RICHARD MILLE


Richard Mille RM 011 Quartz TPT... rouge passion

Le rouge n’est pas une couleur anodine… Elle représente la passion, l’amour, la sexualité mais également le danger ou la colère. Dans tous les cas, le rouge est une couleur forte, puissante et fascinante… Et c’est cette couleur que Richard Mille a choisi pour sa nouvelle RM 11 Quartz TPT qui se pare d’un rouge intense et unique dans l’univers de l’horlogerie haut de gamme.


Richard Mille a, semble-t-il, souvent un coup d’avance sur ses concurrents… Qu’il s’agisse de complications, de nouveaux matériaux ou de nouvelles couleurs. La marque et son fondateur osent, vont de l’avant, proposent des choses inédites, avant-gardistes, surprenantes voire carrément décalées. Comme cette montre rouge.
 
En effet, qui aurait un jour imaginé commercialiser une montre rouge ? Surtout dans cette gamme de prix stratosphérique ! Probablement personne… Sauf Richard Mille qui présente donc ici la toute dernière évolution du boîtier en quartz TPT ; un matériau unique dans l’univers de la « haute ho » qui repousse, une fois encore, les limites !
 
Dévoilé il y a deux ans, le carbone NTPT a permis à la maison jurassienne « de produire des boîtiers et des composants dotés de performances mécaniques exceptionnelles » assure la marque dans son communiqué. Initialement développé pour la fabrication des voiles des bateaux de course, il intervient dans la construction de châssis de Formule 1 et dans l’aéronautique… et désormais dans l’horlogerie, depuis que la maison en a rapidement fait son matériau composite de référence.

Richard Mille propose quelques mois plus tard la première évolution du carbone NTPT, associé au quartz TPT développé en exclusivité pour la maison en partenariat avec la société suisse North Thin Ply Technology. C’est d’ailleurs de cette association qu’est née la fameuse RM 27-02 Rafael Nadal présentée au printemps dernier. Sous sa robe blanche zébrée, ce calibre tourbillon démontra au public l’étendue des propriétés de ce matériau composite garantissant une grande tenue aux hautes températures, une transparence aux ondes électromagnétiques et une extrême résistance face à des chocs de 5000 G.
 
D’une épaisseur maximale de 45 microns, des couches de silice s’intercalent entre des couches de carbone par un système de dépose automatisé qui modifie de 45° l’orientation des fibres entre deux couches. Chauffé à 120° dans un autoclave similaire à ceux utilisés pour les pièces aéronautiques, le matériau est alors prêt à être travaillé chez ProArt, manufacture dédiée à l’usinage des composants et des boîtiers Richard Mille.
 
Les recherches engagées sur le quartz TPT rouge ont conduit à la création d’une résine d’un rouge intense au reflet exalté par les fibres de quartz. L’association du quartz TPT rouge au carbone NTPT noir contribue à faire de chaque boîtier une pièce unique puisque le procédé d’usinage révèle de manière aléatoire le motif obtenu par la combinaison de ces deux matériaux.
 
Le mouvement mécanique automatique en titane de grade 5 affiche une réserve de marche de 55 heures alimentée par un système de double barillet remonté par un rotor à géométrie variable. Disposant d’une date surdimensionnée à 12 heures, d’un affichage du mois à 4 heures et d’un chronographe flyback avec fonction compte à rebours, cette pièce se dévoile cette année sous un nouveau jour. Edition limitée à 50 exemplaires et disponible uniquement dans les boutiques RM.

A partir de 115.000 euros

Montres-de-luxe.com | Publié le 8 Octobre 2015 | Lu 1993 fois