Montres-de-luxe.com

l'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Baume & Mercier Capeland Shelby Cobra : un charme venimeux


Baume et Mercier a présenté il y a quelques semaines aux Etats-Unis un beau partenariat qui lie l’horloger suisse à l’une des plus mythiques voitures de course au monde, la fameuse Shelby Cobra. Pour symboliser cette association, la marque a dévoilé deux séries limitées de chronos (acier et or rouge) automatiques de 44 mm qui rendent hommage à ces bolides de légende. Contact. Moteur.


Cobra, un nom qui claque. Un nom qui évoque bien évidemment le redoutable serpent dont le cou s’élargit lorsqu’il se dresse avant l’attaque. Mais Cobra, c’est pour les amateurs de puissantes mécaniques, l’évocation d’un bolide de légende, d’une automobile de course mythique qui remporta en 1965, il y a cinquante ans, le Championnat du monde IFA des constructeurs de voitures GT
 
Aujourd’hui, Baume et Mercier rend hommage à ce bolide historique avec deux chronos Capeland, l’un en acier et l’autre en or rouge. Revenons tout d’abord sur l’histoire de la Cobra et de son créateur Carroll Shelby… Avant de devenir un manager et un constructeur renommé, l’homme s’est rendu célèbre comme l’un des pilotes américains les plus encensés des années 1950. En 1954, il a battu seize records de vitesse américains et internationaux. En 1956 et en 1957, il a été nommé « Pilote de l’année » par le magazine Sports Illustrated. Durant la saison 1959, il a atteint le summum dans la course automobile en remportant la victoire des 24 Heures du Mans, au volant d’une Aston Martin. Bref, un monstre du bitume.
 
Toutefois, Carroll Shelby décide de mettre fin à sa carrière de pilote à la fin de cette saison pour des raisons de santé. Il souffrait en effet d’une maladie cardiaque (voir encadré ci-dessous). Dès lors, il se chercha un nouveau défi, hors des cockpits. Il le trouva rapidement dans la quête d’un nouveau concept de voiture de sport. Durant des années, il resta convaincu qu’une voiture plus rapide, plus légère et plus maniable serait non seulement plus performante que ses rivales européennes mais aussi suffisamment accessible en termes de prix pour conquérir un large public…

Il trouve les fonds nécessaires et commence par importer une AC britannique qu’il équipe d’un moteur Ford V8 de 289 chevaux avec des améliorations pour gagner en maniabilité. Mais ce n’était que la première étape de son projet ultime : créer une voiture de route et de course 100% américaine. Son nom ? Il lui apparait au cours d’un rêve… Il se réveille en pleine nuit, le note et se rendort… A son réveil le matin suivant, il voit le nom inscrit sur son carnet durant la nuit : Cobra.
 
À compter de la saison 1963, la Cobra et son moteur 289 ch domine les championnats américains, ne perdant qu’une seule course durant ses trois premières années de compétition. Chaque épreuve sert alors de test à Carroll Shelby et à son équipe qui cherchait à tirer un maximum de puissance et de performance de leur voiture. In fine, le chemin parcouru devait leur permettre de remporter la course ultime… le Championnat International FIA de voitures GT.
 
A l’époque, le règlement de la FIA obligeait les constructeurs à produire au moins cent modèles de chaque voiture en compétition. Carroll Shelby se met au travail et test un moteur 390 ch mais avec un résultat insatisfaisant. Peu de temps avant la saison FIA de 1965, il décide alors de construire une Cobra totalement nouvelle. Pour y parvenir, il fait appel à Ford et signe un accord qui allait l’amener à diriger l’ensemble du programme de courses GT du constructeur avec la proposition de convertir la Mustang en voiture de course sur route : ce sera la Shelby GT350. 

Equipée d’un imposant moteur Ford V8 427ci, la nouvelle Shelby Cobra allait devenir la voiture la plus redoutablement puissante jamais construite. Dotée de 500 chevaux, le moteur était si lourd qu’il fallut concevoir un tout nouveau châssis, avec ressorts hélicoïdaux tubulaires de 5 pouces pour améliorer la maniabilité. Les ressorts furent placés de toutes parts et la carrosserie fut profilée avec des ailes évasées pour agrandir l’espace dévolu à des pneus plus larges. La 427 n’était pas une simple évolution de la Cobra, elle ouvrait, en tous points, un nouveau chapitre de l’histoire des voitures de sport américaines. Elle était dotée d’une maniabilité, d’un freinage et d’une puissance sans pareil.
 
Tout au long de l’histoire de la course automobile, il y a des victoires qui ont radicalement changé l’image d’un pays, d’un constructeur ou d’une équipe. Peu nombreuses sont celles qui, en outre, ont révolutionné la discipline. C’est pourtant le cas du triomphe de Carroll Shelby lors de la saison FIA de 1965. Fort d’une écurie et de pilotes triés sur le volet, il aborde la compétition GT avec un but précis : réaliser son rêve de vaincre l’Europe avec des voitures plus rapides et rapporter en Amérique le premier trophée mondial depuis près de quarante ans.
 
Le chemin de la gloire impose à Shelby de réaliser sept meilleures performances lors de treize des vingt courses, en cumulant des points attribués aux seules places de 1 à 6. Il prend d’assaut la première place lors de la course d’ouverture à Daytona et fait coup double en remportant la suivante, à Sebring. A partir de là, la bataille devient féroce avec Ferrari, lauréate du championnat GT depuis sa fondation et de championnats FIA des constructeurs durant dix des douze dernières années. Désormais, tout le monde est en admiration devant l’équipe Shelby qui se bat pour rester en tête, remportant la première place à Monza, Le Mans, Nürburgring et Reims. À chaque course, homme et machine repoussent leurs limites dans une bataille pour l’ultime suprématie.

Au final, Carroll Shelby remporte onze victoires en vingt, dont la dernière à Bridgehampton. L’écurie américaine est alors couronnée du titre de champion FIA GT et Carroll Shelby devient le premier gagnant récompensé en tant que pilote, directeur d’écurie et constructeur. Un exploit jamais reproduit dans les annales du sport automobile.
 
C’est pour célébrer cet événement sans précédent que Baume & Mercier a créé ces deux garde-temps en édition limitée : la Capeland Shelby Cobra. En hommage à ce 50ème anniversaire du championnat du monde FIA remporté par Shelby, le chronographe en acier est limité à 1965 exemplaires. Quant au modèle en or rouge, il se limite à 98 pièces en mémoire du numéro de course porté par Carroll Shelby. Ces deux chronos sont dotés d’imposants boitiers de 44 mm en acier ou or rouge avec des finitions poli-satiné.
 
Le cadran s’inspire des couleurs de la fameuse Cobra, combinant le classique « Guardsman blue » à deux bandes blanches translucides. Le logo Cobra est placé à l’extrémité de la trotteuse. Quant aux aiguilles des heures et minutes, elles évoquent la forme du volant du bolide. Le fond du boîtier est gravé du nom de la collection et de la signature de Carroll Shelby. A noter que les compteurs rappellent le tableau de bord emblématique de la Cobra. Il est teinté du « Guardsman blue » de l’écurie Shelby, avec des touches de Superluminova à émission bleue qui produisent une douce lueur en soirée.

Côté moteur, la Capeland Shelby Cobra embarque un chrono à mouvement automatique « swiss made ». Le modèle en or rouge est en plus doté de la fonction flyback. Le bracelet du modèle acier est en alligator noir avec doublure en veau caoutchouté, surpiqûres grises et boucle triple déployante avec poussoirs de sécurité. Le bracelet du modèle en or rouge est aussi en alligator noir mais doublé d’alligator noir à écailles rondes et d’une boucle ardillon en or rouge.
 
Ces deux montres sont livrées dans un coffret spécial avec une Cobra 427 en miniature ainsi qu’une brochure et une carte personnalisées. Les propriétaires du chronographe flyback recevront en outre un livre qui retrace toute l’histoire de la Cobra.

Durant un séjour à l’hôpital, Carroll Shelby rencontra des enfants en attente d’une transplantation du coeur. Il en fut si ému qu’il décida de mettre sa notoriété et sa bonne volonté à leur service. Il en résulta la création de la Fondation Carroll Shelby qui récolte des fonds pour aider les familles des enfants gravement atteints de maladies cardiaques. En se développant, elle a ajouté à son actif la scolarisation et l’éducation de jeunes défavorisés aux Etats-Unis.
 
Baume & Mercier a décidé de soutenir la Fondation Carroll Shelby à travers un don et la création d’une pièce unique qui sera vendue aux enchères. Ce chronographe Capeland Shelby Cobra unique se caractérise par un cadran cendré à bandes bleu, un boîtier en or rouge 18K poli-satiné, un bracelet en cuir d’alligator noir avec doublure en alligator à écailles rondes bleu et la signature de Carroll Shelby sur le fond saphir. Seul un exemplaire sera produit. Le gagnant de l’enchère recevra en outre une illustration originale de la Cobra ainsi qu’un objet ayant appartenu à Carroll Shelby. 




Montres-de-luxe.com | Publié le 13 Avril 2015 | Lu 6934 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques