BRM Record TB : montre pour les fous du volant


La marque horlogère française BRM présente une montre extrêmement originale : la BRM Record TB. Un garde-temps de pilote en titane, fibre de carbone et inox (éditions limitées) qui permet de lire l’heure tout en conservant les yeux sur l’asphalte et les deux mains sur le volant. Détails.


BRM Record TB
Bernard Richards, patron de la marque horlogère BRM est amateur de belles et grosses mécaniques. Depuis le tout début de son aventure, ses montres sont étroitement liées à l’univers de l’automobile et de la moto. Dans leur design, dans leur conception, dans leurs couleurs.

Aujourd’hui BRM, après quatre longues années de recherches, de mise au point et d’essais, nous présente « la » montre de pilote par excellence. Celle des fous du volant. Celle que l’on peut consulter les deux mains sur le volant, sans avoir à bouger le poignet, les yeux rivés à l’asphalte qui défile à 250 km/h… Pour la simple et bonne raison que ce nouveau modèle baptisé BRM Record TB s’affiche quasi-verticalement.

Cette montre en titane, fibre de carbone et inox 316L (44 x 25.5mm / étanche 100 mètres) est fabriquée comme un tableau de bord. Une fois posée à plat sur votre bras, le cadran et les aiguilles sont immédiatement visibles. Côté mécanique, le calibre 2671 modifié est équipé d’un rotor fonctionnant en décalé de 90°.

Une nouvelle fois et plus que jamais, BRM colle à l’esprit « racing spirit » et s’amuse avec chaque détail en appliquant sur le cadrans des heures inspirées des numéros de course associées au boîtier « tableau de bord ». Disponible chez les revendeurs courant décembre 2011.

Spécificités techniques de la BRM Record TB

Mouvement automatique
2671 modifié

Boîtier grade II et inox 316L
Dimension : 44 x 25.5mm
Plaquettes fibre de carbone
Cornes acinox 18/8 surfin en forme de piston
Verre saphir inrayable
Visserie inox surfin

Etanchéité 100 m

Les séries seront limitées à 25 pièces par couleur

Prix de vente public maximum recommandé 8 200 euros

Disponible chez les revendeurs courant décembre 2011.

Montres-de-luxe.com | Publié le 14 Octobre 2011 | Lu 5780 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques