Ben Ainslie : un champion olympique devient ambassadeur de Corum

A 31 ans, le navigateur anglo-saxon Ben Ainslie, qui compte déjà à son actif trois médailles olympiques entend bien poursuivre son succès en remportant une 4ème médaille aux prochains Jeux Olympiques de Pékin. En attendant, le talentueux régatier britannique devient ambassadeur de Corum, marque horlogère suisse de la Chaux-de-Fond.


Ben Ainslie
Plongé dans le monde de la voile dès l’âge de 8 ans, Ben Ainslie remporte son premier championnat du monde à 16 ans.

A noter que le marin et la marque horlogère suisse ont déjà dans leur sillage une histoire commune, puisque Corum fut son premier sponsor en lui offrant une montre, alors qu’il débutait sa carrière de navigateur professionnel à l’âge de 17 ans.

A Pékin, Ben Ainslie défendra les couleurs de son pays, dans la catégorie course en solitaire masculine -à bord d’un dériveur lourd, un Finn, bateau qu’il maîtrise parfaitement puisqu’il a déjà à son actif cinq titres de Champion du monde dans cette catégorie.

Son histoire est également associée de manière étroite à la Coupe de l’America. En effet, à bord de One World en 2000, Ben rejoint Team New Zealand en 2004 comme barreur et est nommé skipper du Team Origin, en 2007.

Passionné de voile et de mer, Ben est également un connaisseur et un collectionneur de garde-temps. S’il a été conquis par le modèle Admiral’s Cup Tides de Corum, c’est parce que ce modèle réunit à la fois une complication unique au monde et un instrument indispensable à la navigation.

Corum Admiral’s Cup Marée 48

Ben Ainslie : un champion olympique devient ambassadeur de Corum
Pour les régions côtières qui connaissent le cycle semi-diurne lunaire (là où la mer monte et descend en moyenne toutes les 12h 25 min), l’Admiral’s Cup Marée 48 fournit toutes les informations clé sur les marées : la lunaison et l’amplitude de la marée, une estimation des hauteurs d’eau et de la force des courants, l’heure de la marée.

Les trois différents mécanismes qui composent le mouvement marées ont demandé quelques trois ans de développement de 1988 à 1991.

« En collaboration avec l’Observatoire astronomique de Genève et le SHOM (Service Hydrographique et Océanographique de la Marine Nationale Française) de Brest, qui en a confirmé la remarquable précision » précise le communiqué de la marque.

Le mouvement Marée Corum CO-277, est un mouvement exclusif doté de plusieurs fonctions qui sont rendues visibles sur le cadran par trois compteurs distincts :
- Le compteur à 12h00 indique les différents états de la lune retranscrivant ainsi sa position par rapport à la terre et au soleil et définissant les forces des marées qui sont mentionnées par les coefficients 95-120 et 20-45. Lorsque l’alignement entre la lune, la terre et le soleil est parfait, l’attraction exercée sur la terre et l’amplitude des marées sont à leur apogée. Dans les autres situations, les marées sont plus faibles.
- Le compteur à 6h00 indique les heures des marées hautes et basses sur 24h00 (soit 2 marées basses et 2 marées hautes sur un jour)
- A 9h00, les indications des marées montantes et descendantes sont affichées ainsi que l’intensité du courant. Lorsque l’aiguille est alignée sur le trait rouge, l’intensité de la marée est à son apogée.

Montres-de-luxe.com | Publié le 17 Juillet 2008 | Lu 3127 fois