Montres-de-luxe.com

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



SevenFriday : arrivée de la série « M »


SevenFriday vient de présenter officiellement son tout dernier modèle. La série « M ». Une montre particulièrement attendue, tant par les clients que les professionnels du secteur… Tout le monde se demandant comment la marque allait évoluer… Eh bien, elle revient avec une « nouveauté totalement nouvelle » mais complétement dans l’esprit de la marque. Donc pari réussi.


SevenFriday M1
Cela fait maintenant deux ans que SevenFriday connait une croissance commerciale insolente dans un marché horloger en berne… Les raisons de ce succès ? Un produit au design innovant, un calibre mécanique japonais très fiable, des finitions impeccables, une communication virale sans précédent et un positionnement prix imbattable. Clairement, cette marque n’a pas volé son succès.
 
Son seul problème… Elle était jusqu’à maintenant « mono-produit ». Rien de plus dangereux pour une marque que de devoir son succès à un seul et même modèle ; certes, décliné en plusieurs couleurs et matériaux mais tout de même…
 
Naturellement, dans ce contexte, tout le monde se demandait comment la marque allait bien pouvoir évoluer… Comment allait-elle pouvoir imaginer un nouveau modèle, différent mais toujours dans l’esprit SevenFriday… Equation délicate à mener !  
 
Finalement, la marque s’en sort très bien ! En effet, SevenFriday vient de présenter officiellement son tout dernier modèle : la série « M », constituée de la « M1 » (notre préférée) et de la « M2 ». Le boitier reste dans le même esprit mais en version « gaucher » (avec la couronne de remontoir à gauche). Le cadran, toujours très technique, est constitué de six niveaux, de dix appliques et de trois disques : un pour les heures (le plus grand à l’extérieur), un pour les minutes (taille intermédiaire) et un pour les secondes(le plus petit au centre). Donc plus aucune aiguille.  
 
Cette montre est toujours motorisée par l’infatigable calibre automatique japonais Myota (le 8215) qui affiche une réserve de marche de 45 heures. La marque apparait désormais sur une plaque d’acier qui part de trois heures pour atteindre le centre du cadran. Comptez un peu plus de 1.100 euros pour la M1 et aux alentours de 1.300 euros pour la M2.
 
Une belle réussite qui permet à SevenFriday de poursuivre sur sa lancée avec un nouveau modèle qui reste totalement cohérent avec l’ADN de la marque mais en étant suffisamment différent pour re-séduire les premiers acquéreurs tout en allant chercher de nouveaux clients !

A découvrir chez Forges à Paris

SevenFriday : arrivée de la série « M »

Montres-de-luxe.com | Publié le 15 Mai 2014 | Lu 1323 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques