Royal Oak Automatique squelette Audemars Piguet : en toute transparence…


Audemars Piguet, la manufacture horlogère suisse du Brassus, dévoile une toute nouvelle pièce dans son iconique collection Royal Oak. En effet, cette année, cet incontournable « best-seller » horloger dévoile son splendide calibre « in house » avec l’arrivée de la Royal Oak Automatique squelette. Ce qui est beau à l’intérieur, se voit de l’extérieur…


Royal Oak Automatique squelette Audemars Piguet
Alors que l’exercice du mouvement squelette est un mélange d’art et de tradition séculaires, la manufacture du Brassus en propose ici une réécriture résolument contemporaine qui « prend le parti d’aller à contre-courant des squelettes classiques. Une façon de revendiquer à la fois sa maîtrise absolue de cet art, mais également sa créativité » souligne la marque dans son communiqué.

Cette nouvelle pièce, indéniablement contemporaine, puise sa force dans une réelle alliance de tradition et de modernité. Exercice de style unique, l’art du squelettage reste de fait, l’apanage d’une poignée de manufactures horlogères. Cet art très particulier requiert en effet un savoir-faire aussi technique qu’artistique.

Technique car squeletter un mouvement, c’est prendre garde à conserver sa structure pour maintenir sa précision et sa fiabilité. Artistique car cet ajourage des composants s’accompagne d’un travail de décoration d’une extrême minutie dont la réalisation nécessite doigté et expérience… Inutile de rappeler qu’Audemars Piguet est reconnue de longue date pour l’exceptionnelle qualité de ses mouvements squelette.

La manufacture du Brassus s’est en effet distinguée à maintes reprises dans cet exercice délicat. La nouvelle Royal Oak Automatique squelette s’inscrit donc dans cette logique, quand bien même ce calibre a été réalisé dans un esprit très différent. Ce squelette moderne s’annonce « en ligne avec une évolution stylistique, plus architecturale, plus contemporaine. Les finitions haut de gamme, exécution sobre et traits tirés, rappellent le traitement de surface du boîtier, le satinage de la lunette ».

Royal Oak Automatique squelette Audemars Piguet : en toute transparence…
À l’origine de cette Royal Oak Automatique squelette, un constat simple : cet exercice de haute voltige horlogère se devait d’être réinventé avec audace et créativité pour toucher une nouvelle clientèle.

Dans cette perspective, le travail réalisé par Audemars Piguet lors de la mise au point du nouveau calibre 3129 qui équipe cette Royal Oak Automatique squelette (sans date) a clairement pris le parti de la rupture : lignes pures et contemporaines pour une création à contre-courant des modèles squelettes traditionnels.

Au final, un découpage sobre et épuré, un satinage droit sur la platine et sur les ponts, une intensification des couleurs, du contraste et des nuances grâce au travail d’anglage réalisé comme il se doit, entièrement à la main. La palette chromatique s’étend quant à elle du gris à l’anthracite. Cette dernière couleur est obtenue grâce à un traitement de surface galvanique anthracite.

Ces dominantes de gris contrastent avec la couleur des rouages en laiton doré et celle de la masse oscillante en or massif 22 carats, elle aussi squelettée et frappée du monogramme AP.

Royal Oak Automatique squelette Audemars Piguet

Ce nouveau calibre automatique 3129 tout de gris vêtu est aussi particulièrement mis en valeur par le boîtier qui l’abrite : outre un fond transparent, ce boîtier de 39 mm de diamètre étanche à 50 mètres dispose d’un cadran anthracite entièrement ajouré avec index appliques facettés en or.

« Si le calibre 3129 est un squelette de haute volée, il doit aussi ce caractère à la qualité et à la fiabilité du mouvement de base dont il est issu, le calibre Audemars Piguet 3120 » assure encore la marque. Et de rappeler que « ce mouvement mécanique à remontage automatique a été entièrement conçu, développé et réalisé par la manufacture Audemars Piguet ».

Parmi les spécificités techniques du calibre 3129 et ses 253 composants affichant les heures, les minutes et la seconde au centre, il faut notamment retenir son pont de balancier traversant qui lui assure une exceptionnelle résistance aux chocs et sa seconde au centre à entraînement direct évitant tout chevrotement de l’aiguille.

Quant au réglage, il est particulièrement stable dans le temps grâce à l’utilisation d’un balancier à inertie variable doté de 8 masselottes. Côté confort enfin, le calibre 3129 dispose d’une fonction stop-seconde afin de faciliter la mise à l’heure, ainsi que d’une réserve de marche de 60 heures.

La nouvelle Royal Oak Automatique squelette est disponible en deux versions : acier sur bracelet acier avec boucle déployante dans le même matériau ou or rose 18 carats sur bracelet alligator avec boucle déployante en or rose.

Spécificités techniques de la Royal Oak Automatique squelette Audemars Piguet

Royal Oak Automatique squelette Audemars Piguet
Mouvement
Calibre: 3129 à remontage automatique
Diamètre total: 26,60 mm (12 lignes)
Diamètre d’encageage : 26,00 mm (11 ¾ lignes)
Hauteur totale: 4,26 mm
38 rubis
253 composants
Cadence du balancier : 21 600 alternances par heure (3 hz)
Balancier à inertie variable à huit masselottes et spiral plat
Porte-piton mobile de type Genève
Tige de remontoir à deux positions
Finition: décoration manuelle de tous les composants
Platine: satinage droit, traitement galvanique anthracite
Ponts: satinage droit, anglage main, traitement galvanique anthracite
Tour et fente de vis anglés
Masse oscillante en or 22 carats squelettisée et frappée du logo AP en relief

Réserve de marche jusqu’à 60 heures

Boîtiers
Or rose 18 carats avec fond saphir, couronne or rose 18 carats
Acier avec fond saphir, couronne acier
Hauteur: 9,38 mm
Diamètre: 39 mm

Etanchéité : 50 m

Cadrans
Cadran ajouré anthracite, index facettés appliques en or rose avec dépôt luminescent
Cadran ajouré anthracite, index facettés appliques en or gris avec dépôt luminescent

Bracelets
Bracelet cousu main en alligator brun « grande écaille carrée » avec boucle déployante AP en or rose 18 carats
Bracelet en acier inoxydable avec boucle déployante AP en acier

Fonctions
Heures et minutes
Seconde au centre

Référence en or rose 18 carats 15305OR.O0.D088CR.01
Référence en acier 15305ST.OO.1220ST.01

Montres-de-luxe.com | Publié le 25 Novembre 2010 | Lu 5873 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques