Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Richemont : Jérôme Lambert à la tête des montres...


Par le biais d’un communiqué, Richemont a annoncé la nomination de Jérôme Lambert à la tête de la division horlogerie du groupe de luxe de Johann Ruppert. L’ancien patron de Jaeger-Lecoultre puis de Montblanc devient ainsi, l’un des hommes les plus puissants dans l’univers de montres haut de gamme.


Mi-juillet 2017, on apprenait que Georges Kern, patron depuis quelques mois de l’horlogerie, du marketing et du digital pour le groupe Richemont, donnait sa démission pour s’en aller à la tête de la maison Breitling.
 
Depuis, aucune nomination pour le remplacer à ce poste, même si la plupart des professionnels du secteur et des journalistes spécialisés s’imaginaient que ce serait Jérôme Lambert qui reprendrait les rênes de l’horlogerie chez Richemont. Un poste que le Français devait d’ailleurs souhaiter compte-tenu de ses appétences…
 
Depuis deux jours, c’est donc officiel… Jérôme Lambert a été nommé au poste nouvellement créé de responsable opérationnel (chief operating officer) de la division horlogerie du groupe Richemont (sauf Cartier et Van Cleef and Arpels). Il sera assisté dans ses nouvelles fonctions par Emmanuel Perrin (ex-Cartier), nommé à la tête de la distribution des horlogers spécialisés.
 
Rappelons que M. Lambert travaille depuis déjà deux décennies chez Richemont. Il a été pendant plusieurs années, le patron de Jaeger-LeCoultre avant de prendre la direction de Montblanc, l’une des marques les plus puissantes du groupe en termes de chiffres d’affaires et de catalogue de produits.
 
Cette nomination intervient alors que le groupe de luxe a dévoilé récemment des résultats semestriels en très forte hausse. Au terme du 1er semestre (soit à fin septembre), Richemont a enregistré des ventes de 5,6 milliards d'euros. Toutes les régions et tous les canaux de distribution sont bien orientés. Le résultat opérationnel se redresse de 46% à 1,2 milliard d'euros, faisant bondir la marge de 15,7% à 20,8%. Et le bénéfice net décolle de 80% à 974 millions d'euros.

Montres-de-luxe.com | Publié le 13 Novembre 2017 | Lu 2188 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos