Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Advertisement

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Arnold & Son Globetrotter Platinum : très belle version en platine en 28 exemplaires


En habillant sa fameuse montre Globetrotter de platine 950 (45 mm de diamètre), la maison horlogère Arnold & Son continue d’écrire, à sa manière, les "heures du monde" tout en évoquant le passé de la marque dont les chronomètres John Arnold étaient embarqués sur les navires de la marine anglaise au 18ème siècle. Compter dans les 65.000 francs suisses. Edition limitée 28 pièces.



La marque Arnold & Son appartient au « motoriste horloger » La Joux-Perret. Elle reste cependant largement méconnue sur le marché français.

Et pourtant, elle offre un très beau catalogue de modèles (en vente chez Chronopassion à Paris) et parmi eux, cette fameuse Globetrotter qui propose un affichage « dual time » des plus originaux qui, en l’occurrence, rend hommage aux chronomètres de marine de John Arnold embarqués sur les navire de la marine anglaise au 18ème siècle.
 
Cette version en platine présente en son centre un dôme, dépeignant l’hémisphère Nord, maintenu par un imposant pont transversal en or 18 carats réalisé d’un seul tenant. Ajouré, ses finitions sont poussées à l’extrême. Il est anglé, poli, satiné selon la face qu’il présente.

Les dimensions de ce pont sont cependant considérablement plus importantes que dans un mouvement et ont demandé une précision particulière. On le sait, cette arche aux lignes en tension est la signature visuelle de la Globetrotter et accueille en son centre un rubis fonctionnel qui tient l’axe de l’heure universelle.
 
Les index en applique sur deux plans sont facettés, en or 18 carats et ajoutés de Superluminova. La partie basse du cadran qui entoure la mappemonde est en nacre teintée d’un dégradé de bleus. Quant à la bague des heures universelles, elle est en saphir transparent.
 
Les heures locales se lisent avec les aiguilles rouges pointant les index, alors que les heures du monde se repèrent en visualisant une longitude imaginaire depuis le rubis du pont central jusqu’à cette bague
24 heures.

Avec ses 45 mm, le boîtier de la Globetrotter Platinum (étanche à 30 mètres) est imposant. Sur le globe, Amérique, Eurasie et Afrique au-dessus de l’équateur sont représentées avec un luxe de détails. Il s’agit d’une seule et unique sculpture avec ses terres rhodiées et polies. Les chaînes de montagnes sont matifiées, soulignant ainsi ces reliefs.
 
Les océans sont peints à la main de plusieurs couches de laque dont les pigments bleus enrichis de poudre de nacre leur donnent une profondeur et un éclat intenses. Les rivages, d’un dégradé plus clair et enrichis de Superluminova, brillent la nuit et accentuent encore le relief de cette petite œuvre d’artisanat manuel.
 
Cette montre « voyageuse » est dotée du calibre automatique A&S6022 d’Arnold & Son. Comme tous les mouvements A&S, il a été intégralement développé, fabriqué, décoré, assemblé, réglé et emboîté dans sa manufacture de La Chaux-de-Fonds.

Sa masse oscillante d’or 22 carats est guillochée d’un motif « clous de Paris » et squelettée. Ce calibre de 45h de réserve de marche est par ailleurs décoré selon les motifs traditionnels de la haute horlogerie  : platine perlée, ponts Côtes de Genève rayonnantes, roues satinées, vis anglées et polies.
 
Ses finitions spécifiques consistent en un traitement NAC. Ce type de placage utilise des métaux précieux proches du platine. Il donne un rendu anthracite s’accordant parfaitement au boîtier en platine.
 
Cette montre se porte sur un très beau bracelet en alligator bleu avec doublure alligator rose framboise, cousu-main. Sur boucle déployante en platine et titane.

Montres-de-luxe.com | Publié le 16 Février 2023 | Lu 4528 fois


Advertisement



Advertisement

Retrouvez Montres-de-luxe.com sur
Facebook
X


Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail