Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Aubercy : de l'art des souliers en cuir et tissu


On le sait, la maison parisienne et familiale Aubercy est une maison de connaisseurs et d’esthètes. C’est également une maison qui vous permet, à partir de modèles existant en catalogue, d’imaginer et de créer votre propre soulier en « made-to-order » en associant, par exemple, cuir et tissu de costume. Pour un résultat unique et rare.



En quelques années, la personnalisation s’est imposée dans le domaine du luxe.

Qui, customise son sac, sa montre, son pull et bien évidemment, ses chaussures. Ce que l’on sait moins, c’est que ce type de service était d’ores et déjà disponible chez le chausseur Aubercy depuis longtemps.
 
En effet, cette structure familiale aujourd’hui dirigée Xavier Aubercy, s’avère beaucoup plus souple en la matière grâce à sa taille encore artisanale. Ainsi, il a toujours été possible d’imaginer sa chaussure avec un twist en plus ou une touche d’originalité.

De fait, Aubercy a toujours proposé des souliers mêlant tissu et cuir, à l’image de leur bottine d’hiver Lawrence, proposée en 1935 en daim clair et cuir sombre mais aussi en drap gris et cuir ; son pendant estival était alors le richelieu bi-matière Edward en lin et cuir.
 
C’était à une époque où ce mélange de matières signait les souliers bottiers les plus chics -peut-être aussi les plus fragiles, car se tachant très vite !

Pour autant, on peut très bien imaginer son mocassin, sa bottine, son richelieu ou son balmoral, non seulement en bi-matière (veau et daim, veau et alligator, veau et galuchat, etc.) mais aussi et surtout, en cuir et tissu de costume !
 

Récemment, un jeune client de la maison a ainsi imaginé une bottine en cuir noir dont les parements ont été réalisés dans un tissu en laine : un tartan Blackwatch assez sombre qui sait être original sans être « too much » pour autant.

Une création qui s’associe à merveille au pantalon du monsieur issu de la même matière. Mais bien évidemment, rien ne l’empêche de le porter de façon moins formelle avec un chino, un pantalon en velours ou même un jeans.

Il y a quelques temps, Xavier Aubercy avait imaginé un soulier Richelieu Taylor en cuir noir avec parements dans le même tweed que l’une de ses vestes. Un autre client avait quant à lui, commandé un mocassin Lupin en cuir de veau gold et plateau en denim…

De quoi donner libre cours à son imagination en gardant toujours en tête que votre création doit rester « portable » au quotidien.

A exclure les textiles trop clairs qui se faneraient vite : les tissus duveteux et fragiles comme les cachemires, les poils de chameau ou les flanelles trop légères. Le tweed est idéal en revanche. Le denim aussi.
 
Dans tous les cas, il convient de bien réfléchir avant de lancer votre paire personnalisée et surtout, de bien l’imaginer, la visualiser une fois terminée.

Afin d’être certain que votre plaisir soit aussi durable que vos souliers.
 
Jean-Philippe Tarot  





Montres-de-luxe.com | Publié le 15 Octobre 2021 | Lu 1066 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances