Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Alpina Heritage Carrée Mechanical 140 Years : plongée dans le passé horloger de la marque


Pour célébrer ses 140 ans, la maison horlogère suisse Alpina a présenté il y a quelques jours, une édition ultra-limitée baptisée Heritage Carrée Mechanical 140 Years qui affiche un design résolument rétro et à raison d’ailleurs puisque ce modèle au boitier en argent embarque le calibre 490 sorti il y a tout juste 85 ans et qui n’existe plus en version d’époque qu’en de rarissimes exemplaires ! Deus éditions limitées à 14 exemplaires. Pour un prix de 4.995 euros.



Ce n’est pas la première fois qu’une marque horlogère intègre un calibre ancien au sein d’un garde-temps et d’un boitier contemporains. Mais les exemples restent tout de même très rares sur le marché…
 
On se souvient par exemple en 2020, du modèle Cuervo y Sobrinos Historiador Landeron doté d’un calibre d'époque, des années 50-60, le Landeron 248 à remontage manuel, restauré et remonté dans un boitier contemporain. Quant à la marque Semper & Adhuc, c’est son concept même que de réutiliser des mécaniques anciennes pour les incorporer dans de nouvelles montres.
 
Aujourd’hui, c’est donc Alpina qui propose deux micro-séries historiques de 14 exemplaires avec un calibre d’époque, ce, pour célébrer ses 140 ans d’existence puisque la marque fut fondée en 1883.
 
Ces deux mini-séries sont rythmées par le Calibre 490 d’époque datant de 1938. De cet authentique mouvement sorti il y a tout juste 85 ans et qui n’existe plus en version d’époque qu’en de rarissimes exemplaires, Alpina a donc réalisé deux séries de 14 pièces nommées Heritage Carrée Mechanical 140 Years.

Entièrement restaurés, ces calibres historiques ont été implantés dans une boîte en argent rectangulaire, en hommage à une montre-bracelet de premier plan dans l’histoire d’Alpina. Mouvement à la fréquence de 2.5 Hz , de forme rectangulaire, parfaitement fini, il était déjà doté des premiers principes de protection contre l’eau et la poussière.
 
Ce Calibre 490 est à la croisée de deux chemins : d’une part, une forme et un niveau de finition de haut rang qui témoignent d’une grande élégance à destination de pièces de standing ; d’autre part, certaines innovations qui attestent de la volonté d’Alpina de se projeter dans l’univers de la montre résistante et robuste.
 
Ce « moteur » incarne donc, dès 1938, la vision naissante d’Alpina. Il possède une couronne brevetée qui comporte en son sein, une protection contre la poussière (le plus grand ennemi d’un calibre étant à la base, la poussière et pas l’eau contrairement à ce qu’on imagine).

Le pas est essentiel puisqu’il permet déjà d’atteindre le stade d’une boîte hermétique, étape préalable indispensable à celle qui sera généralisée par la suite : la boîte étanche à l’eau.

Ce mouvement, enregistré sous le brevet suisse 158882, offre une construction simple et robuste. Il n’en est pas moins parfaitement fini, biseauté sur l’ensemble de ses composants, avec un rochet soleillé.

Important à souligner, il s’agit ici d’un véritable calibre maison, conçu, assemblé et terminé par l’une des maisons constituant l’Union Horlogère, premier nom d’Alpina –une spécificité peu courante dans les années 30 où le marché des ébauches génériques était la règle, les mouvements manufactures, l’exception.
 
Point important, et les connaisseurs apprécieront : il s’agit d’un mouvement de forme, dans la plus pure tradition horlogère : ici, le mouvement est roi, il impose sa géométrie. La boîte s’adapte.
 
À remontage manuel comme la quasi-totalité des calibres d’époque, il comporte 17 rubis et oscille à la fréquence de référence des garde-temps des années 30, soit 18'000 alt./h.

A noter : sa réserve de marche fort élevée pour l’époque (42h contre une trentaine d’heures pour les réserves de marche anciennes), ainsi que la construction très particulière de son ancre, très étirée de manière à pouvoir s’ajuster dans la géométrie rectangulaire du Calibre 490.

À l’époque, sa boîte était réalisée en acier ou en or, selon les modèles. Une version acier était elle-même protégée par un brevet (N°207378). Elle se présentait comme « inoxydable », autre attention de la part d’Alpina pour rendre ses pièces résistantes à l’épreuve du temps.
 
Les quelques rares exemplaires parvenus à la marque montrent aussi une boîte dotée de plusieurs éléments maintenant deux joints en pression, afin d’atteindre un certain niveau d’étanchéité. Plusieurs maisons allaient d’ailleurs s’inspirer de ce brevet pour parvenir à la même fin.
 
Aujourd’hui, pour habiller son Calibre 490, Alpina lui a conçu une nouvelle boîte sur-mesure et a nommé le nouveau modèle en son honneur : Heritage Carrée Mechanical 140 Years.

Elle est réalisée en argent poli miroir aux dimensions de 29,5 x 35,7 mm. Pour une épaisseur minimale de seulement 9,71 mm, elle se dote, de fond comme de face, d’un verre saphir anti-reflets permettant d’admirer la vénérable beauté du Calibre 490 d’époque.
 
Ces deux éditions chacune strictement limitée à 14 pièces se partagent le logo d’époque d’Alpina, deux fines aiguilles centrales complétées d’une petite seconde à 6h, typique des années 30 comme la minuterie « chemin de fer » entourant le cadran.
 
Parée d’un fond noir, la première version arbore des chiffres arabes pleins avec petite seconde circulaire. A l’identique par leur couleur beige, les aiguilles égrènent le temps qui passe.

Sur la seconde, le cadran argenté distingue des aiguilles noires venant ponctuer des chiffres arabes évidés et dans une police plus droite chère aux Années Folles. Un œil averti remarquera que la petite seconde présente, quant à elle, une forme carrée.
 
Ce garde-temps se porte sur un bracelet en autruche marron clair (qui se patinera et foncera avec le temps) avec coutures blanches et boucle ardillon.

Montres-de-luxe.com | Publié le 6 Juillet 2023 | Lu 4917 fois





Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail