Montres-de-luxe.com

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Zenith Pilot Montre d’Aéronef Type 20 : sky is the limit...


Alors que la Foire de Bâle 2013 ouvre ses portes, la manufacture horlogère suisse Zenith vient de dévoiler six nouvelles Pilot Montre d’Aéronef Type 20 (GMT, calendrier annuel et tourbillon), dont une série spéciale rendant hommage au Baron Rouge. Six garde-temps d’exception en acier, titane ou or rose qui viennent rappeler le rôle fondamental joué par la marque horlogère dans la conquête du ciel.


Pilot Montre d’Aéronef Type 20 GMT
Louis Blériot et Léon Morane se connaissaient. Pionniers de l’aviation, les deux célèbres pilotes ont participé à la conquête du ciel au début du 20ème siècle.
 
Le 25 juillet 1909, alors âgé de 37 ans, Blériot traverse la Manche en grande première sur un avion de sa fabrication. Moins d’une année après, Morane, 25 ans, dépasse les 100 km/h en vol au meeting de Reims en France. Une vitesse inouïe pour l’époque.
 
Son aéronef ? Un Blériot XI. Entre les deux hommes, la passion de l’aviation, le goût du risque et de la compétition bien sûr. Mais pas seulement…
 
Louis Blériot et Léon Morane possédaient tous les deux un outil indispensable au pilotage, une montre Zenith, la plus précise qui soit, affirmaient-ils. En témoignent ces quelques lignes : « Je suis très satisfait de la montre Zenith dont je me sers habituellement et je ne saurais trop la recommander aux personnes qui ont le souci de l’exactitude » écrivait Louis Blériot.
 
« Zenith ! N’est-ce pas un nom prédestiné pour les aviateurs ? Ajoutez à cela que toutes les qualités sont dans la jolie boîte de cette montre et vous aurez une Zenith » ajoutait Léon Morane
 
C’est ainsi que Zenith est entrée, très tôt et de plain-pied, dans l’extraordinaire aventure de l’aviation. D’abord partenaire de quelques-uns des plus grands précurseurs, la manufacture est ensuite devenue l’un des premiers constructeurs d’instruments de bord. Altimètres et montres d’aéronefs destinées à l’usage en vol ont ainsi été livrés aux armées comme aux compagnies civiles.
 
Reconnue par les constructeurs et les professionnels de l’aéronautique pour sa fiabilité, sa robustesse et sa précision, la fameuse Zenith Type 20 va figurer, dès 1938, sur les tableaux de bord de nombreux avions. Parmi ceux-là, le Caudron Simoun C.635, utilisé par l’armée française comme avion d’entraînement.
 
Aujourd’hui, la collection Pilot se pose en digne héritière de ces années de gloire et de conquêtes aériennes.

Pilot Montre d’Aéronef Type 20 GMT Baron Rouge
Pilot Montre d’Aéronef Type 20 GMT

« Montre d’aéronef » est une appellation pleine de sens. Ces instruments de bord étaient spécialement développés pour l’aviation, un domaine où les conditions d’utilisation demeuraient considérablement plus exigeantes, mettant la mécanique à rude épreuve.

Celle-ci devait résister aux brusques variations de température, aux champs magnétiques émis par les moteurs et les autres instruments de vol, aux vibrations parfois violentes, à l’humidité ainsi qu’à des changements de pression atmosphérique.

La lisibilité, également, se devait d’être irréprochable : un large cadran noir mat offrait le meilleur contraste possible aux aiguilles et aux indicateurs horaires, tous vêtus de blanc luminescent. Ces derniers, en chiffres arabes caractéristiques, adoptaient également une police surdimensionnée.

Pour ce qui est des montres bracelet, afin d’en faciliter la maniabilité, celles-ci étaient équipées d’une couronne très particulière, permettant au pilote son remontage et sa mise à l’heure sans se départir de ses gants.

Toutes ces exigences figuraient dans un cahier des charges mis au point au milieu des années 1930 et qui a évolué au cours du temps, suivant en cela la technologie aéronautique. Dès 1938, ces spécifications ont pris le nom de «  Type 20 ».

Ces montres de professionnels, souvent outil de survie, étaient très régulièrement révisées et entretenues. En France par exemple, elles furent livrées à l’armée de l’air, à l’Aéronavale et au Centre d’essai en vol. Aujourd’hui encore, les instruments agréés de la mention Type 20, produits à l’époque par une poignée de manufactures seulement, drastiquement sélectionnées, figurent au Panthéon des instruments de vol.

La nouvelle Pilot Montre d’Aéronef Type 20 GMT est la noble dépositaire des premières Zenith d’aviateurs. Très généreuse par son diamètre de 48 mm, elle en arbore toutes les particularités visuelles : une large couronne cannelée et vissée, d’imposants chiffres arabes entièrement composés de Superluminova blanc en guise d’indicateur horaire ainsi qu’un grand cadran noir mat. Un fond duquel se détachent parfaitement aussi les aiguilles finement travaillées en ruthénium noir satiné et Superluminova.

Le fond plein, quant à lui, est composé d’un médaillon frappé à l’effigie d’un avion Blériot et la mention : Montre d’Aéronef Type 20 – ZENITH Flying Instruments. Sur le côté du boîtier, en clin d’œil aux immatriculations de l’aviation civile suisse, apparaît la mention HB suivie d’un chiffre faisant référence au numéro de série de la pièce.

Mu par un mouvement Zenith Elite 693 à remontage automatique disposant d’une réserve de marche de 50 heures, ce modèle en acier et bracelet cuir brun propose les fonctions heures, minutes, petite seconde à 9h et GMT.

Si aujourd’hui, les grands voyageurs manipulent aisément les fuseaux horaires à leur poignet, il n’en a pas toujours été ainsi. C’est en effet dans les années 1820 que l’on décida d’adopter une unité de temps universelle sur la base d’un jour solaire de 86.400 secondes. En 1883, les États-Unis furent la première nation à s’organiser selon le système des fuseaux horaires. Et ce n’est qu’en 1884 que, à l’issue de la très disputée « Conférence internationale de Washington », le globe fut officiellement divisé en 24 fuseaux et le méridien zéro placé à Greenwich, en Angleterre (au grand dam des Français qui souhaitaient imposer Paris…).

C’est cette heure de Greenwich qui deviendra l’heure universelle (en anglais Greenwich Mean Time ou GMT), unique référence temporelle des pilotes du monde entier.

Pilot Montre d’Aéronef Type 20 GMT Baron Rouge

Les montres GMT sont ainsi les héritières directes de la conquête de l’air. Raison pour laquelle Zenith a voulu rendre hommage, avec une série GMT spéciale, à l’un des pilotes les plus talentueux de son époque, devenu une légende : le fameux Baron Rouge.

Manfred Albrecht von Richthofen de son vrai nom, est né en mai 1892 dans la Pologne d’aujourd’hui. Fasciné par l’aviation naissante, il devint très vite un véritable artiste des acrobaties, un as des techniques de pilotage auquel finirent par rendre hommage les pilotes des armées alliées.

Sa célébrité et son surnom sont liés à celle de son Fokker Triplan Dr.1 peint en rouge vif. Cumulant 80 victoires en vol, il est l’un des derniers représentants des valeurs aristocratiques au combat : honneur, fair-play et courage.

C’est à la mémoire de ce surdoué des airs, encore cité aujourd’hui, que Zenith a réalisé une série limitée à 500 exemplaires : la montre Pilot Montre d’Aéronef Type 20 GMT Baron Rouge. En titane traité DLC noir et monté sur un bracelet cuir noir surpiqué, ce modèle se singularise aussi par son marquage GMT rouge et un médaillon frappé, sur le fond, du fameux Fokker Triplan Dr.1 et de la mention : Montre d’Aéronef Type 20 – ZENITH Flying Instruments.

Pilot Montre d’Aéronef Type 20 GMT

Pilot Montre d'Aéronef Type 20 Calendrier Annuel
Calendrier Annuel et Tourbillon à l’honneur

Trois autres nouveautés viennent encore compléter la collection Pilot 2013 de chez Zenith. La première, le modèle Pilot Montre d’Aéronef Type 20 Annual Calendar, est équipé du mouvement de haute précision El Primero 4054 B, évolution du célèbre chronographe El Primero (36 000 alternances/heure) produit en interne par la manufacture depuis plus de quarante ans.

Outre les heures, les minutes, une petite seconde et un chronographe avec un compteur 60 minutes à 6h, cette pièce affiche également un quantième annuel –date, jour de la semaine et mois– ne nécessitant qu’un seul réglage dans l’année, au passage des mois de février à mars. D’une conception astucieuse et épurée, cette complication ne comporte que neuf éléments mobiles, quand la plupart des calendriers en nécessitent trente ou quarante.

Ce garde-temps est disponible en acier ou en version bicolore titane et or rose Sur le côté du boîtier, en clin d’œil aux immatriculations de l’aviation civile suisse, apparaît la mention HB suivie d’un chiffre faisant référence au numéro de série de la pièce.

Le modèle Pilot Montre d’Aéronef Type 20 Tourbillon fait également une apparition remarquée en 2013 dans la collection. En titane et or rose, ce tourbillon affiche sa cage tournante dans la partie supérieure gauche du cadran, tout en y intégrant un quantième.

Cette esthétique asymétrique permet de mettre en valeur le mécanisme de tourbillon, visible par l’ouverture du cadran, tout en conservant la finesse des proportions et l’élégance des lignes. La date –un système breveté– s’affiche au moyen d’un disque placé en périphérie de la cage.

Le calibre de chronographe automatique El Primero 4035 D constitue le cœur de ce mouvement. Du côté de l’habillage, on retrouve sur le côté du boîtier, la mention HB suivie d’un chiffre faisant référence au numéro de série de la pièce.

Enfin, le modèle Pilot Montre d’Aéronef Type 20 allie la magie d’une pièce chargée d’histoire à une taille plus académique (40 mm). Ce garde-temps unisexe déploie tous les codes de la montre d’aviateur –proposant les fonctions heures, minutes et petite seconde à 9h– dans un boîtier disponible en acier qui laisse apparaître sur le côté, la mention HB, typique des immatriculations de l’aviation suisse, suivie d’un chiffre faisant référence au numéro de série de la pièce.

Spécificités techniques de la collection Pilot Montre d’Aéronef Type 20 GMT

Zenith Pilot Montre d’Aéronef Type 20 : sky is the limit...
Boîtier de 48 mm de diamètre
Calibre automatique Elite Dual Time 693
Chiffres arabes entièrement recouverts de Superluminova
Logo « Zenith FLYING INSTRUMENTS » Sur le fond de boîtier
Édition limitée de 500 exemplaires pour la version Baron Rouge

Mouvement
Elite 693, automatique
Calibre : 11½ ``` (Diamètre : 25,6 mm)
Épaisseur : 3,94 mm
Composants : 186
Rubis : 26
Fréquence : 28 800 alt/h – (4 Hz)
Finitions : Masse oscillante avec motif « Côtes de Genève »

Réserve de marche : 50 heures min

Fonctions
Heures et minutes au centre
Petite seconde à 9 heures
Indication d’un second fuseau horaire sur 24 heures

Boîtier, cadran et aiguilles
Matériau : Boîtier titane avec revêtement DLC (Diamond Like Carbon) ou boîtier acier
Diamètre : 48 mm
Diamètre de l’ouverture : 40 mm
Épaisseur : 15,80 mm
Glace : Verre saphir bombé et traité antireflet sur ses deux faces
Fond : Logo « Zenith Flying Instruments »

Étanchéité : 10 ATM

Cadran : Noir mat
Index des heures : Recouverts de SuperLuminova SLN C1

Aiguilles : Ruthénium noir, satiné

Références
03.2430.693/21.C723
Bracelet en cuir de veau marron et boucle ardillon en acier
96.2430.693/21.C703
Bracelet en cuir de veau noir et boucle ardillon en acier avec revêtement DLC (Diamond Like Carbon)
Baron Rouge, édition limitée à 500 exemplaires

Pilot Montre d'Aéronef Type 20 Tourbillon

Pilot Montre d'Aéronef Type 20 40 mm

Zenith Type 20 historique

Montres-de-luxe.com | Publié le 25 Avril 2013 | Lu 2491 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques