Pour les 150 ans de la maison Boucheron, la Reflet XL revient en série limitée


Fondée en 1858, le célèbre joaillier-horloger Boucheron fête cette année les 150 ans d’une histoire vibrante de créations et de passions. Pour commémorer cet événement comme il se doit, la Maison, forte d’un savoir-faire horloger remontant à plus de 140 ans, d’une pratique continue, et d’un brevet déposé il y a soixante ans, lance pour 2008 son icône masculine en série limitée à destination des collectionneurs avertis : la Reflet XL à redécouvrir, notamment dans une version plus sportive.


Reflet XL de Boucheron (2008)
En revisitant un brevet déposé en 1947 dont l’astuce, d’une géniale simplicité, était de permettre la mise en place, la fermeture et l’interchangeabilité des bracelets, la nouvelle Reflet, revient sur le devant de la scène habillée d’un boîtier intégralement redessiné.

Assemblé à la main dans le respect de la tradition, ce garde-temps masculin est, cette fois, animé par une mécanique à remontage automatique signée Girard-Perregaux dont la masse oscillante comme les ponts ont été personnalisés pour répondre au cahier des charges du Joaillier-horloger.

La montre Reflet est née un an avant le dépôt de brevet datant de 1947 couvrant l’invention d’un système mécanique simple concernant un fermoir de bracelet invisible. Depuis cette date et dans cette originale configuration, elle a toujours rencontré un indéfectible succès.

Idolâtrée par les femmes, on oublie trop souvent qu’elle a longtemps eu un important plébiscite en grande taille auprès de la clientèle masculine.

Pour preuve et pour la petite histoire, la Reflet était la montre qu’Edith Piaf avait choisi d’offrir à ses amants une fois venu le temps de leur séparation.

Reflet XL de Boucheron (2008)

Montre Reflet de Boucheron (1946)
Si le système permettant la fermeture et l’interchangeabilité des bracelets fonde une partie du succès de la montre Reflet, sa forme et son décor à godron assoient sa notoriété auprès d’une clientèle désireuse de vivre une nouvelle dimension horlogère.

Pour répondre aux attentes d’esthètes aux faits des tendances du moment, mais attachés à des valeurs pérennes, Boucheron a décidé de faire de son icône masculine animée par un calibre mécanique à remontage automatique de manufacture (GP 4000), la montre du 150ème anniversaire de la Maison.

Dans un nouvel habillage, la Reflet XL, révèle son potentiel intemporel en série limitée à 150 exemplaires en acier ou en or et acier par couleur de cadran, à 50 pièces pour la référence toute habillée d’or rose et à 26 pièces pour celle en platine serti de diamants.

En limitant sa production pour 2008, Boucheron maximalise le potentiel de cet historique garde-temps rectangulaire doté de belles mensurations (45 x 31 x 9 mm) et espère l’imposer auprès des amateurs avertis comme dans le segment des montres urbaines.

Au premier regard, la montre Reflet XL disponible sur un bracelet en cuir ou sur un modèle en acier, s’impose comme une évidence car elle porte en elle l’essentiel des codes emblématiques de la Maison (dont une aiguille des minutes qui rappelle l'Obélisque de la Place Vendôme) et révèle les potentialités de la mode de demain en jouant la carte de la sobriété, de la finesse et de la précision.

Construit en trois parties distinctes permettant d’associer, avec originalité, l’or rose à l’acier ou les traitements de surfaces polis et satinés, le nouveau boîtier de la Reflet XL tranche dans le vif et se pose au bras en architecturant les courbes pour les faire se confondre avec celles du poignet.

Dans l’imaginaire, l’ellipse renvoie à l’œuf primordial, au commencement de la vie. Cette forme dont le galbe a également pour objet d’adoucir le rectangle du boîtier, se découpe en « fenêtre » oblique sur le fond vissé de la montre pour laisser voir combien son précieux cœur a fait l’objet d’un traitement soigné.

Pour sublimer encore le calibre GP 4000 affichant 40 heures de réserve de marche, conçu et produit par la manufacture Girard-Perregaux, Boucheron a remplacé les habituelles « côtes de Genève » par des finitions croisées donnant au dessin obtenu un ordonnancement plus géométrique. Et, pour découvrir ces finitions et ces textes originalement bleuis avec plus d’intensité, la masse oscillante classique, aussi appelée « rotor », a été allégée grâce à un savant découpage reprenant la forme du poinçon de marque.

Montre Reflet XL sertie de Boucheron (2008)

Calibre GP 4000
Pour les 150 ans de Boucheron et les soixante ans échus d’un modèle historique, la Maison qui fut la première à s’installer sur la Place Vendôme, propose pour 2008 aux collectionneurs, les premières séries de montres Reflets XL en éditions limitées.

Sont ainsi disponibles à 150 exemplaires, les premiers modèles en acier dans chacune des deux couleurs de cadran (argenté ou noir à chemin de fer rouge version la plus « sportive), mais également l’intéressante déclinaison de la Reflet XL en or et acier dont les puristes apprécieront le dégagement des volumes en « calisson » grâce à l’emploi des différentes matières.

Quant à la référence toute habillée d’or rose, elle sera initialement disponible à 50 exemplaires. En outre, Boucheron, dont le métier de joaillier offre l’opportunité d’accéder aux plus belles pierres, a pris le parti de décliner cette merveille mécanique dans une boîte en platine et dans un subtil serti de diamants (sur le dessus et sur le « calisson ») en une série exclusive dont la production sera limitée à 26 pièces avant que ne soit lancée la production de série.

Pour aller plus loin, lire aussi :
Boucheron ou l'histoire du « bijoutier du temps »

Montres-de-luxe.com | Publié le 21 Janvier 2008 | Lu 12877 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques