Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Rolex : un nouveau "Hope Spot" aux Açores pour protéger l'écosystème sous-marin


Baleines et marsouins comptent parmi les innombrables espèces marines qui bénéficieront désormais du « Hope Spot » créé par Mission Blue dans l’archipel des Açores, une oasis au milieu de l’océan Atlantique réputée pour ses trésors naturels uniques au monde. Rolex et Mission Blue – l’un des piliers de l’initiative Perpetual Planet – ont pour engagement mutuel de protéger la planète. Forts de ces liens, les deux partenaires se sont donnés pour mission d’explorer, de restaurer et de préserver les océans de la planète.


L’organisation qui prend soin des océans renforce la protection marine des Açores. Pour l’océanographe et exploratrice légendaire Sylvia Earle, fondatrice de l’organisation de protection marine Mission Blue, « les Açores regorgent de vie. Cet endroit est vraiment magique. En faire un Hope Spot tombe sous le sens – ce ne sont pas les baleines qui me contrediront ! ».
 
Il y a maintenant plus d’une décennie, Mission Blue a commencé à protéger des écosystèmes marins menacés. À ce jour, plus de 130 Hope Spots ont été établis dans les mers du globe, à l’image de celui des Açores, récemment annoncé.
 
Ces aires protégées sont capitales pour la préservation d’espèces ou de régions où les communautés côtières dépendent d’un environnement marin sain pour leur subsistance.

Témoignage Rolex depuis 1982, Sylvia Earle témoigne des affinités entre Mission Blue et Rolex :  « Comme Rolex, j’estime qu’il est plus que temps d’agir pour une planète perpétuelle afin que les merveilles que recèlent les océans, avec toute leur diversité, soient préservées pour les prochaines générations, explique-t-elle. Ensemble, nous pouvons changer les choses ».
 
L’archipel des Açores abrite un écosystème sous-marin profond où vivent 25 espèces de cétacés, notamment des baleines et des marsouins, qui trouvent de la nourriture en abondance à proximité des monts sous-marins. Des centaines d’espèces de poissons, mais aussi des coraux et des éponges, prospèrent dans les eaux relativement chaudes en raison du Gulf Stream.
 
Cependant, ce riche écosystème est sous pression en raison des activités humaines telles que la pêche, les constructions côtières, le transport maritime et l’agriculture. Les Açoréens sont bien conscients de l’importance d’un environnement marin sain et nombre d’entre-eux s’investissent dans l’écotourisme.
 
Dans les années 1980, le gouvernement régional a créé plusieurs petites aires marines protégées (AMP), réparties dans l’archipel. En 2019, il a été encore plus loin : en collaboration avec l’Oceano Azul Foundation et le Waitt Institute, il a annoncé la création du programme Blue Azores, dont l’objectif est de former un réseau d’aires marines protégées couvrant 15% de la mer des Açores.

Pour y parvenir, les autorités locales et leurs partenaires développent des études et des approches innovantes, contribuent à une gestion durable de l’industrie de la pêche, soutiennent la recherche
scientifique et instaurent des programmes consacrés aux océans dans les écoles, entre autres activités.
 
Lors du processus de nomination, le conseil Hope Spot de Mission Blue a étudié ces initiatives et suivi le travail scientifique des représentants du Hope Spot candidat sur le terrain. Il en a conclu que la dynamique de collaboration était solide et que le moment était idéal pour faire des Açores un Hope Spot.
 
Selon Sylvia Earle, « le statut de Hope Spot a été attribué à l’archipel des Açores en reconnaissance
aux efforts de collaboration du gouvernement, de l’Université des Açores, des organisations et de la communauté. Ils travaillent ensemble pour protéger l’environnement marin et étendre tout un réseau de zones protégées, de la surface de la mer aux fonds marins les plus inaccessibles
 ».
 
Globalement, la volonté est de contribuer aux efforts fournis par le Portugal –et par Mission Blue– pour atteindre l’objectif international de protéger 30% des océans d’ici 2030. Le travail de Mission Blue s’inscrit sur le long terme et comprend des campagnes de communication, des actions visant l’adoption de lois en faveur de l’environnement ainsi que des expéditions océaniques menées régulièrement.

Chacun des Hope Spots établi par Mission Blue compte un représentant attitré. Issue du domaine de la conservation, cette personne coordonne les actions sur place, est en contact avec les autorités locales et les responsables commerciaux, et mène des actions de sensibilisation, notamment auprès d’enfants
de tous âges.
 
Christopher Pham, représentant du Hope Spot des Açores, travaille comme chercheur associé au centre de recherche Okeanos de l’université des Açores, où il se spécialise dans les écosystèmes marins profonds et la pollution plastique.
 
« La nomination des Açores en tant que Hope Spot est une étape importante dans notre travail qui consiste à promouvoir la protection de cet endroit unique ».

Le statut de Hope Spot Mission Blue va offrir aux Açores et à ses représentants une meilleure visibilité sur la scène internationale et leur permettra ainsi de faire à nouveau entendre leur voix en faveur de la protection marine pour atteindre l’objectif de 2030.
 
Rappelons que Rolex contribue également à la protection des océans par l’intermédiaire de différents
partenariats et bourses. La marque est ainsi associée aux Lauréats Rolex Barbara Block, Vreni Häussermann et Brad Norman, mais aussi à la Lauréate associée Emma Camp et à des réseaux mondiaux d’océanographes tels que Our World-Underwater Scholarship Society.
 
Rolex soutient en outre la Monaco Blue Initiative, qui réunit experts, législateurs, entrepreneurs,
communautés locales et ONG internationales afin de débattre et de mettre en évidence des solutions aux problématiques actuelles et à venir concernant la gestion et la protection des océans. Enfin, la marque soutient des expéditions telles que Under the Pole III, dont les membres explorent les océans depuis 2017 afin d’étudier les écosystèmes coraliens mésophotiques situés entre 30 et 150 mètres de profondeur et de faire évoluer les techniques d’exploration sous-marine.

Montres-de-luxe.com | Publié le 23 Juillet 2021 | Lu 2018 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances