Accutron Curaçao : la nouvelle montre de plongée de chez Bulova


La marque horlogère américaine Bulova présente l’une de ses dernières créations : l’Accutron Curaçao. Un instrument de plongée mécanique automatique présenté dans une boite de 42 mm en acier (recouvert ou pas de PVD noir ou or rose) étanche à 300 mètres. A vos bouteilles !


Bulova Accutron Curaçao
Capable de résister à des pressions conséquentes de 30 bar, ce boîtier acier de 42 mm (qui existe également en version PVD noir ou or rose) abrite un mouvement automatique Sellita SW200 (ou quartz chronographe Ronda 5030.D).

Dans les deux cas, la lunette tournante unidirectionnelle graduée permet de calculer son temps de plongée, tandis que le fond et la couronne vissés assurent à ces calibres des prestations optimales jusqu’à des profondeurs extrêmes.

La version mécanique propose un guichet date entouré d’un arc-de-cercle à l’allure d’un hublot riveté sur le cadran. A noter également un fond saphir qui laisse apparaitre le mouvement.

Côté cadran : ils se présentent en noir ou bleu à motifs carrés, dotés d’index facettés et d’aiguilles squelettées. Le tout, proposé sur un bracelet acier à grandes mailles ou caoutchouc, dont les motifs ton sur ton rappellent le travail esthétique effectué sur le cadran.

Le saviez-vous ? Fondateur du groupe Bulova Corporation, Joseph Bulova faisait breveter en 1929 aux Etats-Unis un ingénieux système qu’il allait nommer « Dust-Tite Protector ». Cette invention consistait en un anneau métallique qui venait fermement entourer la platine du calibre. Un rehaut et un verre internes venaient alors compléter cet anneau pour former un véritable couvercle de protection, le tout recouvert par le fond du boîtier. Initialement prévu pour protéger le calibre de la poussière, ce système rendait également le garde-temps résistant à l’eau.

Spécificités techniques de la Bulova Accutron Curaçao

Mouvement : automatique, Sellita SW200

Fonctions : Heure, minute, seconde et date

Boîtier : acier inoxydable avec ou sans traitement PVD noir ou or rose, 42 mm.
Lunette tournante unidirectionnelle graduée.
Verre saphir traité antireflet.
Couronne surdimensionnée et fond transparent vissés.

Etanche à 300m

Cadran : Noir ou bleu à motifs carrés. Index et aiguilles des heures et minutes squelettées luminescents.
Aiguille des secondes jaune ou traitée PVD or rose.
Index diapason à 12h et date à 3h

Bracelet : acier inoxydable ou caoutchouc avec boucle déployante de sécurité.

Montres-de-luxe.com | Publié le 3 Août 2011 | Lu 2423 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques