Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Rolex Oyster Perpetual : un classique revisité


Rolex revisite cette année l’un de ses grands classiques : la fameuse Oyster Perpetual. Une montre qui incarne l’essence même de la marque, sportive, chic et totalement mixte (36 mm) qui revient en trois versions : un cadran « red grape », un cadran « white grape » et un cadran acier. Toutes sont bien évidemment dotées d’un calibre maison mécanique automatique certifié COSC. Ce modèle d’« entrée de gamme », aussi bien fini que n’importe quelle autre Rolex, est une très belle manière d’avoir accès à l’une des plus belles marques du monde.



Rolex Oyster Perpetual
Depuis quelques jours, on peut voir dans la presse, des nombreuses publicités Rolex mettant en avant la toute nouvelle version de l’Oyster Perpetual. Garde-temps essentiel, indispensable et hors mode, qui fait partie des catalogues de l’horloger genevois depuis quelques décennies déjà… Alors que ces trois nouvelles versions arrivent en ce moment même en magasin (notamment rue de Rennes à Paris), revenons plus en détail sur cette « entrée de gamme » qui permet d’avoir accès à l’une des plus belles marques au monde sans pour autant mettre en péril vos économies…  
 
Le boîtier Oyster de l’Oyster Perpetual (36 mm) est garanti étanche jusqu’à 100 mètres. Sa carrure aux formes caractéristiques est taillée dans un bloc massif d’acier 904L (spécifique à Rolex) particulièrement résistant à la corrosion qui s’adapte parfaitement à la plupart des poignets. Le fond cannelé est hermétiquement vissé à l’aide d’un outil spécial propre aux horlogers de la marque. La couronne de remontoir, munie du système breveté de double étanchéité Twinlock, se visse solidement sur le boîtier. Quant à la glace, elle est en saphir pratiquement inrayable et arbore la fameuse couronne discrètement gravée à 6 heures (une manière de vous assurer qu’il ne s’agit pas d’une contrefaçon).
 
Cette Oyster Perpetual est équipée du calibre 3130, un mouvement mécanique à remontage automatique entièrement développé et manufacturé par Rolex (heures, minutes et secondes). Comme tous les mouvements Perpetual de Rolex, le 3130 est certifié COSC (48 heures de réserve de marche). L’oscillateur, véritable coeur de la montre, comprend un spiral Parachrom bleu breveté et produit par Rolex dans un alliage exclusif de niobium et de zirconium. Parfaitement insensible aux champs magnétiques (pratique pour passer les portails de sécurité dans les aéroports par exemple), ce spiral présente une grande stabilité face aux variations de température et reste jusqu’à dix fois plus précis qu’un spiral traditionnel en cas de chocs.
 
Ces Oyster Perpetual sont assorties d’un bracelet Oyster à maillons massifs en acier 904L assurant un haut niveau de sécurité et de confort au porter. Il est équipé d’un fermoir Oysterclasp à boucle déployante conçu par Rolex. La version cadran red grape (lie de vin) est particulièrement séduisante. Autant pour hommes que pour femmes. Toutefois, si vous souhaitez un modèle plus classique, la version au cadran acier est un choix plus judicieux. A noter l’apparition pour la première fois sur un cadran Rolex des doubles index à 3, 6 et 9 heures.

Spécificités techniques de la Rolex Oyster Perpetual Réf 116000

Boitier Oyster (carrure monobloc, fond et couronne vissés) 36 mm
Superalliage d’acier inoxydable 904L, finition satinée
Fond vissé à cannelures Rolex
Lunette bombée
Couronne de remontoir vissée, système de double étanchéité Twinlock
Glace saphir résistant aux rayures
 
Etanchéité 100 mètres
 
Calibre 3130, manufacture Rolex COSC
Mouvement mécanique à remontage automatique bidirectionnel par rotor Perpetual
Stop seconde pour mise à l’heure précise oscillateur
Fréquence : 28 800 alt/h (4 Hz)
Spiral Parachrom bleu paramagnétique
Courbe terminale Breguet
Balancier de grande taille à inertie variable
Réglage haute précision par 4 écrous Microstella en or
Pont de balancier traversant
Rubis 31
 
Réserve de marche : environ 48 heures
 
Fonctions : heures, minutes et secondes au centre
 
Cadran « Red grape », finition soleil ou « White grape » finition soleil ou acier, finition soleil
Appliques index, or gris 18 ct avec matière phosphorescente
Aiguilles or gris 18 ct avec matière phosphorescente
 
Bracelet Oyster (3 mailles), maillons massifs
Superalliage d’acier inoxydable 904L, finition satinée et tranche polie
Fermoir Oysterclasp à boucle déployante

Montres-de-luxe.com | Publié le 13 Août 2014 | Lu 5752 fois



Alpina | Anonimo | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques