Avec la Panerai Luminor 1950 Tourbillon GMT… le tourbillon se fait discret


Entré dans l’histoire de l’horlogerie en 1938, avec la production des premiers modèles de plongée professionnelle, destinés à la Marine royale italienne, et après avoir acquis une expérience de plusieurs dizaines d’années, Officine Panerai vient d’accomplir un nouveau saut qualitatif, avec la création de plusieurs « calibres » maison, entièrement conçus, développés et manufacturés dans ses propres ateliers. L’un des derniers en date, le P.2005, équipe une splendide Luminor 1950 Tourbillon GMT où le tourbillon n’est visible qu’au dos de la montre. Pour les « happy few » uniquement…



Luminor 1950 Tourbillon GMT
Le mot « calibre » n’est autre que le terme technique désignant le mouvement d’une montre, le « moteur » qui lui insuffle la vie et lui permet d’indiquer l’heure. Et parmi les cinq « moteurs » créés ces dernières années, le Panerai P. 2005 est sans conteste le plus sophistiqué techniquement.

Abritant ce calibre, la Luminor 1950 Tourbillon GMT a alors vu le jour, réalisant une synthèse exceptionnelle entre la tradition, la qualité sportive, la précision et la technologie, portées à leur plus haute expression.

Petit retour sur le « tourbillon ».

Inventé par le grand horloger Abraham-Louis Breguet à la fin du 18ème siècle, ce dispositif a pour but d’annuler les écarts de marche (ces décalages progressifs qui font qu’une montre se met à retarder ou avancer), imputables aux effets variables de la gravité sur le balancier, à la perfectibilité du travail manuel, à l’épaississement des lubrifiants et aux variations de frottement qui en découlent, selon les positions de la montre.

Pour parvenir à ses fins, Breguet a enfermé le balancier, l’échappement et leurs pivots dans une cage à laquelle il a imprimé un mouvement de rotation permanent. De cette façon, tout écart de marche enregistré dans une position particulière du balancier est compensé par la position opposée.

Depuis plus de deux siècles, la fabrication des tourbillons est synonyme de gageure mécanique et réclame une précision d’orfèvre, au point qu’ils ne se rencontrent que depuis quelques années sur des montres-bracelets, forcément de la plus haute qualité. L’échappement du tourbillon a fasciné des générations de passionnés et est salué depuis toujours comme un chef d’œuvre de technicité. Officine Panerai a relevé la gageure et même trouvé le moyen d’innover, marquant de son empreinte une spécialité qui s’était perpétuée à peu près inchangée depuis son invention.

Luminor 1950 Tourbillon GMT

Sur la Luminor 1950 Tourbillon, l’axe de rotation de la cage du tourbillon, parallèle à la base du mouvement, forme ainsi un angle droit avec l’axe d’oscillation du balancier ; qui plus est, la cage effectue deux tours par minute.

Ces deux nouveautés permettent au modèle Panerai de mieux compenser les écarts liés aux changements de position, bien plus fréquents sur les montres-bracelets que sur les modèles à gousset. Entraîné par une série d’engrenages comparables à ceux d’une boîte de vitesses, ce dispositif fonde donc l’identité du calibre P. 2005. Mais celui-ci diffère aussi de tous les autres tourbillons actuellement sur le marché à d’autres égards. Composé de 239 pièces, il se remonte à la main et, grâce à ses trois barillets, emmagasine une réserve suffisante pour tenir six bonnes journées sans être réarmé. Il est également doté d’un second fuseau horaire, baptisé fonction GMT.

La Luminor 1950 Tourbillon GMT est munie d’un fond en verre saphir, qui livre au regard l’ensemble de son mouvement. De quoi admirer la fascinante rotation du tourbillon mais aussi connaître la réserve de marche restante, grâce à une petite aiguille se déplaçant dans un disque.

Habillé d’un boîtier reconnaissable entre tous et de l’inimitable dispositif protège-couronne, qui fait la marque des modèles Panerai Luminor depuis plus de 60 ans, cette nouvelle montre de 47 mm de diamètre est en acier inoxydable poli et satiné. Étanche à 100 mètres, pour être digne de la vocation nautique de la maison, le cadran est protégé par un verre saphir antireflet de deux millimètres d’épaisseur.

La Luminor 1950 Tourbillon GMT arbore un cadran sandwich de couleur noire (formé de deux plaques superposées, l’une ajourée, au dessus, l’autre, recouverte d’une substance luminescente, en dessous), avec index et chiffres arabes de grande taille. Les larges aiguilles des heures et des minutes contrastent avec celle, plus effilée, de la fonction GMT, commandée elle aussi par la couronne de remontoir.

À l’inverse de certains des modèles à tourbillon les plus sophistiqués, la Luminor 1950 n’exhibe pas sa spécialité technique : contrairement à l’habitude, aucune ouverture sur le cadran n’en fait étalage et seul un détail original révèle sa présence (en plus du mot tourbillon clairement indiqué sur le cadran).

Dans un petit compteur, à gauche, un petit indice bleu circulaire se partage en effet l’espace avec l’aiguille des secondes continues : en prise sur le tourbillon, il est donc deux fois plus rapide que sa voisine et boucle son tour de cadran en 30 secondes. Enfin, dans un second petit compteur, une aiguille accomplit une révolution en 24 heures, balayant les indications « AM » et « PM », selon l’heure du jour ou de la nuit indiquée par le deuxième fuseau horaire.

La montre est munie d’un bracelet en alligator, clos par un large boucle en acier satiné estampillée Panerai. Elle est fournie avec un bracelet de rechange en cuir, un tournevis et un deuxième outil servant au remplacement du bracelet.

Fabriquée en édition limitée, cette montre est commercialisée 79 000 euros.

Mouvement P.2005

Le calibre P.2005 est un mouvement doté d’un tourbillon à échappement. Cette complication remarquable par sa difficulté d’exécution doit sa réussite au savoir-faire hors du commun de maîtres horlogers et aux techniques électroniques les plus en pointe.

Le trait particulier de cet organe régulateur manufacturé par Panerai vient de ce que les axes de rotation de la cage du tourbillon et du balancier forment un angle droit et que la cage effectue deux tours par minute : plus rapides qu’à l’accoutumée, ses révolutions garantissent une plus grande précision en annulant au mieux les écarts de marche découlant de la force de gravité.

Le mouvement fascinant du tourbillon, qui peut être admiré à travers le fond de la montre, tandis qu’un petit index bleu de forme circulaire apparaît à 9 heures côté cadran, à l’intérieur du compteur des secondes, et se déplace deux fois plus vite que celles-ci, au rythme de la cage du tourbillon.

Caractéristiques techniques
243 composants
16 ¾ lignes (37,20 X 9,10 mm.)
Fréquence 4 Hz
Calibre à remontage manuel et réserve de marche de 6 jours
3 barillets à grande vitesse
Fonctions GMT (second fuseau horaire)
Indicateur de réserve de marche sur le fond du mouvement

Spécificités techniques de la Luminor 1950 Tourbillon GMT

Luminor 1950 Tourbillon GMT
Mouvement
Remontage mécanique, calibre Panerai P. 2005 entièrement manufacturé Panerai, 16¼ lignes, 9,1 mm d’épaisseur, 31 rubis, balancier en Glucydur®, 28.800 alternances/ heure. Amortisseur de choc KIF Parechoc®. Réserve de marche de 6 jours, trois barillets

Fonctions
Heures, minutes, petite seconde, second fuseau horaire, indicateur de réserve de marche au dos, indicateur jour/ nuit, tourbillon

Boîtier
47 mm de diamètre, acier satiné AISI 316L. Dispositif protège couronne (marque déposée) en acier satiné

Lunette
Acier poli

Fond
Saphir transparent

Cadran
Noir, avec chiffres arabes et index luminescents. Indicateur jour/nuit à 3 heures, petite seconde et indicateur tourbillon à 9 heures

Verre
Saphir (corindon), 2 mm d’épaisseur.
Traitement anti-reflet

Étanchéité
100 mètres

Bracelet
Bracelet en alligator et boucle en acier satiné grand format personnalisés PANERAI.
Fourni avec un bracelet de rechange, un outil pour son remplacement et un tournevis en acier

Référence
PAM00276

Montres-de-luxe.com | Publié le 10 Octobre 2007 | Lu 10097 fois



Alpina | Anonimo | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques