Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



De l’art d’utiliser la fonction GMT


Avec l’expansion et la démocratisation des transports aériens dans les années 50/60, les notions de décalage horaire et de fuseaux horaires se sont introduites dans notre quotidien. C’est d’ailleurs pour répondre aux besoins des pilotes de ligne que Rolex inventa la fonction GMT… Fonction que l’on retrouve aujourd’hui chez de nombreuses marques, mais qu’on ne maitrise pas toujours très bien ! Explications.



De l’art d’utiliser la fonction GMT
De nos jours, nous traversons les fuseaux horaires du nord au sud, de l’est à l’ouest, du sud à l’est, du l’est au nord… Bref, dans toutes les directions, bien calés dans l’univers confiné et feutré des cabines d’avion.

Par le hublot, on distingue parfois à l’horizon, à 10.000 mètres d’altitude, des reflets roses et bleus ainsi que la ligne nette et arrondie du partage du jour et de la nuit... Même après de nombreuses heures de vol, l’image est toujours aussi fascinante, voire magique.

Tokyo, Hong Kong, Londres, Istanbul, New York, Paris, San Francisco, Rio de Janeiro, Moscou, Shanghai… Afin de jongler avec les différents fuseaux horaires, et pour répondre aux besoins des commandants de bord, Rolex inventa en 1954, une montre à double fuseau. Montre qui devint l’un des best-sellers de la marque : à savoir, la fameuse GMT Master au cadran noir et à la lunette 24h bleue et rouge baptisée « Pepsi » par les collectionneurs, aujourd’hui devenue la GMT Master II. A noter que de nombreuses variantes de ce modèle iconique ont depuis lors existé, mais dans l’inconscient collectif, la GMT Master la plus connue reste et restera la fameuse version « Pepsi ».

De l’art d’utiliser la fonction GMT
Avec sa GMT Master, la marque genevoise devint d’ailleurs fournisseur officiel de la Pan Am en 1959. Et pour la petite histoire, lorsque le Concorde effectua ses vols d’essai en 1960, les deux commandants de bord, le Britannique Brian Trubshaw et le Français André Turcat, portaient tous les deux une Rolex GMT Master. C’est dire si ce modèle est étroitement lié à l’aviation civile.

Le principe de ce modèle ? Globalement, il s’agit d’équiper une montre :

1/ d’une aiguille des heures (sur 12h) qui peut se régler de manière indépendante de l’aiguille des minutes ; 2/ d’une seconde aiguille des heures (GMT) tournant non pas sur 12h mais sur 24h ; 3/ d’une lunette bidirectionnelle 24h dotée de 24 crans et 4/ d’une date. Ensuite, on peut envisager deux manières d’utiliser cette complication.

C’est toujours un peu compliqué à expliquer avec des mots, mais tentons tout de même d’y voir un peu plus clair. Tout d’abord, vous partez en voyage à l’étranger. Dans un premier temps, et avant de régler votre fonction GMT, vérifiez bien que l’aiguille des heures 12h et celle des heures 24h (GMT) indiquent bien la même heure. Plus concrètement, s’il est 11h du soir à Paris, votre ville de départ, l’aiguille GMT doit être positionnée devant le 23h de la lunette bidirectionnelle 24h.

De l’art d’utiliser la fonction GMT
Une fois dans l’avion, dès qu’il a décollé, changez l’heure de votre montre de manière à vous inscrire immédiatement dans le « temps » de votre ville de destination. Cette petite astuce vous permet de mieux vous acclimater au décalage horaire… Sans vous garantir pour autant des nuits pleines et reposantes dès les premiers jours !

Par exemple, si vous prenez l’avion de 23h30 pour Tokyo (en hiver), avancez l’aiguille des heures 12h –celle qui se règle indépendamment des minutes- de 8h. Votre montre change donc de date et indique désormais 7h30 du matin avec l’aiguille des heures 12h. Quant à l’aiguille GMT, elle continue bien évidemment d’indiquer 23h30 sur la lunette bidirectionnelle. A noter que l’aiguille GMT devient dès lors celle de votre heure d’origine.

Mais vous pouvez également utiliser votre montre à double fuseau lorsque vous restez en France et que vous travaillez avec l’étranger… Par exemple, si vous êtes en contact régulier avec New York, première option : régler l’aiguille GMT de manière à ce qu’elle indique en permanence sur la lunette bidirectionnelle un décalage de 6h en moins par rapport à Paris. Ainsi, lorsque votre montre indiquera midi dans la capitale française avec l’aiguille des heures 12h, l’aiguille GMT indiquera 6h du matin sur la lunette bidirectionnelle 24h.
 

De l’art d’utiliser la fonction GMT
Seconde option : vos deux aiguilles des heures sont réglées sur la même heure ; synchronisation 12h/24h. Faites alors pivoter votre lunette bidirectionnelle 24h dans le sens des aiguilles d’une montre de six crans (un cran par heure).

Votre montre indiquera bien évidemment, toujours la même heure sur l’aiguille des heures 12h, en revanche, quand vous lirez l’heure sur l’aiguille GMT, celle-ci sera désormais positionnée en face de 6h du matin (l’heure de New York). NB : si vous souhaitez connaitre l’heure qu’il est dans un pays qui se trouve à l’est de la France, il faut tourner la lunette dans le sens inverse des aiguilles d’une montre d’autant de crans qu’il y a de fuseaux.

Enfin, une fois que vous aurez maîtrisé toutes ces techniques -le plus simple étant de pratiquer et de jouer avec votre montre face à une mappemonde afin de bien comprendre tous les divers mécanismes-, sachez qu’il est également possible d’afficher temporairement un troisième fuseau horaire !

Exemple : vous êtes à Tokyo. Le décalage horaire est de 8h en plus en hiver par rapport à Paris. S’il est 21h dans la capitale japonaise, l’aiguille des heures 12h indique donc 9h sur le cadran de votre montre et votre aiguille GMT indique alors 13h (à Paris) sur la lunette bidirectionnelle 24h. Il vous suffit alors de faire tourner votre lunette bidirectionnelle de six crans dans le sens des aiguilles d’une montre pour y afficher l’heure de New York (où il est 6h de moins par rapport à Paris). Votre aiguille GMT vous indiquera alors qu’il est 7h du matin sur la côte est des Etats-Unis.

Encore plus original, l’aiguille GMT peut également servir de boussole : en effet, lorsque la montre est disposée parallèlement au sol avec l’aiguille des heures pointée vers le soleil, l’aiguille GMT, réglée sur la même heure selon l’affichage 24 heures GMT, indique alors le nord dans l’hémisphère nord.

Naturellement, la fonction GMT -ou double fuseau horaire- ne fonctionne qu’entre les pays qui ont des différences en heures pleines. Depuis que Rolex a lancé cette fonction en 1954, de très nombreuses marques proposent également cette complication : Bell & Ross, Breitling, Longines, Hamilton, Omega, Oris, Panerai, etc. La liste est longue. La fonction –à quelques détails près- est toujours la même, reste ensuite à choisir le modèle qui vous plait le plus selon votre budget…

Montres-de-luxe.com | Publié le 3 Janvier 2013 | Lu 43056 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos