Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Singer Reimagined Track 1 : série limitée Hong-Kong chez The Lavish Attic


Alors que la marque horlogère Singer Reimagined est présente depuis quelques semaines à Hongkong au sein du concept-store The Lavish Attic, elle a présenté une édition limitée disponible, entre autre, dans le « Port aux parfums ». Une très belle pièce en céramique-aluminium (titanate d’aluminium) noire matte avec touches oranges produites à 30 pièces uniquement. Compter dans les 40.000 euros.



On connaissait déjà ce modèle Track 1 présenté en fin d’année 2017 à l’occasion de la Dubai Watch Week  ; et qui déjà à l’époque, avait fait sensation auprès des professionnels, des détaillants, des journalistes horlogers et des nombreux amateurs de montres venus à cette rencontre horlogère de haut niveau.
 
Depuis quelques jours, une nouvelle version de cet incroyable chrono est disponible en édition limitée (30 exemplaires) chez The Lavish Attic à Hongkong, concept-store masculin proposant toute une sélection d’objets, d’accessoires et de montres en plein cœur de l’ile de Hongkong, dans le Pedder Building.  
 
On retrouve bien évidemment le fantastique calibre imaginé par Jean-Marc Wiederrecht, horloger de génie et fondateur d’Agenhor associé au design novateur de Marco Borraccino. Une fois encore, ce chrono fait exploser tous les standards… du chrono !
 
Et pour cause, alors que dans la plupart des modèles, le chrono arrive en « seconde position » ou en « second niveau » sur des compteurs placés sur le cadran, chez Singer, c’est l’inverse ! En effet, le chrono est au centre, il occupe toute la place, c’est lui qui domine. Quant aux heures et minutes, elles sont reléguées au second plan !

Le boitier de forme tonneau, étanche à 100 mètres, affiche une taille de 43 mm. Il est réalisé pour cette édition limitée en céramique-aluminium noire matte, ce qui lui confère un côté très racing, très masculin. Il tombe parfaitement sur la plupart des poignets et sa légèreté contraste agréablement avec son diamètre imposant sans pour autant être surdimensionné ! Naturellement, le design de la pièce s’inspire des chronographes des années 1960 et 1970.
 
Comme tout chrono qui se respecte, la montre est équipée d’un tachymètre -base 400- sur le rehaut du cadran. Les poussoirs de forme champignon sont disposés de façon inhabituelle des deux côtés du boitier pour permettre une utilisation optimale : marche-arrêt à droite et remise à zéro à gauche, comme sur les anciens chronographes de tableau de bord. La couronne est intégrée de façon ergonomique dans la bande de carrure à 4 heures.
 
Le cadran noir mat est associé à des aiguilles de type bâton de couleur orange, dessinées pour se superposer parfaitement lorsque le chronographe est remis à zéro. Au centre, le cabochon en aluminium brossé rappelle les compteurs Porsche et est un des rares éléments directement inspirés de la « 911 ».

Sous le capot, cette montre abrite donc un moteur développé par Jean-March Wiederrech et ses équipes chez Agenhor. Les indications du chronographe sont affichées au centre -comme cela devrait être le cas pour une montre de sport. Les heures, minutes et secondes du chronographe y sont indiquées co-axialement, permettant la lecture des temps mesurés de façon simple et immédiate.
 
Bien évidemment, l’indication de l’heure n’est pas oubliée mais elle est placée à la périphérie du cadran, au « second plan ». Le principal, on l’a bien compris, étant le chrono. Ici, point d’aiguilles : les heures et les minutes s’affichent à 6 heures par un index sur deux disques tournant dans le sens des aiguilles d’une montre. Ces derniers sont en aluminium high-tech recouverts de PVD. Les chiffres gravés sont remplis de matière luminescente pour permettre une lecture optimale même dans l’obscurité.

Le mouvement chronographe à roue à colonnes est construit autour d’une série de cames en colimaçon permettant l’affichage central des fonctions du chronographe et celle des heures et minutes (sautantes) en périphérie. Son embrayage, l’AgenClutch, permet un confort d’utilisation sans précédent. Point important : son affichage 3x60 (60 secondes, 60 minutes et 60 heures) est exclusif à Singer.
 
Avec un diamètre de 34.4mm, ce calibre fonctionne à une fréquence de 3 Hz et ses deux barillets assurent une très confortable réserve de marche de plus de 60 h. Original, la masse oscillante a été placée côté cadran ce qui permet d’admirer le superbe mécanisme constitué de 477 composants aux finitions main. La vue côté fond est absolument époustouflante !  

Montres-de-luxe.com | Publié le 23 Août 2018 | Lu 2501 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos