Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Tokyo : connectivité à tous les niveaux pour la boutique TAG Heuer de Ginza


TAG Heuer a inauguré en mars dernier à Ginza, quartier chic de Tokyo (Japon), son nouveau concept de magasin, entièrement connecté. Une étape intéressante dans l’univers du luxe où le produit est associé au web qui permet par exemple, de commander sa montre en ligne et de venir la chercher à la boutique.



Le futur sera connecté. C’est d’ores et déjà une évidence, mais chaque journée qui passe entraine notre monde dans l’ultra-connectivité. Un monde où le virtuel rejoint le réel, un monde où ces deux univers se rejoignent pour ne faire qu’un. Santé, alimentation, mode, communication, luxe… Tous les domaines du quotidien sont concernés.
 
TAG Heuer a toujours été une marque horlogère à la pointe de l’innovation. C’est l’une des premières à avoir lancé une montre de luxe connectée par exemple. Et il semblerait que cela fonctionne, même si montre connectée et luxe ne semblent pas fait pour vivre ensemble puisque la technologie est appelée à devenir obsolète en quelques années alors que le luxe est lui, fait pour durer. Mais ceci est une autre histoire.
 
Revenons à ce nouveau concept de boutique dévoilé en mars dernier à Tokyo. Ce magasin donne sur Ginza, l’artère la plus chic de la capitale japonaise. Il s’agit en réalité d’un petit immeuble très étroit entièrement aux couleurs de TAG Heuer.   

Quatre étages (un sous-sol et trois étages) sont dédiés à la vente, avec à chaque niveau, un univers différent, le dernier étant réservé au salon VIP. On retrouve globalement tous les ingrédients des boutiques TAG Heuer, les photos d’ambassadeurs ou d’évènements sportifs associées aux couleurs de la marque horlogère.
 
Mais là où le concept est intéressant, c’est que ce magasin d’un genre nouveau est entièrement connecté. On y trouve des vitrines interactives que le client peut « gérer » directement grâce à une tablette iPad intégrée baptisée l’iTag. Naturellement, on reconnait là, la « patte » de Xavier Dietlin, l’homme qui a révolutionné la mise en présentation des montres dans les évènements et les magasins depuis une dizaine d’années.
 
Concrètement, vous choisissez votre thématique sur l’iPad-iTag (par exemple Bella Hadid, Monaco ou montres de plongée) et la vitrine vous présente et éclaire les montres relatives à ce sujet ! Magique. Certes, le choix reste relativement restreint, mais l’idée est amusante et puis, c’est une manière totalement nouvelle et attractive de découvrir des montres !

Mais le concept ne s’arrête pas là ! Comme le rappelle Xavier Dietlin, « les clients peuvent ensuite transférer leur sélection de montres sur un appareil mobile, leur permettant ainsi de prolonger l’expérience d’achat à l’extérieur de la boutique ». Voilà pour l’aspect découverte.

« Ces displays connectés ne sont pas soumis à l’obsolescence puisqu’ils se mettent à jour régulièrement » insiste Xavier Dietlin. « Non seulement on procède à une mise à jour du software (on reprogramme le tout) mais également à une mise à jour esthétique (chaque panneau est un sticker qui se remplace). Donc en une nuit, on passe d'un display qui présente la collection Heritage à un display Smart Gaming qui invite le visiteur à faire un tour sur le grand prix de Monaco ».

D’autre part, un nouveau système permet au client de bénéficier d’une totale indépendance pour l’achat de sa montre. Les vendeurs TH restent connectés en permanence à l’iTAG grâce à leur montre connectée qui les informe si le client souhaite essayer le modèle de son choix. Le client peut aussi commander sa montre en ligne dans son espace TAG Heuer et venir la chercher en boutique au « bar » grâce à un flash code -code QR.  
 
« Actuellement, on peut commander sa montre sur le display, mais demain on connaitra l’état des stocks et les délais de livraison en temps réel » poursuit Xavier Dietlin. « Aujourd’hui encore, on trouve surprenant de pouvoir toucher les produits et demain, on trouvera normal de les essayer directement sur les displays. Par ailleurs, des événements permettront à terme, de « privatiser » la boutique quelques heures et essayer les produits par soi-même (VIP) ».
 
Et de poursuivre : « dans un futur proche, la plupart des ventes se feront sur Internet et les boutiques actuelles ne serviront plus à rien. Le concept TAG est la nouvelle fonction d’une boutique d’avenir. Un lieu de découverte et d’essayage. Bref c’est un nouveau chapitre qui s'ouvre et qui ne fait que commencer. Le meilleur est à venir ».

Ce concept qui vient de démarrer à Tokyo s’étendra à deux autres boutiques emblématiques, celles d’Oxford Street à Londres et de la 5ème Avenue à New York.
 
Une boutique connectée et évolutive totalement unique qui permet à la marque de se rapprocher encore plus de la jeune génération, celle des fameux Millenials, que Jean-Claude Biver tient absolument à séduire et qu’il veut amener à l’horlogerie haut de gamme…
 
Jean-Philippe Tarot


Montres-de-luxe.com | Publié le 30 Avril 2018 | Lu 2315 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos