Rado Hyperchrome Ultra Light : le temps en 56 grammes


Si certains aiment les montres lourdes et leur côté « rassurant » au poignet, d’autres préfèrent clairement l’ultraléger. C’est pour ces amateurs de légèreté au quotidien que Rado vient de dévoiler une belle série limitée de 500 exemplaires de son modèle HyperChrome Ultra Light doté d’un boitier en céramique mate de 43 mm avec calibre mécanique automatique. Le tout pour 56 grammes seulement. Compter 3.050 euros.


De plus en plus d’horlogers se lancent dans l’ultraléger. Une tendance initiée au tout départ avec les modèles en titane, puis ensuite avec Richard Mille et sa montre pour Nadal (moins de 20 grammes) suivi par d’autres comme BRM, Hamilton, Breitling, Graham ou encore Montblanc. Liste non exhaustive bien évidemment.  
 
Aujourd’hui, c’est au tour de Rado de se lancer sur le marché de la montre ultra-légère (56 gr. bracelet inclus) avec cette HyperChrome Ultra Light dotée d’un boitier de 43 mm réalisé à partir d’un trio de matériaux : la céramique au nitrure de silicium, l'aluminium anodisé et le titane durci. Le nitrure de silicium naturellement gris foncé confère au boîtier monobloc mat et léger sa célèbre teinte.
 
Couramment utilisé dans les secteurs de l'aéronautique et de l'automobile, le nitrure de silicium est un matériau qui se caractérise par sa dureté et sa légèreté. Comparée à la céramique traditionnelle de Rado, la céramique au nitrure de silicium ultralégère est plus dure et deux fois plus légère.
 
Les inserts sablés en titane durci, autre innovation de Rado, ajoutent à cette montre un sentiment de légèreté et l'ébauche en aluminium anodisé du mouvement automatique garantit une protection contre la corrosion et l'usure tout en réduisant considérablement le poids total de ce garde-temps. Soulignons que Rado aurait encore pu gagner quelques grammes en dotant cette pièce d’un calibre à remontage manuel sans date (vs auto/date). Mais bon, ce sera peut-être pour une prochaine fois.
 
Cette montre éditée en série limitée de 500 exemplaires arbore un cadran gris très pur sans chiffre ni index. Seule la date est présente à trois heures. A noter également l’ancre mobile à midi, placée au-dessus du logo Rado qui indique que cette montre est automatique. Le cadran est texturé avec des sillons concentriques qui glissent délicatement vers le bas, rappelant les motifs apaisants sculptés dans le sable des jardins zen. Le tout se porte sur un bracelet Nato avec boucle en titane et pèse 56 grammes. 

​Spécificités techniques

Boîtier 43 mm en céramique haute technologie mate ultra-légère au nitrure de silicium (Si3N4), construction monobloc, inserts en titane degré 5 durci sablé,
Fond de boîtier en céramique haute technologie mate ultra-légère au nitrure de silicium (Si3N4) avec verre saphir et couronne en titane degré 5 durci sablé,
Verre saphir convexe traité antireflet sur les deux faces.
Gravure d'une inscription spéciale sur le fond de boîtier : LIMITED EDITION ONE OUT OF 500
 
Etanche jusqu'à 5 bar (50 m)
 
Cadran gris foncé
Réhaut gris foncé
Symbole de l'ancre mobile logos Rado et Automatic imprimés en noir
Aiguilles noir
 
Mouvement 11 ½ ETA A31.L01, automatique, 21 pierres, 3 aiguilles, date à 3 heures masse oscillante noire, mouvement décoré, ponts en aluminium anodisé noir
 
Bracelet Nato sur boucle ardillon en titane degré 5 durci sablé
 
Réf. 766.0069.3.111

Montres-de-luxe.com | Publié le 2 Décembre 2016 | Lu 1180 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos