Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Garmin aux poignets des joueurs du Stade Toulousain


Si les partenariats horlogers avec les sportifs ne sont pas toujours très pertinents, celui-ci s’avère des plus logiques. Ainsi, Garmin, le spécialiste des montres connectées a noué un partenariat exclusif et inédit avec le Stade Toulousain (rugby) permettant depuis quelques mois aux hommes d’Ugo Mola de perfectionner leur entraînement et donc, de gagner en performance.


A l’origine de cette collaboration, un partenariat initié en 2019 entre le joueur Romain Ntamack et la société Garmin. Le célèbre entraîneur du Stade Toulousain, Ugo Mola, évoque la genèse de ce partenariat : « lors du dernier confinement, on s’est posé la question de savoir quels étaient nos
joueurs équipés en montres connectées. Et il s’est avéré qu’un bon quart, voire un tiers de l’effectif, utilisait déjà régulièrement des smartwatch. Majoritairement chez Garmin d’ailleurs
. »
 
Rappelons que le Stade Toulousain a réalisé un joli doublé en 2021. Après avoir remporté la Coupe d’Europe, les Rouge et Noir dominent La Rochelle (18-8) en finale et soulèvent fin juin 2021 le 21 Bouclier de Brennus de leur histoire.
 
« Garmin a immédiatement compris l’importance pour moi d’équiper les joueurs avec des montres connectées afin de faciliter le suivi de leur performance et de leur bien-être » poursuit l’entraineur. « Notre demi d’ouverture Romain Ntamack était déjà ambassadeur Garmin. Les connexions étaient donc évidentes et facilitées par la relation privilégiée qu’entretenait Romain avec la marque. Nous avons donc contacté Garmin, qui a aussitôt été force de proposition ».

Et de poursuivre : « un partenariat judicieux s’est très rapidement mis en place. L’idée étant de monitorer une majorité de nos joueurs pour suivre leurs entraînements pendant l’intersaison. Nous avons pu disposer assez rapidement du matériel et faire une première ébauche de notre mode de fonctionnement sur les périodes « hors club ». C’est à dire quand les joueurs sont en période de récupération, qu’ils soient en vacances ou encore en récup individuelle. »
 
Dans la pratique, ces montres « nous permettent de monitorer à distance et de proposer des séances d’entraînement en récupérant toutes les datas essentielles au maintien d’une bonne condition physique de l’ensemble de l’effectif. Des ceintures cardio complètent le dispositif. »
 
Durant 2 mois, en juillet et en août, Ugo Mola a pu contrôler l’entraînement de ses joueurs « sans pour autant les espionner. Nous avons réitéré l’expérience courant novembre. Et l’adhésion de mes hommes a été totale. »
 
Ceux qui étaient déjà équipés ont utilisé leur propre matériel. Les autres ont rapidement pu tester les montres fournies dans le cadre du partenariat.

Les données les plus utilisées ? « En premier lieu, il y a bien évidemment le volume des entraînements, confie Ugo Mola. Avec un réel partage des données, des comptes rendus précis et un éclairage clair sur les séances réalisées. » Et le Data Scientist explore progressivement le champ des possibles... La qualité du sommeil, le contrôle de l’alimentation, le niveau de fatigue, etc.
 
« Mes «jeunes», tous issus d’une génération ultra-connectée, ont adopté l’usage de la montre. C’est presque inné... », constate Ugo Mola. « La vraie force de ce partenariat, c’est l’autonomie que crée l’utilisation des montres dans l’entraînement et la préparation des joueurs. Ils gèrent en parfaite autonomie leurs séances extra-clubs. Pour moi, en tant qu’entraîneur, c’est un gain de temps très précieux. C’est aussi un moyen de contrôler que l’effectif va bien ».
 
Mieux, les montres constituent un allié précieux quand des joueurs sont blessés.

« Notamment au moment de la reprise. Je peux ajuster le curseur et ne pas trop tirer sur la corde... leur soumettre un entraînement progressif, à distance. Veiller à ce qu’ils n’en fassent pas trop aussi. Éviter le surentraînement. Le risque étant d’aggraver les blessures ou de rallonger la période de convalescence. Une séance mal appropriée peut avoir des effets désastreux sur les joueurs. Les données de santé recueillies me permettent aussi d’éviter de commettre des impairs dans la planification collective ou dans la planification individuelle. »
 
« Ce partenariat s’est presque fait dans l’urgence, mais son efficacité et son adoption à l’unanimité par les joueurs prouve qu’il est fait pour durer. Garmin fait dorénavant partie de l’entrainement général du club. Et les joueurs ne quittent plus leur montre ». Et Ugo Mola d’ajouter : « Cela peut paraître banal à rappeler, mais le corps des joueurs, c’est leur fonds de commerce. Mieux le connaître, c’est essentiel pour un sportif. La base même. »

Montres-de-luxe.com | Publié le 19 Avril 2022 | Lu 3870 fois