Montres-de-luxe.com

l'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



BR 03-92 Diver : retour en eaux profondes pour Bell & Ross


Très beau retour dans l’univers de la plongée pour Bell&Ross cette année, avec ce nouveau modèle qui associe de belle manière la forme immédiatement reconnaissable d’une BR-03 aux spécificités d’une montre destinée à explorer les grands fonds marins. Ce garde-temps est équipé d’un boitier de 42 mm en acier, étanche à 300 mètres et « motorisé » avec un calibre mécanique automatique.


Cela fait déjà vingt ans que Bell & Ross produit des montres de plongées. Les amateurs le savent bien. Tout a commencé en 1997 quand la marque franco-helvétique a présenté son modèle Hydromax, une montre capable d’affronter les conditions les plus extrêmes de la plongée professionnelle ; elle résiste en effet à une pression de 1.110 bar équivalente à une profondeur de 11.100 m grâce à une innovation technique majeure : le remplissage du boîtier avec une huile fluorée transparente brevetée.
 
Autre date importante : 2007. Bell & Ross présente à l’époque une nouvelle collection dédiée spécifiquement au monde du silence : la gamme BR02 reconnaissable entre mille grâce à son boîtier de forme tonneau, sa valve de décompression à hélium et son verre saphir galbé ultrarésistant. Le modèle est très réussi avec un design fort et une belle présence au poignet. Malheureusement, il n’a jamais véritablement rencontré son public. Dommage, car c’était une très belle montre, mais qui ne fut jamais réellement « comprise ».
 
Cette année, B&R donne naissance à une toute nouvelle plongeuse. Cette fois-ci la marque a laissé de côté la forme tonneau pour revenir à ses fondamentaux. A la montre carrée, à cette forme si particulière qui fait qu’on reconnait une Bell & Ross de loin du premier coup d’œil et sans aucun doute. C’est aussi la première fois que l’horloger franco-helvétique propose une montre de plongée carrée. On en compte d’ailleurs très peu sur le marché… 

Avant d’entrer plus dans le détail, rappelons que ne peuvent prétendre à la dénomination de plongeuse (ou « diver ») que les modèles répondant à certaines exigences définies par la norme internationale ISO 6425. Les douze pages du cahier des charges listent avec précision les qualités indispensables d’une « montre-bracelet devant résister à une plongée dans l’eau à une profondeur d’au moins 100 mètres et disposant d’un système de contrôle du temps ».
 
Notamment : une étanchéité minimum de 100 mètres et la présence d’un dispositif de présélection du temps (une lunette ou d’un réhaut interne tournant unidirectionnel et gradué 60 minutes) devant être protégé contre une rotation involontaire ou une mauvaise manipulation. D’autre part, les index doivent se lire aisément à une distance de 25cm dans l’obscurité. Parallèlement, l’indication de l’aiguille de l’heure doit se distinguer de l’aiguille des minutes ; laissant les minutes plus lisibles pour un meilleur calcul du temps en plongée. La montre doit être contrôlée et passer des tests de robustesse de ses attaches, de résistance aux coups, aux chocs thermiques à l’eau salée ainsi qu’à la surpression… pour n’en citer que quelques-uns.
 
Le boîtier carré iconique de Bell & Ross se voit ici équipé d’une lunette tournante unidirectionnelle graduée 60 minutes dont le point luminescent –situé à 12h– permet de fixer des repères dans le temps, à la lumière de la surface comme en profondeur. Cette lunette permet un contrôle immédiat du temps passé sous l’eau (sur terre elle peut aussi servir à mesurer des temps inférieurs à une heure). 

Vissée, la couronne est équipée d’un protège-couronne assurant sa protection contre les chocs et garantissant une étanchéité optimale. Elle est également dotée d’un insert en caoutchouc pour une meilleure prise en main. Son boîtier est doublement renforcé : tout d’abord par un fond d’une belle épaisseur (2.80mm pour la BR 03-92 Diver contre 1,80 mm pour la BR 03-92 Acier) assurant une fois encore son étanchéité. D’autre part, le boîtier est aussi muni d’une cage en fer doux qui protège le calibre des champs magnétiques.
 
Toujours pour garantir une étanchéité sans faille, le verre saphir antireflet présente une épaisseur de 2,85 mm –contre 1,50 mm pour une BR 03-92 en acier. Noir (comme la plupart des « plongeuses »), le cadran est pourvu d’index en applique métallique squelettés et remplis de Superluminova blanc. L’aiguille des heures est en Superluminova orange tandis que celle des minutes est en blanc pour assurer une distinction immédiate entre les deux. Enfin, l’aiguille des secondes est aussi chargée en Superluminova blanc pour offrir une indication immédiate de la bonne marche de la montre, même sous l’eau.
 
La montre est livrée dans un coffret étanche Pelican. De plus, elle est proposée avec deux bracelets : le premier en caoutchouc noir tramé doté d’une boucle ardillon en acier. Le second en toile synthétique ultrarésistante noire permet une adaptation rapide et ergonomique de la montre par-dessus la combinaison grâce à un système de fermeture à scratch.
 
Cette nouvelle « plongeuse » est une belle réussite. Design efficace, technique au rendez-vous et positionnement prix raisonnable. Un beau retour de Bell & Ross dans le monde du silence. A vos bouteilles. 

​Spécificités techniques

Boîtier de 42 mm en acier poli-satiné
Lunette tournante unidirectionnelle graduée 60 minutes en acier avec insert en aluminium anodisé noire
 
Étanchéité : 300 mètres.
 
Cadran noir
Index et aiguilles métalliques en appliques squelettées remplies de Superluminova
 
Calibre BR-CAL.302 mécanique à remontage automatique
Verre : saphir traité antireflet
Fonctions : heures, minutes, secondes et date
 
Bracelets caoutchouc noir tramé et toile synthétique ultrarésistante noire sur boucle ardillon acier poli-satiné

Montres-de-luxe.com | Publié le 5 Mai 2017 | Lu 3667 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos