Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



​Panerai Mare Nostrum : nouvelle réédition en titane


Officine Panerai a présenté à l’occasion du dernier SIHH 2015 un modèle d’exception : la Mare Nostrum – 52 mm. Une pièce totalement hors-norme qui est la réplique exacte d’une montre créée par l’horloger florentin dans les années 40 pour la Marine militaire italienne. Un futur collector proposé cette année, en une édition limitée de 300 exemplaires.



​Panerai Mare Nostrum : nouvelle réédition en titane
Janvier 2010, Officine Panerai présente une réédition de sa Mare Nostrum dans une version acier proposée en série limitée à 99 exemplaires (PAM 300). Janvier 2015, la manufacture florentine revient avec une nouvelle réédition, cette fois-ci en titane et série limitée à 300 exemplaires (PAM 603). Globalement, il s’agit du même modèle que celui de 2010 à quelques exceptions près. Tout d’abord, la différence principale est au niveau du boitier qui est cette année proposée en titane au lieu de l’acier (ce qui allège considérablement ce garde-temps particulièrement imposant) avec fond plein (contrairement à un fond saphir dans la première version). Ensuite, le cadran est également différent (marron au lieu de noir). Et enfin, le bracelet est en cuir marron alors que celui de la première série était en toile kaki.   
 
La Mare Nostrum reste incontestablement l’un des modèles les plus rares de toutes les Panerai... Rappelons que Mare Nostrum est le nom du chronographe proposé à la Marine militaire italienne par Officine Panerai en 1943, pour l’équipement de ses officiers de pont. Le projet ne put avoir de suites, interrompu par les développements de la guerre, et il n’en resta que de très rares prototypes –trois en tout, peut-on dire de façon quasi-certaine– dont on perdit d’abord la trace, avant que la documentation s’y rapportant ne soit à son tour détruite dans les inondations qui submergèrent Florence en 1966.
 
La redécouverte par O.P. de l’un des prototypes qui est depuis allé rejoindre les collections du Musée Officine Panerai à Florence, a permis de donner vie à cette Mare Nostrum nouvelle génération. Pièce de collection, cette deuxième réédition sera commercialisée en 300 exemplaires reproduisant dans les moindres détails le modèle original. En titane satiné, le boîtier est particulièrement imposant : comme l’original, il mesure 52 mm de diamètre (certes, difficile à porter) et est réalisé en trois parties. Surmonté de très fortes anses, il affiche une forme tonneau, mais donne une impression de rondeur qu’il tire de sa large lunette plate. 

Comme sur le prototype d’origine, une fine encoche circulaire se détache sur la tranche moletée de la lunette, trace peut-être d’un façonnage interrompu avant son terme, ou point de repère laissé pour l’incision d’une échelle. Le fond plein, vissé, porte quatre crans de dévissage ; il est lui aussi en titane satiné. La couronne de remontoir et de mise à l’heure est moletée sur la tranche et porte gravée l’inscription Mare Nostrum ; elle est cylindrique et vissée, tandis que les poussoirs, eux aussi cylindriques, sont à pompe.
 
Attention, il ne s’agit pas d’une « plongeuse » : l’étanchéité est garantie jusqu’à 3 bars (environ 30 mètres), seuil hérité de la fonction historique de la Mare Nostrum auquel peuvent être données deux explications : en premier lieu, le modèle était conçu pour être utilisé en bateau, et non sous les mers ; en second lieu, il était quasiment impossible, à l’époque, de rendre des poussoirs de chronographe durablement étanches.
 
Protégé par un verre saphir d’1,6 mm d’épaisseur ayant bénéficié d’un traitement antireflet, le cadran marron du chronographe s’articule sur deux étages : au-dessus, de petits chiffres arabes, des index bâton, des indices ronds et une minuterie, qui sont tous recouverts de matière luminescente beige ; au milieu, plus d’un millimètre plus bas, la mention de la marque et du modèle et les deux compteurs auxiliaires : celui des petites secondes, à gauche, celui des minutes à droite, gradué jusqu’à 45, comme il était d’usage à l’époque. La distance notable entre les deux étages du cadran lui confère une profondeur unique.
 
Comme son modèle original, la nouvelle édition de la Mare Nostrum est entraînée par un mouvement à remontage manuel : le calibre OP XXV qui mesure 16 ¾ lignes et possède un balancier accomplissant 18.000 alternances par heure, tout comme le mouvement Angélus du prototype. Doté d’un amortisseur de choc Kif-Parechoc, le mouvement est protégé par le fond plein en titane, il possède une roue à colonnes et tous ses leviers sont polis et anglés.
 
Portant la référence PAM00603, cette Mare Nostrum – 52 mm se porte sur un bracelet en cuir. La boucle se démarque de celle du modèle d’origine : plus grande et trapézoïdale, comme sur tous les modèles actuels d’Officine Panerai.

​Spécificités techniques

Mouvement mécanique à remontage manuel, calibre exclusif Panerai OP XXV, 12¾ lignes, 22 rubis, balancier monométallique en Glucydur, 18 000 alternances/ heure, Dispositif anti-choc Incabloc. Col-de-cygne.
 
Réserve de marche de 55 heures.
 
Fonctions : heures, minutes, petites secondes, chronographe à deux compteurs.
 
Boîtier : 52 mm de diamètre, titane satiné. Mare Nostrum gravé sur la couronne de remontoir. Poussoirs en titane satiné pour les fonctions du chronographe à 2 heures et 4 heures.
Lunette : titane satiné.
Fond : titane satiné.
 
Cadran : marron, à deux étages, index et chiffres arabes luminescents de couleur beige. Compteur des minutes à 3 heures, petites secondes à 9 heures, aiguille des secondes du chronographe au centre.
 
Verre : saphir en corindon, 1,6 mm d’épaisseur. Traitement antireflet.
 
Étanchéité : 3 bars (environ 30 mètres).
 
Bracelet en cuir marron, boucle en titane satiné grand format, personnalisés PANERAI.
 
Référence : PAM00603

​Panerai Mare Nostrum : nouvelle réédition en titane

Montres-de-luxe.com | Publié le 27 Février 2015 | Lu 1490 fois



Alpina | Anonimo | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques