Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Omega Speedmaster X-33 Marstimer : chroniques martiennes


Les créateurs de la première montre portée sur la Lune ont anticipé le prochain bond de géant avec une nouvelle Speedmaster conçue pour mesurer chaque instant sur la planète Terre et sur Mars avec 40 mn de plus par jour. Fabriquée en partenariat avec l’Agence spatiale européenne (ESA)*, cette Speedmaster X-33 Marstimer d’Omega embarque un boitier de 45 mm en titane et un calibre quartz. Compter tout de même 7.100 euros…



Durant l’été 2015, l’artiste australienne Sara Morawetz, alors âgée de 33 ans, décidait de vivre une expérience unique… En effet, la jeune femme vécut plus d’un mois à l’heure martienne !
 
Rappelons qu’une journée sur la planète rouge dure 24h 39m 35.24s, soit environ 2.7% plus long qu’une journée terrienne… Un décalage de 40 minutes par jour ! Cinq heures en une semaine. De quoi dérégler l’organisme et nos repères spatio-temporels. De fait, une année sur Mars dure 686,71 jours terrestres...
 
Ce nouveau garde-temps en titane de grade 2 de 45 mm embarque pour ses futures missions martiennes, dans un futur très éloigné tout de même, un mouvement à quartz qui peut suivre les heures et les fuseaux horaires à travers notre propre monde et sur la mystérieuse planète rouge. Avec en plus, de nombreuses fonctions numériques et analogiques.

Cette montre Marstimer a été développée pour aider les scientifiques qui travaillent dans le domaine de la recherche spatiale. Ses fonctions, développées sous une licence brevetée de l’ESA, comprennent une fonction MTC pour suivre la date et l’heure du sol de Mars au méridien principal. Ainsi qu’une boussole solaire pour trouver le vrai nord sur la planète Terre et Mars.
 
Les porteurs ont également accès aux applications disponibles sur la Speedmaster Skywalker X33, telles que MET (Mission Elapsed Time), PET (Phase Elapsed Time), les alarmes et le calendrier perpétuel.
 
Son cadran noir offre une toile de fond contrastée pour les multiples lectures analogiques et numériques, rendues encore plus claires par les symboles de la Terre et de Mars pour distinguer les fonctions particulières utilisées.

Autour du cadran se trouve une bague de lunette en aluminium anodisé oxalique de couleur hématite rouge, rappelant la poussière distinctive de Mars. Cette teinte est également présente sur l’aiguille des secondes, qui offre un dégradé d’hématite noir à rouge.
 
En retournant la montre, on découvre un fond de boîtier en relief au centre avec le célèbre libellé Speedmaster d’Omega et le logo Seahorse. Entouré des mots Speedmaster X-33 Marstimer, ESA Testé et Qualifié*.
 
Comme le souligne le PDG d’Omega Raynald Aeschlimann : « quiconque s’intéresse à l’espace, ou même à la science-fiction, est obsédé par Mars. Cela a généré tant de curiosité, tant d’histoires incroyables. Nous avons même créé un nom pour ses habitants imaginaires ».

Et d’ajouter : « c’est si proche et pourtant si loin. Nous aspirons à marcher sur sa surface. Être ici sur Terre et pouvoir suivre ses mouvements, donne au terme garde-temps un tout nouveau sens. Je suis ravi de ce nouvel ajout à la célèbre famille Speedmaster ».
 
Pour ceux qui souhaitent changer le bracelet en titane grade 2 et 5, le Marstimer est également livré avec un bracelet NATO dédié et un outil de changement de bracelet. Ceux-ci sont inclus dans l’écrin spécial en forme de clin d’œil à la planète rouge avec sa doublure intérieure ; une reproduction de Hebes Chasma, un canyon unique aux flancs escarpés à la surface de Mars.
 
*L’ESA est une organisation intergouvernementale qui ne participe pas à la fabrication ou à la commercialisation de l’OMEGA Speedmaster X-33 Marstimer.


Montres-de-luxe.com | Publié le 28 Septembre 2022 | Lu 10894 fois






Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail