Torpedo Pirata : une nouvelle Cuervo y Sobrinos rebelle, romantique et surtout évolutive


La marque horlogère Cuervo y Sobrinos, la « plus cubaine des marques suisses » a présenté récemment au Salon Belles Montres, ses dernières nouveautés... La Torpedo Pirata, l’une en version chronographe, date et phase de lune ; l’autre en version GMT. Une pièce évolutive directement inspirée de l’univers de la flibusterie et de la piraterie.


Torpedo Pirate Cuervo y Sobrinos
Les mers des Caraïbes, celle des pirates… La marque Cuervo y Sobrinos ne pouvait pas rater la chance d’établir un parallèle avec le passé historique de son lieu d’origine.

Plages secrètes, trésors enfouis, chaleur moite : les iles Caraïbes, tels que Cuba, Tortuga ou encore Santo Domingo furent en effet, jadis, les lieux de prédilection des pirates les plus célèbres.

Souhaitant refléter cet esprit de liberté, d’audace et d’aventure propre à ces aventuriers du 16 et 17ème siècle, la marque a voulu rendre hommage au coté rebelle et romantique des flibustiers et de pirates avec sa nouvelle montre baptisée... Torpedo Pirata.

Dans cet esprit, précise le communiqué, « cadran, boitier, barrettes, poussoirs et matières : chaque élément est un rappel indéniable de l’audace de ces grands intrépides ».

Ainsi, par exemple, le boitier et les poussoirs sont de la forme d’une bouche de canon et le boulet de canon est symbolisé par la couronne de remontoir rainurée.

Cette collection réalisée en séries limitées (voir encadré ci-dessous) est proposée dans les métaux suivants : en titane, en or, en acier poli et en bronze.

« La marque introduit une particularité nouvelle dans l’horlogerie avec des bagues interchangeables encastrées entre le boitier et la lunette » souligne le communiqué. Ainsi, la montre peut évoluer à travers le temps en jouant avec les différents métaux disponibles.

Les séries limitées Torpedo Pirate :
Chronographe :
25 modèles en acier, titane et or 18 carats ; 125 modèles en acier, titane et bronze.
GMT :
25 modèles en acier, titane et or 18 carats et 125 modèles en acier, titane et bronze.

Torpedo Pirata : une nouvelle Cuervo y Sobrinos rebelle, romantique et surtout évolutive
Ces garde-temps renferment un calibre Valjoux 7750 à remontage automatique, un mouvement fiable qui permet ici d’afficher une phase de Lune dans un guichet en forme... de Lune.

Par ailleurs, deux compteurs servent à mesurer les temps courts, pendant qu’un compteur de petites secondes représente les armoiries de la maison.

Quant à la date, elle est affichée sur la petite partie externe du cadran.

Notons enfin que le coffret de la montre (avec, comme toujours chez Cuervo y Sobrinos une fonction humidificateur) est présenté sous forme d’un trésor... de pirates !

Pour aller plus loin, lire aussi :
Cuervo y Sobrinos : des montres suisses alliant élégance vintage et tempérament cubain

Montres-de-luxe.com | Publié le 15 Décembre 2008 | Lu 3380 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques