Rotonde Cartier Double Tourbillon Mystérieux : l’une des stars du SIHH 2013


Cartier, la marque phare du groupe Richemont, vient de présenter à l’occasion du SIHH 2013, une splendide évolution de son iconique montre Rotonde qui arbore cette année dans son boitier en platine de 45 mm un tourbillon volant (calibre manuel "in house") dont la cage semble flotter dans le vide. Une impression de magie, presque hypnotique, se dégage de cette pièce entièrement imaginée et conçue par les gens de chez Cartier en Suisse.


Rotonde Cartier Double Tourbillon Mystérieux ; crédit photo Vincent Wulveryck / Cartier
Depuis quelques années maintenant, la marque Cartier, bien connue pour ses somptueuses créations joaillières, a décidé de rappeler au monde qu’elle était aussi réputée pour ses créations horlogères.

Comme toujours dans ce genre de situation, Cartier s’est donnée les moyens de ses ambitions. Et les résultats n’ont pas tardé à se faire sentir…

Cette nouveauté 2013 en est le parfait exemple. Une montre audacieuse et belle. Un garde-temps particulièrement technique qui perpétue –et rappelle- les savoir-faire de la marque.

Une pièce qui reprend les codes identitaires de Cartier (aiguilles glaives, chiffres romains, couronne avec saphir cabochon, cadran guilloché, etc.) et qui vient également rappeler que la marque était experte dans la réalisation de pendules mystérieuses dans les années 20/30. Et qu’elle n’a pas perdu la main dans ce domaine.

Une observation un peu plus approfondie permet de découvrir combien la mécanique du calibre Cartier 9454 MC (Poinçon de Genève) recèle de magie. En effet, le tourbillon volant, qui effectue une révolution complète sur lui-même en soixante secondes, apparaît en totale suspension dans le vide, sans aucune connexion apparente avec un quelconque rouage !

L’effet est magique. Hypnotique. Difficile de quitter des yeux ces quelques grammes de mécanique qui tournent en une minute. L’illusion devient ensuite totale lorsque cette même cage de tourbillon se met à effectuer une seconde rotation dont chaque tour est réalisé en 5 minutes !

« Né de l’audace créative et du savoir-faire horloger Cartier, ce double tourbillon mystérieux, deux fois volant, sublime plus d’un siècle de créations mystérieuses de la Maison » conclut la prestigieuse maison parisienne dans son communiqué.

Rotonde Cartier Double Tourbillon Mystérieux ; crédit photo Vincent Wulveryck / Cartier

Rotonde Cartier Double Tourbillon Mystérieux : l’une des stars du SIHH 2013
Les horlogers de la Manufacture Cartier ont dû faire preuve d’une ingéniosité sans limite pour que de la matière et du mouvement naisse une séquence cinétique fascinante. Dans un tour de magie, l’artiste doit parvenir à détourner l’attention pour réaliser son tour et faire croire, grâce à l’illusion produite, en l’existence de forces supranaturelles.

Pour la Rotonde Double Tourbillon Mystérieux, l’équipe des concepteurs s’est inspiré des « astuces » de Jean-Eugène Robert-Houdin, le père des magiciens modernes, pour créer l’illusion de la lévitation.

Les connaisseurs en horlogerie savent que la mécanique de tourbillon, en position pendue, permet par la rotation de la cage dans un temps donné, de soustraire le balancier (l’organe réglant) à l’influence de l’attraction terrestre en lissant ses défauts d’équilibre (en leur faisant occuper tous les points d’un cercle sur une période de temps imparti).

Installé au coeur de la Rotonde Double Tourbillon Mystérieux, cet organe fascinant et aérien semble défier les lois de la gravitation universelle en donnant l’impression, par sa lévitation dans le vide, que la cage, effectuant une giration minutée et réalisant une révolution complète dans son espace en 5 minutes, est parvenue à y échapper totalement.

Cacher ce que l’on ne saurait voir
Les horlogers de la Manufacture Cartier ont fait appel à un disque saphir traité antireflet dans lequel une forme aux dimensions du tourbillon a été ouverte en vue de donner l’illusion la plus parfaite possible d’une cage en lévitation. Pour ce faire, ils ont mis en rotation le disque destiné à supporter la cage.

De cette façon et en plaçant la roue de minute servant à impulser l’oscillateur sur l’axe destiné à limiter le « couple résistif » lié à la rotation du support de tourbillon, ils sont parvenus à transmettre la force au tourbillon, et ainsi à faire tourner dans le vide l’organe complet en 5 minutes. Résultat : tandis que le tourbillon effectue un tour complet de l’espace ouvert et transparent en 5 minutes, la cage effectue dans le même temps 5 girations complètes…

L’astuce, pour parvenir à pareil résultat, est de placer, à la périphérie de ce plateau de saphir, une crémaillère transformant le disque en une grande roue dentée qui effectue une révolution en 5 minutes. Défier les lois de la gravité

Le mouvement 9454 MC double tourbillon mystérieux est le fruit de longues recherches. Par exemple, la vitesse de rotation des différents mobiles a été le fruit de nombreux calculs. Pour optimiser la consommation énergétique, la cage de tourbillon effectue une révolution complète dans l’espace qui lui est réservé en 5 minutes, car la faire tourner en une minute aurait nécessité d’employer 25 fois plus d’énergie.

Afin d’améliorer le rendement de ce mobile, il a fallu réduire au maximum le poids des composants pour limiter au mieux l’inertie de l’ensemble rotatif comprenant le disque et la cage de tourbillon en titane. Pour compenser le poids de l’organe réglant et de la cage « volante » dont la masse est pourtant réduite à sa plus simple expression (0,28 g), un segment du cerclage permettant d’assujettir la denture à la glace en or a été placé à l’opposé du tourbillon pour rééquilibrer les masses et, par effet, créer un équilibre dynamique

La montre Rotonde de Cartier Mystérieuse hypnotise le regard par ses aiguilles flottant dans le vide. Son esthétique pure fait oublier l’étonnante complexité horlogère d’un affichage mystérieux. En effet, la mise au point de ce tout nouveau mouvement Manufacture Cartier a imposé aux horlogers de la Maison de repenser totalement la mécanique classique. Le but : venir à bout de problématiques spécifiques liées à l’entraînement de disques de saphir de grande taille. Car, et c’est le paradoxe d’un pareil instrument, la pureté de l’affichage dissimule une complication horlogère qui a nécessité plusieurs centaines d’heures de calcul !

Pour donner naissance à une montre-bracelet mystérieuse, il a fallu que les horlogers de la Manufacture Cartier viennent à bout de toutes les contraintes inhérentes à la mise au point d’un affichage par aiguille dont la liaison avec le mouvement est strictement invisible. Ainsi, pour limiter les frictions entre les disques de saphir, il a été choisi de les faire tourner sur de fins pivots, comme le ferait une roue de rouage, plutôt que de les faire tourner dans une gorge de guidage, comme cela se fait traditionnellement pour les pendules mystérieuses.

Cette nouvelle conception, qui se fond avec le canon de l’aiguille, évite les frottements et limite la consommation énergétique du mouvement. Une fois les frictions réduites au maximum, il a fallu optimiser l’inertie de ces grands disques en saphir de tout juste 0,56 g grâce à un rouage périphérique réalisé à l’aide de la technologie DRIE (Deep Reactive Ion Etching). Cette méthode d’avant-garde permet de réaliser les parties métalliques par croissance de matière tridimensionnelle et donc d’obtenir un rouage d’une grande précision de concentricité qui fait corps avec le disque saphir. La parfaite géométrie de cet ensemble tient au micron.

Perfection de conception
Pour faciliter l’assemblage final des différents composants dans les meilleures conditions, Cartier a privilégié une construction modulaire. Ainsi le mouvement est formé de deux parties distinctes : le mouvement en tant que tel, qui occupe un espace en forme de croissant sur la platine de base et un module d’affichage indépendant placé dans l’espace circulaire laissé libre. Ce sous-ensemble composé de quatre disques de saphir traités antireflet est assemblé à part sous flux laminaire afin d’éviter toute présence de poussière. Une fois cette pièce assemblée, les aiguilles se mettent à graviter dans le vide, comme par enchantement. En dédiant 58% du diamètre du mouvement aux disques en saphirs, Cartier repousse les limites de l’affichage mystérieux et atteint un record en matière de lisibilité.

Spécificités techniques de la Rotonde de Cartier Double Tourbillon Mystérieux calibre 9454 MC

Rotonde Cartier Double Tourbillon Mystérieux ; crédit photo Vincent Wulveryck / Cartier
Boîtier : platine
Diamètre : 45 mm
Couronne : perlée en platine ornée d’un saphir cabochon
Glace : saphir
Fond : saphir

Étanchéité : 30 m / 100 feet / 3 bars

Cadran : galvanique guilloché de couleur ardoise, grille argentée ajourée effet soleil avec décalque noire des chiffres romains.
Aiguilles : en forme de glaive en acier bleui

Mouvement : mécanique Manufacture à remontage manuel calibre 9454 MC, certifié Poinçon de Genève, double tourbillon mystérieux
Diamètre : d’encageage 35 mm
Diamètre total : 35,5mm
Épaisseur : 5 mm
Nombre de rubis : 25
Nombre de pièces : 242
Balancier : 21 600 alternances / heure

Bracelet : en alligator noir et double boucle déployante réglable en or gris 18 carats

Montres-de-luxe.com | Publié le 23 Janvier 2013 | Lu 2920 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques