Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



PAM 00357 : Officine Panerai réalise une série ultra limitée de 75 pièces avec Dubail


L’horloger florentin Officine Panerai s’est associé au détaillant parisien Dubail pour créer en exclusivité une série limitée de 75 exemplaires de Luminor Panerai 1950 Chronographe à rattrapante (PAM 00357) en DLC noir, disponible uniquement place Vendôme et rue François 1er à Paris.



PAM 00357 : Officine Panerai réalise une série ultra limitée de 75 pièces avec Dubail
L’incontournable détaillant parisien Dubail réalise de temps à autre, avec des marques triées sur le volet (Audemars Piguet, Jaeger-LeCoultre, Vacheron Constantin, Richard Mille, etc.), des montres produites en séries ultra limitées qui ne sont commercialisées que dans ses magasins…

Pour la première fois de son histoire, Dubail s’est rapproché de la marque Officine Panerai pour offrir à ses clients une Luminor Panerai qui sera éditée à 75 pièces uniquement. Une série limitée d’exception puisqu’il est extrêmement rare que l’horloger italien réalise des séries de moins de cent montres.

Plus concrètement, ce garde-temps est un chronographe à rattrapante, deux compteurs, tachymètre base 400. Cette Luminor 1950 est dotée d’un calibre automatique –l’OP XVIII– de 13 lignes de diamètre.

Rappelons que le chronographe à rattrapante permet de mesurer deux événements débutant au même moment grâce à une seconde aiguille. Celle-ci peut être bloquée puis réalignée sur la première qui, entre temps, a poursuivi sa course. Le troisième poussoir, à 8 heures, arrête et synchronise la seconde aiguille.

Cette série limitée est proposée dans un splendide boitier « 1950 » de 44 mm traité en DLC* noir, équipé ici d’un fond plein gravé Dubail. Le tout, complété par une glace saphir bombée de 2 mm et un bracelet noir en buffle sur boucle ardillon. Dernier petit détail, les séries limitées de chez Dubail arborent généralement une petite touche de rouge (sur le cadran, les aiguilles ou les compteurs). Ce n’est pas le cas de cette édition réalisée en partenariat avec Officine Panerai, ce qui la rend d’autant plus rare et exclusive !

*Des initiales qui signifient « Diamond Like Carbon » et indiquent que le métal a été soumis à un traitement qui le rend encore plus dur et résistant, notamment à la corrosion…

Trois questions à Patrice Dubail

Audemars Piguet, Vacheron Constantin, Jaeger-LeCoultre, etc. La Maison Dubail a déjà réalisé de nombreuses séries limitées exclusives avec toutes ces manufactures. C'est la première fois que vous en imaginez une avec Officine Panerai. D'une manière générale, quelles sont les spécifications d'une « série limitée Dubail » ?

Nous avons une clientèle d’amateurs et de collectionneurs avide de pièces marquantes et personnalisées. C’est la raison pour laquelle, connaissant bien les goûts de nos clients, nous leur proposons des montres en séries limitées qui apportent à un modèle existant une amélioration esthétique.

Comment est née cette collaboration avec Officine Panerai ?

Cette collaboration est née naturellement quand Officine Panerai est entrée dans le giron du groupe Richemont, Dubail étant partenaire historique de celui-ci. Officine Panerai est une marque qui se différencie de beaucoup d’autres et a une distribution très sélective avec très peu de distributeurs.

Concrètement, pouvez-vous nous décrire le processus de création d'une série limitée ? Comment avez-vous travaillé avec Officine Panerai ?

Cette série limitée est le résultat d’une demande effectuée il y a trois ans. Donc, il a fallu faire preuve de beaucoup de patience et de ténacité. L’élaboration d’une série limitée est l’aboutissement d’un partenariat entre notre société et la marque horlogère. Officine Panerai nous a fait l’honneur de concevoir une pièce marquante qui est née, suite à des échanges d’idées, sur la base d’un Chrono Rattrapante existant que nous avons personnalisé en DLC et d’autres différences esthétiques que les amateurs d’horlogerie apprécieront car le résultat est superbe !

Spécificités techniques de la PAM00357

PAM 00357 : Officine Panerai réalise une série ultra limitée de 75 pièces avec Dubail
Boîtier 1950, verre saphir bombé
Matériau : acier recouvert de DLC (Diamond Like Carbon) noir
Diamètre 44mm

Cadran création propre à ce modèle

Fond plein gravé Dubail Paris

Bracelet en buffle noir et boucle ardillon trapèze

Nombre d'exemplaires : 75, répartis sur la boutique de la place Vendôme et de la rue François 1er

Ecrin en teck spécifique aux séries limitées, avec parchemin numéroté pour chaque montre

Prix de vente public conseillé : 11.300 euros

Dubail
21, Place Vendôme
75002 Paris
Tél : 01 42 61 11 17

66, rue François 1er
75008 Paris
Tél : 01 53 57 42 00

Montres-de-luxe.com | Publié le 27 Octobre 2010 | Lu 4367 fois



Alpina | Anonimo | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques