Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Radiomir 1940 3 Days : quand Panerai regarde dans le rétro


Panerai vient de dévoiler deux nouvelles éditions spéciales de sa Radiomir 1940 3 Days, version acier de 47 mm avec calibre mécanique à remontage manuel qui arbore un cadran totalement inédit qui puise son inspiration dans une horloge à pendule qui trônait au sein de la boutique historique de Florence.



Panerai a l’habitude de remonter dans le passé pour y puiser son inspiration. Mais cette fois-ci, la marque florentine revient carrément à ses origines ; avant même qu’elle ne commercialise des montres pour la Marine Royale Italienne.
 
En effet, ces deux éditions spéciales qui furent présentées à l’occasion du SIHH 2018, arborent des cadrans totalement inédits qui évoquent l’une des horloges à pendule qui étaient vendues au sein de la boutique historique de la marque, l’Orologeria Svizzera, sur la Piazza San Giovanni à Florence à la fin du 19ème et au début du 20ème siècle.
 
D’ailleurs, lors des présentations de janvier dernier, ces cadrans n’avaient pas fait l’unanimité avec d’un côté ceux qui adoraient, et de l’autre, ceux qui détestaient ! Le moins qu’on puisse dire est qu’ils n’avaient laissé personne indifférent. Bon, après tout, il en faut pour tous les gouts et pour tous les marchés…  
 
La Radiomir 1940 3 Days Acciaio est dotée d’un boitier en acier 316L poli de 47mm étanche à 100 mètres. Elle est déclinée dans deux versions : ivoire (PAM00791) ou noire (PAM00790) ; l’ivoire étant probablement la plus intéressante des deux.

Le cadran affiche un design résolument rétro avec ces grands chiffres arabes Art-déco imprimés entre la minuterie et le pourtour intérieur. Les aiguilles des heures et des minutes, très belles, fuselées telles des lances, apparaissent quant à elles pour la première fois sur un cadran de la marque horlogère florentine.
 
Le fond du boitier est en saphir afin de laisser apparaitre le calibre mécanique à remontage manuel « manufacture » P.3000 dotée d’une réserve de marche de trois jours grâce à ses deux barillets. A noter que ce mouvement est équipé d’un dispositif de réglage de l’heure qui permet d’avancer ou de reculer l’aiguille des heures sans « toucher » à celle des minutes. Pratique en voyage en cas de changement de fuseau horaire.
 
Une lunette en acier poli entoure le verre en plexiglass légèrement bombé qui renforce l’aspect rétro de ces deux éditions spéciales. L’ensemble se porte sur un bracelet en cuir naturel associé à une couture écrue et à une boucle ardillon. Coté tarif, il faut tout de même compter 8.900 euros ce qui risque de dissuader pas mal d’amateurs de la marque italienne…


Montres-de-luxe.com | Publié le 13 Septembre 2018 | Lu 1546 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos