Montres-de-luxe.com

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Rolex Cellini phase de Lune : suite logique


Suite logique pour la collection Cellini de Rolex qui s’enrichit cette année d’une très belle phase de Lune. Un diamètre idéal de 39 mm pour cette montre de ville chic et intemporelle qui embarque un calibre « maison » avec affichage phase de Lune breveté dans son boitier en or rose (Everose). A noter également que c’est la première fois qu’une Cellini est équipée d’une boucle déployante.


La collection Cellini est splendide. D’ailleurs, depuis son lancement en 2014, elle a séduit un très large public en recherche d’une montre de ville chic et totalement intemporelle. Un marché sur lequel on n’attendait pas la marque à la couronne, mais la manufacture genevoise est parvenue à s’imposer grâce à un modèle très réussi autant esthétiquement que d’un point de vue mécanique.
 
Depuis trois ans, Rolex a donc développé de nombreuses variantes, mais cette Moonphase est incontestablement la « plus compliquée ». Pour le moment en tout cas. Son beau boitier de 39 mm, idéal pour une montre de ville est fabriqué en or Everose, l’or rose spécifique à Rolex.  
 
Cette Cellini Moonphase est équipée d’un boîtier de 39 mm en or Everose avec fond bombé et couronne vissée pour une étanchéité à 50 mètres. Elle est dotée d’un cadran laqué blanc (protégé par un verre saphir bombé antireflet double face) avec un disque émaillé bleu à 6 h, sur lequel figurent la pleine Lune, matérialisée par une applique en météorite, et la nouvelle Lune, représentée par un cercle. La phase de la Lune se lit au moyen d’un indicateur situé à 12h du sous-cadran, en face duquel la pleine Lune et la nouvelle Lune viennent se placer alternativement au cours d’un cycle.

Cette montre dispose en outre d’un affichage de la date par une aiguille au centre, terminée par un croissant de… Lune (forcément !) qui indique les quantièmes sur le pourtour du cadran. Ce nouveau modèle est animé par un mouvement mécanique à remontage automatique (3195) entièrement manufacturé par Rolex, dont le module de phases de Lune, d’une précision astronomique de cent vingt-deux ans, est breveté. Sa réserve de marche s’élève à 48h.
 
Comme toutes les montres Rolex, la nouvelle Cellini Moonphase bénéficie de la certification Chronomètre Superlatif redéfinie par Rolex en 2015. Ce titre atteste que la pièce a subi avec succès une série de tests menés par la marque à la couronne dans ses propres laboratoires et selon ses propres critères, plus sévères que les normes horlogères.

Cette certification porte sur la montre dans son ensemble, une fois le mouvement emboîté, afin de garantir des performances optimales au poignet en termes de précision, d’étanchéité, de remontage automatique et d’autonomie. La précision d’un Chronomètre Superlatif Rolex est ainsi de l’ordre de –2/+2 secondes par jour, soit plus de deux fois celle exigée d’un Chronomètre officiel (COSC).
 
Le statut de Chronomètre Superlatif est symbolisé par le sceau vert (versus rouge pour les anciens modèles) dont est assortie chaque Rolex et s’accompagne d’une garantie internationale de cinq ans. Pour finir, cette Cellini Moonphase est habillée d’un bracelet en cuir alligator brun avec un fermoir Crownclasp à boucle déployante en or Everose 18 ct, une première pour un modèle Cellini.


Montres-de-luxe.com | Publié le 19 Avril 2017 | Lu 2237 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos