Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Panerai Firenze Radiomir 47 mm : gravure de mode


Panerai présente cette année, une Radiomir dotée d’un boitier en acier de 47 mm qui sera réservée à la boutique historique de Florence. Une édition limitée de 99 exemplaires (c’est peu) dont la caractéristique principale est d’être entièrement gravée : son boitier bien sûr, mais également son calibre « maison » à remontage manuel. Un bel hommage à Florence et à ses artisans.



Ce n’est pas la première fois que Panerai propose une montre gravée en exclusivité pour sa boutique florentine. En revanche, cette nouveauté est probablement la plus « jusqu’au boutiste » ! En effet, non seulement son boitier acier de 47 mm (étanche 100 m) est passé sous les mains expertes du maitre-graveur, mais son calibre P.3000 « maison » est également entièrement gravé.
 
Cela fait plus d’un siècle que Panerai commercialise des montres au sein de sa boutique historique située en plein cœur de Florence (Italie). Cette dernière se trouve plus précisément sur la Piazza San Giovanni, en face du baptistère et à quelques pas du campanile de Giotto et de la cathédrale.
 
Ce sont ces monuments historiques, mais également les autres chefs-d’œuvre de la capitale toscane qui sont la source d’inspiration des motifs qui ornent cette Radiomir Firenze 3 Days Acciaio (PAM00672).
 
On peut même dire que chacun des 99 exemplaires de cette édition spéciale est unique : en effet, la gravure des motifs est réalisée entièrement à la main par des maîtres-graveurs. Si toutes se ressemblent, aucune n’est véritablement identique. C’est le propre même de l’artisanat.

Cette Radiomir est équipée d’une nouvelle version -inédite- du calibre P.3000 à remontage manuel, doté d’une réserve de marche de trois jours. Ce dernier peut être admiré à travers le fond transparent du boîtier dans sa version P.3000/F, avec les ponts finement gravés au laser de motifs florentins similaires à ceux du boîtier.
 
À la manière des panneaux qui ornent les façades marbrées et colorées des églises florentines, les gravures rehaussent la géométrie du boîtier Radiomir en acier satiné et se prolongent même sur la carrure et la couronne. A noter la présence du lys de Florence, détail symbolique puisqu’il s’agit de l’emblème de la capitale toscane depuis la fin du XIe siècle.
 
« Chaque boîtier requiert une semaine de travail par un seul maître graveur, un travail particulièrement exigeant en raison de la dureté de l’acier AISI 316L qui compose le boîtier » indique la marque dans son communiqué.
 
Les motifs floraux et géométriques sont tout d’abord tracés à la craie ou à l’aide de poudre de magnésium, puis gravés au burin. Précisons que le graveur ne s’attèle à la tâche qu’une fois la montre entièrement terminée : ce qui signifie que toute erreur de sa part entraine une perte totale de l’intégralité du travail déjà effectué ! 

Le cadran noir satiné soleil est également rehaussé d’un lys. On retrouve gravé à 6h le nom de « Firenze », pour Florence, la ville où a été fondée Panerai et qui l’a inspirée pour ce modèle. Ce modèle est équipé du fameux cadran de type sandwich, cher à la marque florentine. La substance luminescente, qui facilite la lecture nocturne de l’heure, filtre à travers les orifices correspondant aux index, qui sont découpés dans la plaque supérieure des deux disques superposés formant le cadran.
 
Le hublot en saphir qui se trouve sur le fond du boîtier permet d’admirer le calibre P.3000/F, entièrement réalisé dans la manufacture Panerai de Neuchâtel. Ce dernier possède deux barillets, ce qui permet d’offrir une réserve de marche de trois jours. Les rouages du mouvement sont protégés par quatre ponts satinés, tous finement gravés, dont l’un, doté de deux appuis, soutient le grand balancier (13,2 mm de diamètre) qui oscille à une fréquence de 3 Hz (21 600 alternances par heure).
 
Le calibre P.3000 est également équipé d’un dispositif particulièrement utile qui permet de régler l’aiguille des heures rapidement et précisément dans les deux sens, sans perturber la progression de l’aiguille des minutes. Idéal en voyage en cas de changement de fuseau horaire.
 
Cette nouvelle Radiomir Firenze 3 Days Acciaio est livrée avec un bracelet entièrement fabriqué en Italie, en cuir brun avec surpiqûres beiges contrastées, imprimé à chaud d’un lys de Florence qui pour le coup est peut-être superflu. Cela fait tout de même beaucoup de lys pour une seule montre. Mais après tout, un bracelet, ça se change ! 



Montres-de-luxe.com | Publié le 29 Juillet 2016 | Lu 5062 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos