Une Master Grand Tourbillon chez Jaeger-LeCoultre doté d’un second fuseau horaire


Série exclusive dotée d’un mécanisme de tourbillon, la Master Grand Tourbillon célèbre l’ouverture de la Galerie du Patrimoine Jaeger-LeCoultre. Pesant à peine 0,28 gramme et composée de 78 pièces, la cage du tourbillon en titane grade 5 décrit noblement, à chaque minute, un tour sur elle-même. L’indication de la date, réglable dans les deux sens, effectue un saut plus important entre le 15 et le 16 afin de ne pas dérober au regard la prouesse technique. Au prestige de la complication, le mouvement automatique ajoute un second fuseau horaire. Reflet de 175 ans d’histoire horlogère, cette montre limitée à 300 exemplaires en platine 950 avec un nouveau diamètre de 43mm incarne l’esprit d’invention qui émaille toute l’histoire de Jaeger-LeCoultre.


Master Grand Tourbillon de Jaeger-LeCoultre
Pour Jaeger-LeCoultre, le seul tourbillon digne de rendre hommage à l’esprit d’invention d’Antoine LeCoultre devait impérativement satisfaire à toutes les exigences d’un prestigieux instrument de précision. Et les ingénieurs de la Manufacture n’ont fait aucun compromis pour doter la Master Grand Tourbillon de hautes performances de précision, de fiabilité et de robustesse.

En tribut au riche passé d’inventeur du fondateur de la Manufacture, cette pièce est livrée dans un écrin dédié dans lequel un logement accueille un véritable fragment du mur qui constituait la façade de l’atelier d’Antoine LeCoultre.

Ce fragment de mur -démonté pour ériger l’entrée de la Galerie du Patrimoine Jaeger-LeCoultre- constitue une part de la mémoire d’Antoine LeCoultre pionnier de la technique. Inventeur de génie, cet autodidacte formé à la forge de son père consacra sa vie entière à la quête de la précision et de la fiabilité absolues.

Son oeuvre marqua durablement l’histoire de l’horlogerie et son esprit anime plus que jamais les femmes et les hommes de la Manufacture.

Master Grand Tourbillon de Jaeger-LeCoultre

Dans cette édition limitée, Jaeger-LeCoultre a conçu un balancier -d’une inertie de 11,5 mg par cm2 - en mesure de délivrer au mouvement automatique l'énergie dont il a besoin pour maintenir la cage en mouvement et décrire les 28'800 alternances à l'heure caractéristiques d'un mouvement de haute précision.

Parmi les vis de réglage disposées sur sa serge, quatre servent au réglage. Cette technique pour régler une montre assure un réglage constant dans le temps, imperturbable même en cas de chocs.

Les pertes en énergie dues au frottement sont également réduites par l'adoption sur les rouages de dents de forme spyr, dont le profil est spécialement étudié en sorte de favoriser la transmission régulière de la force. L'ancre a pour sa part adopté une forme plus compacte afin de se loger dans l'espace restreint de la cage de tourbillon.

Enfin, le mouvement automatique se remonte dans un seul sens, selon des résultats de longues recherches mettant en évidence qu’au poignet, la montre se remontait deux fois plus rapidement qu’avec un remontage dans les deux sens.

Master Grand Tourbillon de Jaeger-LeCoultre
Dans cette conviction inaltérable que l'achèvement d'une oeuvre d'art se lit dans ses moindres détails, la décoration du mouvement, visible à travers le fond en saphir est digne de la beauté de la complication.

Réalisés délicatement à la main, les anglages, étirages, colimaçonnages, perlages et avivages donnent la réplique au pont de rouage arborant des Côtes de Genève.

Pour le tourbillon, qui pèse 0,28 gramme, les ingénieurs de la Manufacture ont jeté leur dévolu sur une cage réalisée dans un alliage particulier de titane, très léger, donc favorable à la précision, mais plus difficile à travailler car d'une dureté plus élevée. Cette cage a fait l’objet de tous les soins avec des moulures polies et un sablage finement achevé.

Le pont d’échappement bombé épouse ingénieusement l’arrondi de la cage. Manufacturés en une pièce monobloc, la masse et son support en or rose 22 carats arborent un motif étampé à l'image d'un médaillon, aux reliefs mats, brillants et ciselés.

L'esprit inventif de Jaeger-LeCoultre a aussi consisté à associer le tourbillon au principe home time/travel time, l'un des raffinements techniques qui ont fondé la renommée de la Manufacture et permet de comparer d'un simple coup d'oeil le temps de référence avec le temps local. Dans la partie supérieure du cadran, un compteur subsidiaire de 24 heures conserve une référence temporelle, ou peut être utilisée en tout temps comme deuxième fuseau. Pour afficher rapidement un fuseau de voyage en fonction principale, l’heure locale se lit au centre, et se déplace indifféremment en avant et en arrière par sauts de une heure, en entraînant la date.

Innovante, l’indication de la date, réglable dans les deux sens, saute entre le 15 et le 16 afin de ne pas dérober au regard la prouesse technique. L’indication de la seconde est donnée sur l'ouverture circulaire du tourbillon à l'aide d'une aiguille à trois bras dont l’un fléché indique l'écoulement des secondes au fur et à mesure que la cage de tourbillon décrit une rotation sur elle-même. Ainsi, la lecture de la plus petite unité de temps usuelle renvoie à chaque fois aux évolutions de la plus fascinante des complications horlogères.

Master Grand Tourbillon de Jaeger-LeCoultre

Spécificités techniques de la Master Grand Tourbillon Jaeger-LeCoultre

Master Grand Tourbillon de Jaeger-LeCoultre
Mouvement :
• mécanique à remontage automatique, Calibre Jaeger-LeCoultre 978, manufacturé et décoré à la main
• 28’800 alternances par heure
• 48 heures de réserve de marche
• 302 pièces
• 33 rubis
• 7,05 mm de hauteur
• masse oscillante monobloc en or 22 carats, ajourés et décorés de gravures en relief

Fonctions :
• heure locale à réglage indépendant rapide dans les 2 sens (fuseau du voyage)
• date à aiguille synchronisée à l’heure locale, changement dans les 2 sens
• heure de référence sur 24 heures
• minutes
• régulateur à tourbillon avec indication de la seconde

Cadran :
• noir soleillé, chiffres et index en or rhodié, en applique. 11 points luminescents

Aiguilles :
• heure et minutes: Alpha en laiton rhodié, luminescentes.
• date: laiton rhodié avec double triangle vernis rouge.
• heure de référence: laiton rhodié

Couronnes :
• 1 couronne pour la mise en marche de la montre et le réglage heure locale, heure de référence, minute, date

Boîtier :
• ø 43 mm en platine 950 verre saphir bombé, dureté N°9
• fond saphir qui laisse apparaître le mouvement
• étanche à 50 mètres

Bracelet cuir :
• alligator mat 22/20 et boucle déployante en or gris 18 carats

Références :
• platine 950 Q166 64 70

Montres-de-luxe.com | Publié le 16 Octobre 2007 | Lu 7190 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques