Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Watches&Wonders 2015 : de belles nouveautés dans un marché asiatique inégal


Alors que le marché horloger hongkongais est au plus bas, la troisième édition de Watches&Wonders vient de fermer ses portes à Hong Kong. Certes, les affaires, localement, sont en bernes… Mais cela n’empêche pas l’Asie de rester un continent en pleine croissance ! De plus, même si les Chinois « mainland » achètent moins dans l’ex-colonie britannique, les Hongkongais restent de grands amateurs de montres de luxe et sont venus en masse !


Cette année, Watches&Wonders n’a connu aucun typhon, ni aucune révolution ! Comme lors des deux premières éditions… Mais en 2015, le marché de l’horlogerie à Hong Kong, l’un des plus importants au monde, n’a jamais été aussi faible avec un septième mois de baisses consécutives…

D’aucuns n’hésitent pas à évoquer une « année noire », même si Hong Kong n’est pas l’Asie ! Et que ce continent, immense, se rattrape avec le Japon (où les Chinois achètent en masse avec un Yen très faible), la Corée du sud, mais aussi dans des pays comme Taiwan (toujours stable et porteur) ou des nations émergentes comme l’Indonésie ou le Vietnam !
 
Bref, la situation à HK n’est pas terrible, mais globalement, le marché asiatique reste bon, les ventes se déplacent, se transfèrent, sont redistribuées vers d’autres contrées… D’ailleurs, ce salon qui se tient à Hongkong s’adresse à tous les Asiatiques ! On y croise tous les médias locaux et les marques invitent leurs meilleurs clients en provenance de tous les pays alentours !

Cette année encore, le centre d’exposition de Hong Kong (HKCEC), beau bâtiment en forme de soucoupe volante construit en bord de mer à Wanchai, a donc accueilli pendant quatre jours le prestigieux salon Watches&Wonders : les onze marques du groupe Richemont plus Richard Mille (Audemars Piguet, n’étant pas là).
 
Dès l’entrée, tout est feutré, luxueux et calme, on retrouve l’atmosphère si particulière du SIHH. Les visiteurs, clients, amateurs, professionnels et journalistes, découvrent avec des yeux ébahis, les nouveautés présentées en janvier 2015 à Genève, avec en plus, quelques exclusivités dévoilées et réservées à cette édition 2015. Certains modèles sont mêmes destinés au marché asiatique uniquement !
 
Comme les deux éditions précédentes, les stands sont installés en cercle avec au centre, Cartier entouré d’IWC, de Jaeger-LeCoultre et de Panerai. Sur les côtés, Baume & Mercier, Van Cleef & Arpels, Lange & Söhne, Piaget, Vacheron Constantin, Roger Dubuis, Richard Mille et Montblanc. Parmi les stands les plus visités, RM remporte sans aucun doute la palme avec ses modèles dépassant souvent les 500.000 euros mais également, avec ses sexy hôtesses armées de fouets qui ont séduit les messieurs lorsqu’ils n’étaient pas accompagnés de madame !

Naturellement, Cartier (stand le plus important du salon), a également attiré les foules avec ses nouvelles créations de « haute ho » et « haute jo » de même que Lange & Söhne, Vacheron Constantin, Jaeger-LeCoultre (trois marques très appréciées des clients locaux) et Panerai, bien sûr !
 
Parmi les stars de ce salon, la montre Clé de Cartier « L’heure mystérieuse », modèle « magique » qui a hypnotisé les visiteurs avec son cadran transparent où l’heure et les minutes s’affichent « dans le vide » par le biais des fameuses aiguilles glaives chères à la marque. Une pièce de 41 mm en palladium ou or rose née du travail minutieux des horlogers de la Manufacture Cartier.
 
De son côté, Panerai a présenté une très désirable Luminor 1950 en titane DLC noir avec cadran California. Désirable mais pratiquement introuvable puisque cette montre ne sera éditée qu’à 300 exemplaires au prix de 10.700 euros. Certes, c’est cher, mais cette série va rencontrer à coup sûr un bel accueil !
 
Les amateurs de belles montres seront aussi sensibles à la nouvelle collection Geophysic de chez Jaeger-LeCoultre ! Deux modèles ont été dévoilés. Une somptueuse montre de ville « trois aiguilles/date » et une fascinante « heures du monde ». Avec, dans les deux cas, la présence d’une « seconde morte » (ou seconde vraie), la « première des complications », qui faut sauter la trotteuse d’une seconde à l’autre comme dans une montre à quartz. Une complication souvent hors de prix, que les connaisseurs apprécient et qui arrive donc cette année sur une montre enfin plus « accessible » ! Et déjà sur le marché de surcroit.

La prestigieuse manufacture saxonne Lange & Söhne, qui célèbre cette année le 200ème anniversaire de la naissance de Ferdinand Adolph Lange, a pour sa part dévoilé un chronographe 1815 en or gris (39.5 mm) de toute beauté qui se distingue par son cadran argenté en argent massif avec chiffres bleus et échelle pulsométrique. Les amateurs de la maison de Glashütte remarqueront que les designers sont revenus à l’ancien cadran… Ce qui devrait renforcer la désirabilité de ce modèle et assurer la valeur des anciennes versions sur le marché de l’occasion. Edition spéciale réservée aux quinze boutiques Lange dans le monde…
 
Enfin, notons également la présence de deux montres de poche totalement hors-normes… Très classique chez Baume et Mercier avec une Clifton 1830 Répétition 5 Minutes en or rouge au mouvement squelette Dubois Dépraz qui sera éditée à 30 exemplaires et ultra-contemporaine chez Roger Dubuis avec l’Excalibur Spider Pocket Time Instrument, 60 mm en titane, abritant le calibre RD 101, avec ses quatre balanciers spiraux. Edition limitée à 28 exemplaires.
 
Durant ces quatre jours, assure la FHH dans son communiqué, « les douze maisons exposantes ont accueilli quelque 20'000 visiteurs (+25% par rapport à 2014) en provenance du continent dont 700 représentants des médias asiatiques ». Désormais, il s’agit de savoir si la prochaine édition de W&W aura bien lieu l’année prochaine ou si le salon va se tenir tous les deux ans… La question reste en suspens pour l’instant.

Jean-Philippe Tarot

 
Maisons  exposantes : A.  Lange  &  Söhne,  Baume  &  Mercier,  Cartier,  IWC,  Jaeger- LeCoultre, Montblanc, Officine Panerai, Piaget, Richard Mille, Roger Dubuis, Vacheron Constantin, Van Cleef & Arpels.
 
Pays : Asie-Pacifique, Australie, Hong Kong, Indonesie, Corée, Macao, Chine Continentale, Malaisie, Philippines, Singapour, Taiwan, Thailande, Vietnam.

Montres-de-luxe.com | Publié le 6 Octobre 2015 | Lu 1190 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances



Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail