Rotonde de Cartier chronographe central : quand Cartier revisite la fonction chronographe


Alors que le SIHH 2009 vient de fermer ses portes, revenons sur l’une des dernières nouveautés de la prestigieuse maison Cartier qui a présenté lors de cette édition sa montre Rotonde chronographe central équipée du calibre 9907 MC, un mouvement « in-house » qui présente deux avancées notoires. Détails.


Rotonde de Cartier chronographe central : quand Cartier revisite la fonction chronographe
Tout d’abord, remarquons que l’année 2009 illustre pour Cartier « un véritable saut quantique ». En effet, pour la première fois, la marque phare du groupe Richemont élabore ses propres mouvements, « reflets d’intenses et d’ambitieuses recherches dédiées aux mécanismes » précise le communiqué.

Cette remarquable offensive sur le front des calibres signe une nouvelle approche de la haute horlogerie Cartier amorcée l’an dernier avec la montre Ballon Bleu de Cartier tourbillon volant.

Un dynamisme qui s’exprime à travers un univers de formes, tant au niveau des boîtiers que des mouvements (dont certains arborent le prestigieux Poinçon de Genève).

Avec ce nouveau calibre 9907 MC, réalisation « maison » dont le développement et la fabrication des prototypes se déroulent à La Chaux-de-Fonds en toute exclusivité, Cartier revisite la fonction chronographe à travers cette version pionnière du modèle Rotonde de Cartier.

La première singularité de cette nouvelle montre Rotonde de Cartier calibre 9907 MC réside dans l’isolement au centre du cadran de l’affichage de la fonction chronographe. Cet ingénieux dispositif offre une lisibilité exceptionnelle à cette complication traditionnelle et un affichage inédit.

Plus concrètement, l'action se déroule sur deux niveaux : le niveau inférieur est consacré à l'affichage des heures et des minutes à l’aide d’aiguilles bleuies dont seule la pointe est visible, le niveau supérieur est dédié au chronographe.

Au centre, la fine aiguille bleuie des secondes se met en mouvement à l’actionnement du poussoir correspondant, pendant que le large compteur en arc de cercle enregistre chacune de ses rotations jusqu’à trente minutes.

Rotonde de Cartier chronographe central : quand Cartier revisite la fonction chronographe
Ainsi, les aiguilles qui indiquent l'heure ne recouvrent jamais celles du chronographe. Comme en apesanteur au-dessus du cadran, le compteur central du chronographe est maintenu par un anneau en saphir dont la discrétion ajoute à la complexité de cette construction qui fait l’objet d’un dépôt de brevet.

Le calibre 9907 MC est doté d’un système de transmission de la fonction chronographe complexe. En effet, une roue à colonnes commande les trois fonctions du chronographe : départ, arrêt, remise à zéro, alors que dans la majorité des chronographes cette roue est remplacée par un système à cames.

La conception du calibre 9907 MC à remontage manuel, se traduit également par un nombre de composants moins élevé qu'à l'habitude. Au total, les horlogers Cartier fabriquent et assemblent 272 pièces. « Cette réduction facilite non seulement l'entretien de la montre mais offre également une meilleure endurance à long terme. Avec un diamètre de 11 lignes ½, soit de 25,6 millimètres, et une hauteur qui ne dépasse pas 7,10 millimètres, le calibre 9907 MC de Cartier fait preuve d’une exceptionnelle capacité à disposer tous les composants fonctionnels dans un espace relativement restreint » affirme le communiqué.

Et d’ajouter : « grâce à son embrayage vertical, le calibre 9907 MC s’impose comme un système véritablement novateur. En effet, les horlogers Cartier ont choisi de substituer l’habituel déclenchement horizontal monté sur bascule latérale qui requiert une grande quantité d'énergie à une variante verticale de conception extrêmement moderne. Nous passons donc d’un mécanisme à engrenages à un mécanisme travaillant en friction. De manière analogue aux dispositifs d'embrayage présents sur les automobiles, le système fonctionne par adhérence, en d'autres termes par la pression réciproque exactement dosée de deux petits disques ».

Réalisé dans l’objectif de réduire la consommation d’énergie de la fonction chronographe, ce système d’embrayage vertical permet de conserver une précision de chronométrie exceptionnelle malgré l’ajout d’une fonction supplémentaire.

Par rapport à son équivalent conventionnel, il possède donc trois avantages décisifs :
• Il rend superflu les habituels leviers de freinage et de blocage destinés à maintenir dans leur position respective les différents éléments de l'affichage du chronographe après l'arrêt de la mesure.
• Il permet à l'aiguille du chronographe de progresser en l'absence de tout à-coup dès le début de la mesure et d'avancer avec une parfaite régularité au rythme des oscillations du balancier, soit de huit petits pas par seconde sur le calibre 9907 MC. La précision de chronométrage s’en trouve améliorée.
• L'enclenchement ou le déclenchement du chronographe n'exercent qu'une influence très marginale sur l'amplitude du balancier. Une originalité qui permet à Cartier de renoncer à la seconde permanente. Cette fonction de contrôle de marche est assurée par l’aiguille du chronographe qui peut rester continuellement enclenchée.

Un boîtier rond en or rose, des flancs bassinés, des courbes prononcées, la montre Rotonde de Cartier chronographe prête son diamètre de 42 mm à la rigueur graphique d’un cadran à double niveau.

Spécificités techniques de la Rotonde de Cartier chronographe central or rose, calibre 9907 MC

Rotonde de Cartier chronographe central : quand Cartier revisite la fonction chronographe
Boîtier en or 18 carats diamètre 42mm
Couronne perlée en or 18 carats ornée d’un saphir cabochon
Glace saphir
Fond saphir
Étanche à 30 mètres
Bracelet en alligator noir
Boucle déployante réglable en or rose 18 carats
Numérotation individuelle de la boîte

Mouvement mécanique Manufacture à remontage manuel, calibre 9907 MC, chronographe avec affichage central des fonctions.
Diamètre : 11’’’ ½, soit 25,6 mm
Épaisseur : 7,10 mm
Nombre de rubis : 35
Nombre de pièces : 272
Balancier : 28’800 alternances / heure

Réserve de marche d’environ 50 heures
Numérotation individuelle du mouvement

Mouvement 9907 MC côté pont, avec finition Côtes de Genève. Ouverture sur le balancier en Glucydur* doré et sa flèche de réglage fin en acier bleui en forme de C de Cartier.

Ouverture sur le mouvement 9907 MC laissant apparaître le mécanisme de chronographe et notamment le marteau linéaire flexible et la roue à colonnes du chronographe, ainsi que le balancier en Glucydur* doré et sa raquetterie en forme de C de Cartier.

*Marque enregistrée n’appartenant pas à Cartier

Rotonde de Cartier chronographe central : quand Cartier revisite la fonction chronographe

Montres-de-luxe.com | Publié le 26 Janvier 2009 | Lu 5598 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques