Montres-de-luxe.com

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



A    B    C    D    E    F    G    H    I    L    M    O    P    Q    R    S    T    U    V    W
ATM (Atmosphère) :
Terme utilisé pour indiquer l’étanchéité d’une montre, faisant référence à la pression atmosphérique de référence de 1013 hectopascals soit 1bar. Détermine donc la résistance de cette montre à la pression. Différentes appellations : 5 atm = 5 bar = 50 mètres

Acier :
Son nom vient du latin « acer » et a été nommé pendant longtemps « le fer du nord ». Ce métal est issu de l’alliage de fer et de carbone.

L’acier est certifié « inoxydable » lorsque sa formule contient 10.5% de chrome, 1.2% de carbone et le solde en fer. Il résiste aux différents agents de corrosion dans tous les milieux et à une chaleur n’excédant pas 200 à 300 degrés.

L’acier se polit facilement et le polissage accroît sa résistance aux corrosions.

Affichage :
Indication de l'heure et autres données. L'affichage peut se faire soit par des aiguilles se déplaçant sur un cadran (affichage analogique), soit par des chiffres paraissant dans un (ou des) guichet(s) (affichage digital ou numérique); ces chiffres peuvent être complétés par des indications alphabétiques (affichage alphanumérique) ou par tout autre signe.

Aiguille :
Indicateur formé d'une pièce de métal, généralement mince et légère, de formes très diverses, qui se déplace sur un cadran ou un limbe divisé. Les montres ont généralement trois aiguilles pour indiquer les heures, les minutes et les secondes.
Voir aussi : Trotteuse

Alternance :
Déplacement d'un pendule ou d'un organe oscillant, limité par deux positions extrêmes consécutives. Le balancier d'une montre mécanique fait généralement cinq alternances à la seconde, soit 18'000 à l'heure. L'oscillation compte deux alternances (le mot oscillation est parfois improprement utilisé pour désigner l'alternance)
Voir aussi : Balancier

Amortisseur :
Palier élastique qui a pour but, dans la montre, d'amortir les chocs reçus par les pivots de l'axe de balancier.

Analemme :
La double forme en haricot de l’analemme démontre que seuls 4 jours par an, (15 avril, 14 juin, 2 septembre et 26 décembre – ces dates variant avec les années bissextiles) nos 24 heures civiles coïncident avec l’heure solaire vraie. Le reste de l’année, les différences entre heure civile et heure solaire peuvent varier à l’extrême de -16 minutes à + 15 minutes.
Voir aussi : Equation du temps

Ancre :
Composé de plusieurs éléments, son nom est du à sa forme qui rappelle celle d’une ancre de marine. C’est un organe, en acier ou en laiton, de l’échappement d’une montre ou d’une pendule. Elle a un double rôle : d’une part transmettre la force du ressort par l’intermédiaire du rouage au balancier afin de faire perdurer les oscillations et, d’autre part, empêcher le déroulement incontrôlé du rouage remonté.
Voir aussi : Echappement, Balancier, Silicium

Anglage :
Réalisation d'un chanfrein par abattement des arêtes vives d'une pièce. Le pourtour de la pièce est ainsi souligné par un jeu de reflets lumineux. L'anglage fait à la main se reconnaît à la netteté des coins rentrants et sortants.


Antichoc :
Se dit d'une montre qui est conçue pour subir sans dommage des chocs.


Antimagnétique :
Se dit d’une montre conçue pour se soustraire aux effets du magnétisme.


Applique :
On appelle appliques les chiffres des heures ou les signes découpés dans des plaques métalliques et ensuite collés ou rivés sur le cadran.

Ardillon :
L’ardillon est une pointe en métal articulée qui pénètre dans un trou du bracelet en cuir et se bloque sur la boucle. Le même dispositif équipe la plupart des ceintures. En horlogerie on parle donc de bracelet à boucle ardillon.
Voir aussi : Bracelet

Argent :
Son nom vient du latin « argentum ». L’argent est un métal mou qui ne peut être utilisé pur. Il a besoin d’être associé au cuivre ou au zinc pour accroître sa dureté.

Son titre, symbolisé par la tête de Minerve, est identifiable par 925 ou 800 millièmes.

Les principaux gisements sont : les USA, le Canada, le Mexique, la Bolivie et le Pérou, mais l’on en trouve dans tous les continents.

Arrêt des secondes :
Système de frein sur le balancier qui permet d’arrêter l’aiguille des secondes lorsque la couronne est tirée. Cela permet de synchroniser l’aiguille des secondes avec un signal horaire de référence lors du réglage de l’heure.

Asthmomètre :
Chronographe ou compteur de sport dont le cadran est muni d’une échelle asthmométrique donnant par minute la fréquence des respirations. Généralement basé sur 5 respirations, l’aiguille du chronographe est arrêtée à la 5e respiration du patient ; le cadran indique alors la fréquence à la minute.
Voir aussi : Complications, Echelle asthmométrique

Automatique :
Montre dont le ressort se remonte par les mouvements ou les accélérations du bras. Sur la base du principe de l'attraction terrestre, un rotor tourne et transmet cette énergie au ressort, par l'intermédiaire d'un mécanisme adéquat. Ce dispositif dit 'à rotor' s'est généralisé depuis les années 1940 sur les montres bracelets.

Ce système est du à Hubert Sarton qui le déposa à l’Académie des Sciences de Paris et qui publia un rapport le 23 décembre 1778.
Voir aussi : Rotor

Autonomie :
Durée de marche d’une horloge ou d’une montre entre deux remontages.


Autoquartz :
Mouvement caractérisé par le fait qu’il fonctionne comme un mouvement à quartz, mais qu’il se remonte comme un mouvement mécanique. Un mécanisme de recharge automatique (masse oscillante) tend le ressort de barillet qui, lorsqu’il se détend, fait démarrer une mini-génératrice convertissant l’énergie mécanique en énergie électrique. Cette énergie est emmagasinée dans un accumulateur. Le système se comporte par la suite comme une montre à quartz traditionnelle, le circuit intégré contrôlant la distribution d’énergie et fournissant les impulsions nécessaires à l’entraînement du moteur pas-à-pas.

A    B    C    D    E    F    G    H    I    L    M    O    P    Q    R    S    T    U    V    W