Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Zenith Defy 21 Ultraviolet : montre UV... ou d'évêque !


La manufacture Zenith vient de dévoiler son modèle Defy 21, le plus contemporain de ses collections, dans une version osée avec un boitier de 44 mm en titane microbillé, étanche à 100 mètres, associé à un calibre chrono El Primero traité en violet. Compter 13.100 euros.




Le violet est une couleur assez rare dans l’horlogerie haut de gamme. On la retrouve sur certains modèles de Hublot (qui n’hésite pas à jouer sur les couleurs de ses Big Bang) ou encore chez Claude Meylan, chez Bovet ou chez feu RJ-Romain Jerome…
 
Mais d’une manière générale, on peut imaginer que cette couleur est un peu trop clivante ou osée pour être associée à une montre de luxe à plus de 10.000 euros. Pour homme de surcroît. 
 
Il faut savoir qu’au cours des siècles passés, le violet (mélange de bleu et de rouge) fut la couleur la plus recherchée pour la teinture des vêtements. Sa production était même un secret bien gardé par certaines civilisations comme les Phéniciens.

Sa rareté et sa beauté en faisaient l'étoffe de la royauté et des évêques. Aujourd'hui, les tons de violet traduisent un sentiment d'audace, de confiance et de fantaisie mais aussi de mélancolie, de solitude ou de tristesse… Ce qui est certain, c’est que ce coloris n’est pas facile à « marier » à part avec le blanc ou le noir. Bref, on aime, ou pas.
 
 C’est donc cette couleur « à part » que Zenith a choisi pour traiter un mouvement de chronographe automatique, le fameux El Primero 21 au 1/100e de seconde battant à la fréquence de 50 Hz (certifié chronomètre Time Lab) avec 50h de réserve de marche.
 
Visible à travers le cadran ouvert, agrémenté de trois compteurs chronographe gris et un rehaut dans la même teinte, « le mouvement d’un violet intense est accentué par la conception et le design unique et avant-gardiste du mouvement Defy 21 avec des ponts ajourés et anguleux » indique la marque dans son communiqué.

Une aiguille centrale de chronographe au 1/100e de seconde à pointe blanche effectue une révolution complète au-dessus du cadran en une seconde (c’est assez impressionnant).

A noter également que cette Defy 21 El Primero édition 50e anniversaire n'était disponible qu'en coffret avec deux autres montres. De fait, cette Defy 21 Ultraviolet est le premier modèle proposé en solo avec un cadran ouvert associé à des compteurs de chronographe fermés.
 
Permettant aux ponts du mouvement, traités en violet, de se démarquer tout en offrant un contraste plus saisissant, le boîtier facetté de 44 mm est entièrement sablé mat, faisant ressortir les nuances métalliques plus sombres du titane.

Complétant les tons du mouvement ajouré, qui peut passer du violet chaud au violet froid, le bracelet en caoutchouc noir comporte un insert violet qui imite l'aspect du textile tissé.

Montres-de-luxe.com | Publié le 5 Juin 2020 | Lu 4087 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances