Montres-de-luxe.com

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Richard Mille Tourbillon RM 27-03 Rafael Nadal : une 7ème pour la 10ème ?


Alors que le tournoi de Roland Garros vient tout juste de démarrer, Richard Mille a présenté la semaine dernière à Paris, la toute nouvelle montre de Rafael Nadal. Il s’agit déjà, de la 7ème collaboration entre la marque horlogère et le joueur espagnol. Une 7ème montre qui aidera peut-être Rafa a décroché –enfin- sa dixième victoire à Paris sur la terre battue du Bois de Boulogne. Dans les 650.000 euros.


Rafael Nadal est prêt pour sa « decima » ! Comprendre, son dixième titre à Roland-Garros, qui lui a échappé l’année dernière sur un abandon à cause d’une blessure au poignet gauche. Si tout se passe bien en 2017, l’ogre de l’ocre soulèvera donc le 11 juin prochain, sa dixième coupe des Mousquetaires avec sa toute nouvelle Richard Mille au poignet. La RM 27-03, qui arbore les couleurs de l’Espagne et une couronne de remontoir qui évoque une… balle de tennis !  
 
Si la première victoire de Rafa à Roland-Garros remonte à 2005, sa toute première rencontre avec Richard Mille remonte quant à elle à 2008. Depuis l’horloger et le joueur de tennis espagnol ont vécu ensemble, l’une des plus belles aventures horlogère du 21ème siècle. Une épopée riche en rebondissements, et pas seulement de petites balles jaunes, mais également d’avancées technologiques majeures !
 
« Pour moi, collaborer ne signifie pas donner une montre à quelqu’un et organiser une séance photo en guise d’exercice de relations publiques indique Richard Mille. La collaboration doit être réelle, tangible et nourrir la vision pour le futur de l’horlogerie. C’est la raison pour laquelle travailler si étroitement avec Rafael à la création de nouvelles pièces d’horlogerie me comblent ». 

Pour la petite histoire rappelons que les deux hommes se sont rencontrés par l’entremise d’un ami commun tennisman. Dès la première entrevue, le contact s’est fait immédiatement. D’autant que c’est le roi d’Espagne Juan Carlos qui le premier, parle de son admiration pour la marque horlogère au jeune majorquin. Problème… Superstitieux comme la plupart des sportifs, Nadal refusait alors de porter une montre pendant ses matchs. C’est la raison pour laquelle, l’horloger a du déployer des trésors d’imagination pour rendre ses montres le plus léger possible !
 
Cette édition 2017 est déjà la 7ème collaboration entre Richard Mille et Rafael Nadal. La toute première remontant à 2010. Ce que l’on remarque d’entrée de jeu, c’est bien évidemment le boitier de cette RM 27-03 qui représente les couleurs du drapeau ibérique. Hommage à la patrie de Rafa. Rouge et jaune, il est réalisé en quartz TPT. L’intensité des coloris a été obtenue par l’imprégnation de résines teintées dans des couches de silice de 45 microns grâce au procédé unique de dépose qui permet d’intercaler ces fibres avant de les chauffer ensuite à 120°C. 

Une fois le composite obtenu, la finalisation du boîtier et l’usinage des matériaux exige encore de nombreuses heures de travail. La fibre de quartz de ce boîtier étanche à 50 mètres offre un rapport résistance/poids très élevé, des propriétés non-allergènes, ainsi qu’une excellente résistance aux rayons UV.
 
Mais l’innovation majeure de cette pièce réside plus encore dans la résistance de son calibre tourbillon à des chocs pouvant atteindre 10 000 g ; il faut qu’il résiste aux coups ultra-puissants du joueur ! Ce nouveau cap a été franchi après des années de recherche et développement et des heures de tests effectuées notamment avec un « mouton-pendule » permettant de simuler les accélérations linéaires rencontrées lors de gestes brusques ou de chocs au porter.
 
L’assemblage de la platine monocoque squelettée en Carbone TPT au calibre tourbillon ultraléger obtenu grâce à une précision au micron est garante de cette quasi-indestructibilité tandis que la réduction du nombre de composants permet une diminution du poids de la montre. Le barillet à rotation rapide contribue à une diminution constante de l’énergie, ce qui permet d’offrir une réserve de marche de 70 heures.

Les finitions du calibre présentent des anglages progressifs polis à la main et des surfaces étirées et satinées qui accrochent la lumière des pièces grâce au très fin microbillage. La stylisation des lignes fuyantes et acérées des ponts squelettés enveloppant le barillet, la roue de grande moyenne et le tourbillon à remontage manuel cadencé à 3 Hz, suggèrent la tête d’un taureau. Symbole de l’Espagne, cette silhouette est également l’emblème choisi par Rafael Nadal.
 
Enfin, on notera en guise de clin d’oeil, le remontage et le réglage de l’heure qui s’effectuent via une couronne dynamométrique qui reprend le dessin d’une balle de tennis ! Comme toutes les éditions « Nadal », la version de 2017 ne sera produite qu’à 50 exemplaires. 




Montres-de-luxe.com | Publié le 29 Mai 2017 | Lu 5621 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos