RICHARD MILLE


Richard Mille RM 07-02 Pink Lady Saphir

Depuis quelques mois, Richard Mille et sa marque éponyme ont décidé de développer le segment féminin avec l’arrivée de modèles tous plus luxueux les uns que les autres… Dernier en date ? La RM 07-02 Pink Lady Saphir qui abrite un calibre automatique au sein de son somptueux boitier en saphir rose. Tout en transparence. Détails.


Comme le rappelle à juste titre le communiqué de la marque, « depuis quelques années, les femmes portent sur l’horlogerie un regard nouveau. Même si les montres serties continuent de les enchanter, elles se laissent de plus en plus séduire par la complexité et la technique horlogère ». Cette tendance se confirme tout particulièrement en Asie où l’horloger est une véritable star ! Et puis pourquoi toujours proposer des montres pour femmes, répliques fidèles de modèles hommes en versions plus petites ?
 
Les marques doivent désormais leur offrir des modèles qui leur sont propres, spécialement conçus pour elles ; c’est incontestablement le cas de cette RM 07-02 Pink Lady Saphir... Réalisé à partir de blocs de saphir rose taillés dans la masse (tout comme le modèle homme en saphir blanc), le boîtier est issu de la collaboration avec la maison suisse Stettler qui a assumé la difficile tâche de façonner ce boîtier unique et totalement ergonomique.
 
Rappelons que le saphir est réputé pour sa grande résistance aux rayures. Sa dureté est de 1.800 Vickers (seul un diamant peut le rayer). Constitué de cristaux d’oxyde d’aluminium, sa transparence résulte de la pureté de sa composition. Le plus grand défi relevé par Richard Mille a été l’usinage de telles pièces.

Le challenge était d’autant plus périlleux que l’usinage du saphir est très délicat. La réalisation d’un tel boîtier ne demande pas moins de 40 jours par boîtier dont 430 heures de meulage et 350 heures de polissage pour l’ensemble carrure/lunette/fond. Il est assemblé au moyen de 24 vis spline en titane grade 5 et de rondelles en acier inoxydable 316L résistantes à l’usure. Le boîtier tripartite est étanche à 30 mètres, grâce à deux joints toriques en Nitril.
 
Ce boitier transparent et tripartite accueille un calibre mécanique automatique : le nouveau calibre maison CRMA5 (réserve de marche de 50 h) monté et assemblé autour d’une platine squelettée en or 5N microbillée et sertie de diamants. Ce même or 5N est employé pour les ponts dont les angles et les pourtours anglés et étirés à la main apportent la lumière au cœur du calibre.
 
Comme sur toutes les RM, cette RM 07-02 est dotée d’un balancier à inertie variable destiné à maintenir des performances optimales sur le long terme ou bien encore, du fameux rotor à géométrie variable (ici en or rouge serti de diamants), adaptant le remontage en fonction des mouvements de l’utilisatrice. Le cadran central en onyx et diamants, la couronne en or rouge 5N et le bracelet en Aerospace Nano rose viennent compléter cette réalisation horlogère si féminine.


Montres-de-luxe.com | Publié le 14 Décembre 2015 | Lu 991 fois