Jaeger-LeCoultre Master Grande Tradition Céleste : le ciel au poignet


En 2019, Jaeger-LeCoultre célèbre -déjà- le 15e anniversaire de son partenariat avec l’un des plus prestigieux rendez-vous du cinéma : le Festival international du film de Venise. Sponsor principal de l’événement depuis plus de dix ans, La Grande Maison vient de dévoiler lors de la Mostra qui se tient actuellement, une nouvelle édition de la Master Grande Tradition Tourbillon Céleste.



Cette Master Grande Tradition Tourbillon Céleste propose une nouvelle approche du temps grâce à son tourbillon volant orbital qui effectue une révolution complète autour du cadran en 23 heures, 56 minutes et 4 secondes.
 
Cette unité de temps très particulière correspond en réalité à la durée d’une journée sidérale, qui est la durée que met notre planète pour faire un tour sur elle-même, indépendamment de sa révolution autour du Soleil.
 
Sur le cadran, une reproduction du ciel nocturne de l’hémisphère Nord et des constellations du zodiaque est cerclée d’un anneau affichant les symboles de chaque signe. Un index doré, placé à l’extérieur de l’orbite du tourbillon volant, tourne autour du cadran en un an, indiquant notre position sur ce calendrier stellaire.
 
Cette version se distingue de ses prédécesseurs par son design contemporain. Au premier abord, le cadran semble plus épuré en matière de textures et d’indications, mais il a en réalité gagné une nouvelle dimension, visible uniquement en basse lumière. Revêtus de Superluminova, les index des heures et les constellations évoquent le rayonnement des astres célestes par une nuit dégagée.

Le boîtier est le même que celui introduit en janvier avec la Master Grande Tradition Gyrotourbillon Westminster Perpétuel ; il renferme le calibre 946 de la Master Grande Tradition Tourbillon Céleste, composé de 334 pièces.
 
Une association de textures –de la finition satinée au microbillage en passant par le poli miroir– anime ce boîtier en or blanc de 43 mm. Un choix de matière qui met en avant le bleu profond du cadran et les nuances rosées de la roue de balancier dorée en mouvement perpétuel.
 
Le tourbillon orbital volant de la Master Grande Tradition Tourbillon Céleste est apparu pour la première fois en 2010 sur la Master Grande Tradition Grande Complication. Dans cette version, le tourbillon volant est associé à une autre spécialité de JLC en matière d’horlogerie mécanique : l’affichage de l’heure sidérale, une complication que l’on retrouve à la fois dans les collections féminines et masculines de la grande maison.

Montres-de-luxe.com | Publié le 30 Août 2019 | Lu 1273 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos