aux USA et construit par Persico SpA en Italie, ce chefd’œuvre de 14 tonnes en fibres de carbone réunit ce que le design et la technologie ont de mieux à offrir dans ce secteur. Son mât mesure 31 mètres de haut et sa vitesse de pointe se situe à 72 km/h. Avec ce monocoque de haute technologie et l’audace dont fait preuve l’équipage, Abu Dhabi Ocean Racing reprend à son compte l’héritage maritime issu de la tradition séculaire des navigateurs arabes.

www.volvooceanrace.com

Spécificités techniques de la Portugaise Yacht Club Chronographe Edition Volvo Ocean Race 2011-2012

Mouvement de chronographe mécanique, fonction stop heure, minute et seconde, compteurs des heures et des minutes réunis dans un seul compteur à 12 heures, fonction Flyback, petite seconde avec dispositif d’arrêt, affichage de la date

Mouvement Calibre 89361
Fréquence 28 800 A/h / 4 Hz
Rubis 38
Réserve de marche 68 h
Remontage automatique

Boîtier en titane, cadran noir carbone, bracelet en caoutchouc noir, boucle déployante en acier fin
Verre saphir, bombé, antireflet sur les deux faces
Fond transparent en verre saphir
Couronne vissée
Étanche 6 bar
Diamètre 45,4 mm
Hauteur 14,5 mm

Prix de vente public conseillé : 12.500 euros (déjà disponible en magasin)

Téléphone lecteur : 01 42 61 62 64 / 54

Portugaise Yacht Club Chronographe Edition Volvo Ocean Race 2011-2012 : une Portugaise au tour du monde

Montres-de-luxe.com | Publié le 10 Novembre 2011 | Lu 5398 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques