Omega Speedmaster Moonwatch 321 Platinum : platine, onyx et météorite lunaire !


Tout est dans le titre… Omega vient en effet de dévoiler une édition très spéciale de sa fameuse Speedmaster Moonwatch qui arrive en cet été 2019, qui marque également la date anniversaire du 50ème anniversaire de la mission Apollo 11, dans une version en platine avec cadran en onyx noir et compteurs en météorite, le tout, équipé du mythique calibre 321 ! Collector.



Tous les amateurs d’Omega connaissent ces trois chiffres : 321. Pour eux, ils sont à jamais associés aux premières Speedmaster qui étaient équipées -entre 57 et 69 qui voit l’arrivée du calibre 821- de ce mouvement chronographe à remontage manuel avec roue à colonne ; un « moteur » de légende ».
 
Un calibre conçu à l’origine par Albert Piguet et fabriqué par la société SSIH (Tissot, Omega et Louis Brandt). Un mouvement de 27 mm qui sera dénommé CH27 chez Lemania et 321 chez Omega. Rapidement, il va acquérir une réputation de robustesse, de précision et de solidité à toute épreuve. Il équipera d’une part les Speedmaster -il ira sur la Lune- mais on le retrouvera également dans d’autres modèles de l’époque d’Omega.
 
On considère que ce mouvement fut produit du milieu des années 40 jusqu’à 1968, pratiquement 25 ans de production au total. Dès le début, en 1945 ce calibre sera équipé d'un anti-choc Incabloc et d'un système balancier/spiral non magnétique. En 1946 il est muni d'un nouveau sautoir ajustable sur le compteur des minutes. En 1947, une version automatique aurait même été mise au point…

Le calibre 321 original a entraîné toute une série de modèles qui ont voyagé dans l’espace, dont la Speedmaster ST 105.003 (le modèle testé et approuvé par la NASA et porté par l’astronaute Ed White lors de la première sortie américaine dans l’espace) et la Speedmaster ST 105.012 (la première montre portée sur la Lune le 21 juillet 1969).
 
Le mouvement peut être admiré à travers le fond de boîtier en verre saphir de la nouvelle Speedmaster Moonwatch 321 Platinum. Comme son nom l’indique, ce chronographe est doté d’un boîtier satiné et poli de 42 mm façonné à partir d’un alliage spécial en platine et or (Pt950Au20). Il s’inspire du boîtier asymétrique des Speedmaster de 4e génération avec ses cornes incurvées typiques (ST 105.012) et se porte sur un bracelet en cuir noir fermé par une boucle en platine.

Cette montre est également dotée d’une lunette en céramique noire frappée de l’emblématique échelle tachymétrique de la famille Speedmaster en émail blanc. Le cadran est quant à lui réalisé en onyx dont le noir profond contraste avec les autres matériaux, comme l’or blanc 18K des index et des aiguilles (à l’exception de l’aiguille centrale des secondes du chronographe).

Autre caractéristique notable : ses trois compteurs en météorite lunaire ! Une série spéciale qui s’annonce collector. Sur le marché au 4ème trimestre au prix de 55.000 francs suisses.



Montres-de-luxe.com | Publié le 22 Juillet 2019 | Lu 8562 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos