Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Alpina Alpiner Extreme Regulator Automatic : retour aux sources


Alpina a relancé un régulateur l’an passé ; une édition limitée qui reprenait certes, cet affichage bien particulier de la mesure du temps, mais dans une version un peu trop conventionnelle... Aujourd’hui, la marque horlogère suisse relance -enfin- le fameux modèle de forme coussin qui permit à la marque suisse de retrouver les chemins de la gloire en 2005 avec, à l’époque, une montre régulateur qui défiait toutes les conventions. Limitée à 888 exemplaires. Compter 1.995 euros.



Quand on parle régulateur en horlogerie dans l’entrée de gamme, on pense immédiatement à Louis Erard et Alpina.
 
Outre son aspect hors norme dû à l’indépendance de chacune de ses aiguilles, le régulateur est le résultat d’une longue quête de la précision.
 
Une quête qui débuta en 1714 avec le « Longitude Act », décret du Parlement Britannique qui promettait une somme importante à qui déterminerait avec précision le moyen de trouver la position d’un navire en mer.
 
On doit le tout premier régulateur à John Harrison ; c’est une brèche qui s’ouvre alors dans l’histoire de l’horlogerie, laissant place à la créativité et à l’innovation des maîtres et artisans horlogers qui vont désormais concevoir des montres dignes d’une longue et périlleuse poursuite de l’espace et du temps.

Depuis, la plupart des marques horlogères proposent leur régulateur… Pour autant, il faut savoir que cette « complication » fut remise véritablement au goût du jour et popularisée il y a une quinzaine d’années avec l’Alpina Extreme Régulateur  (voir photo en bas d'article ; la toute première version de 2005) qui relança ce concept auprès des amateurs de montres.
 
Commercialisé tout d’abord sur la Côte d’Azur puis à la montagne par Templus, ce modèle fit un véritable « carton » sur le marché à l’époque (acier, acier PVD noir ou PVD or rose avec calibre Unitas).

Notamment en France où la marque gagna en popularité grâce à ce garde-temps qui se vendit comme « des petits pains » et qui était « sold out » chez pratiquement tous les détaillants de France (chez Colette ou l’Eclaireur par exemple) et de Navarre. Il y eut même une version tourbillon en or gris  et quelques modèles féminins.

L’an passé, Alpina a relancé une montre régulateur. Un modèle intéressant en édition limitée, mais un peu trop sage. Un garde-temps qui avait un peu perdu de son caractère « disruptif » (qui avait d’ailleurs fait son succès à l’époque) avec son boitier rond trop consensuel ! Aujourd’hui, la marque horlogère revient donc aux origines avec cette nouvelle mouture nettement plus réussie.
 
L’Alpiner Extreme Regulator revient donc cette année dans une version plus proche de celle de 2005 nonobstant son fameux boitier de forme coussin en acier qui passe de 48 à 41 mm.

Pour le reste, ce régulateur reste sportif avec son étanchéité à 200 mètres, sa lunette à six vis caractéristique dont le pas est dessiné en triangle, son protège-couronne à 3h équilibré par un renfort opposé à 9h. Côté finitions, le boitier est brossé avec angles polis.

Tout en rappelant le fin guillochage de pièces plus traditionnelles, le cadran de cette nouvelle Alpina préserve lui aussi l’ADN de la collection : c’est un motif exclusif de triangles de couleur « gris granit » -symbolisant les sommets alpins- qui parcourt à présent la totalité du cadran contrairement à ses prédécesseurs dont ces fameux triangles n’ornaient que le centre.
 
Quant aux compteurs heures et secondes, ils sont ici proposés en bleu marine afin d’accentuer les contrastes et la lisibilité. Ce bleu marine se retrouve sur le rehaut, le grip caoutchouc de la couronne ainsi que sur le bracelet texturé en caoutchouc.
 
Limitée à 888 exemplaires, l’Alpiner Extreme Regulator Automatic est animée par le calibre automatique AL-650 (versus un Unitas à remontage manuel dans sa version d’origine) d’une réserve de marche de 38 heures. A découvrir chez Emile Leon à Paris.   

Alpina Alpiner Extreme Regulator Automatic : retour aux sources

Montres-de-luxe.com | Publié le 27 Septembre 2022 | Lu 10524 fois