Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Bordeaux Quinconces : une belle vente aux enchères de montres de luxe le 19 mars prochain


Pour cette quatorzième vente à l’Hotel des Ventes Bordeaux Quinconces en trois ans (un record pour une étude en province et en France), l’expert horloger Jean-Christophe Guyon, en partenariat avec VWS, a sélectionné un panel très varié de montres de toutes époques et de tous styles. Et pour toutes les bourses. De la « simple » Reverso en passant par l’une des montres préférées de Picasso à une Patek Philippe Driver extrêmement rares.



Certains grands chapitres se détacheront de cette vente exceptionnelle, issue notamment des journées d’estimations gratuite. Avec six grandes catégories, tous les amateurs et amatrices d’horlogerie sauront trouver une montre à leur poignet.
 
Comme à son habitude, l’expert de la vente a privilégié des montres en parfait état (ce qui n’est pas le cas de toutes les ventes aux enchères, loin s’en faut !). Outre leur rareté, ces garde-temps ont été peu portées et certaines furent révisées à l’occasion cette vente.
 
Les complications et montres de manufactures
On retiendra plus particulièrement le lot 30, un chronographe-tourbillon de la maison MontBlanc en or rose, dans un état proche du neuf. A noter aussi, deux Jaeger-LeCoultre exceptionnelles, marque chère à monsieur Guyon, dont un quantième perpétuel en or rose (lot 11) et une calendrier en or gris avec fond officier (lot 10), s’ouvrant pour dévoiler le mouvement de manufacture.
 
Egalement avec un fond officier, une Blancpain Leman (lot 8) intégralement en or gris (boitier et bracelet) présente elle aussi un calendrier complet. Pour finir avec les montres à complications, citons une montre Girard Perregaux (lot 9) aux multiples complications (date, jour et phases de lune), cette
fois-ci en acier avec un cadran blanc à grande ouverture.

« Girard Perregaux revient sur le devant de la scène dans le marché de la seconde main » note l’expert Monsieur Guyon. «  Outre les pièces sportives conçues pour Ferrari, c’est une manufacture disposant dans son catalogue de modèles très élégants et qui deviennent des best-sellers depuis quelques mois. »

Les pièces historiques
Après avoir vendu les années précédentes la châtelaine de la Reine Marie Antoinette ou une montre Cartier dessinée pour la marque Bugatti, cette vacation du 19 mars prochain proposera une montre Jaeger-LeCoultre en or rose à complications, connue par les amateurs d’horlogerie comme ayant été
porté par le peintre Pablo Picasso (lot 13).
 
Mais aussi une montre de gentleman driver, par la maison Patek Philippe (lot 93), datant de la fin des années 1930 avec son boitier curvex en or jaune à lunette à gradins. Accompagnée de son extrait des archives de la maison genevoise, cette montre de « sport luxueuse » était réservée aux pilotes fortunés et elle se portait à l’intérieur du poignet en compétition automobile ou lors des concours d’élégance.
 
De la même époque, une rare Reverso produite par Jaeger portant un élégant cadran noir se démarque par son intemporalité. Toujours avec la manufacture Jaeger-Lecoultre, un duo de montres réveil automatique à bumper (le modèle Mémovox, lots 49 et 50) est proposé en version acier mais également dans une très rare version en or rose de grand diamètre.

Les aventurières
L’automobile, thème récurrent qui a toujours beaucoup de succès dans les ventes de l’expert Jean Christophe Guyon, sera notamment représenté avec une Heuer Pasadena « full black » (boitier anodisé, lot 24) ayant appartenu à un pilote, qui vient à nous dans un état proche du neuf.
 
A noter aussi une sélection de Breitling vintage à l’univers Pilote, avec leurs cadrans aux couleurs très Pop, ainsi que les « New Vintage » (à partir des années 1990), qui commencent à avoir une forte côte dans les ventes aux enchères, sera à l’honneur.
 
Le monde nautique n’est pas oublié, preuve en est par ce chronographe à complications Zénith El Primero (lot 76) des années 1970, avec un système dit « boulon » portant le nom d’Espada.

Les montres iconiques
La marque Cartier, une des spécialités de l’Hôtel des ventes Bordeaux Quinconces, est représentée dans cette vente de mars par le modèle Tonneau Cintrée Dual Time (lot 12).

Les pièces contemporaines, ou les best-sellers d’aujourd’hui et de demain, sont également au catalogue : la Bulgari Octa en acier au cadran « Green Lantern » attirera à coup sur, l’oeil des amateurs du monde entier (lot 45). De même que la très belle Alpine Eagle de Chopard en liste d’attente chez les détaillants.

Les montres de design des années 1970
Design rimant avec LIP, marque de coeur de l’expert, nous retrouvons une montre au design des télévisions des années 1970 (lot 15). Une Omega Seamaster Memomatic (fonction alarme) au boitier tonneau et cadran aux touches orange très seventies passera quant à elle sous le numéro 54 de la vente.

Au bonheur des dames
Pour finir, ces dames ne seront pas oubliées, avec une sélection des icones féminines de l’horlogerie, avec entre autre les Oyster de chez Rolex dont une toute or, les Reverso de Jaeger LeCoultre, la J12 de Chanel, les Hublot de première génération, Vacheron Constantin ou encore une très distinguée montre Panthère de Cartier au boitier entièrement serti de diamants.

Vente aux enchères de montres de collection
Dimanche 19 mars 2023 à 14H00
Hôtel des ventes Bordeaux - Quinconces
24, rue Ferrère - 9, rue Foy
33000 Bordeaux

Commissaires-Priseurs Habilités
Me Maxence Mazzoni et Me Alain Courau
etude@hdv-quinconces.com - 05 56 11 11 96
 
Expert CEA près de la cour d’Appel de Bordeaux en Horlogerie :
Jean-Christophe Guyon - jcollection@cegetel.net - 06 60 74 02 45

Montres-de-luxe.com | Publié le Mercredi 22 Février 2023 | Lu 4904 fois