Big Bang Classic : Hublot revisite ses classiques…


A l’occasion de Bâle 2008, la marque Hublot va présenter un tout nouveau modèle de montre, la Big Bang Classic, une réinterprétation plus contemporaine de son modèle « Classic » historique… Plus grande, plus imposante et réalisée dans des matériaux résolument modernes.


Big Bang Classic : Hublot revisite ses classiques…
Cela fait déjà quelques mois que Jean-Claude Biver l’annonçait… Elle arrive enfin, la réinterprétation de la fameuse « Classic » de chez Hublot.

Ainsi, plus de vingt-cinq après son lancement, ce modèle emblématique de la marque –quelque peu occulté par le succès phénoménal de la Big Bang- revient sur le devant de la scène dans une esthétique sport-chic, chère à la marque.

La Big Bang « Classic » conserve donc son ADN d’origine et son design unique (à l’époque reste très reconnaissable), mais l’ensemble de la montre a été réinterprété de manière plus contemporaine et surtout, dans de nouveaux matériaux…

La nouvelle « Classic » affiche un diamètre plutôt imposant : 45 mm.

Son boîtier est réalisé en zirconium satiné ; il est surmonté d’une lunette de céramique noire satinée également, entourant un cadran en carbone véritable, épuré et sobre. « De profil plus fin, elle garde l’aspect d’une Big Bang tout en retrouvant un côté plus traditionnel » souligne la marque. Probablement le premier modèle d’une longue série…

Big Bang Classic : Hublot revisite ses classiques…

Spécificités techniques de la Hublot Big Bang Classic

Big Bang Classic : Hublot revisite ses classiques…
Boîtier : « Big Bang Classic » diamètre 45 mm en zirconium satiné
Lunette : céramique noire satinée vertical avec 6 vis en titane de forme H noyées
polies-bloquées
Glace : saphir avec traitement anti reflets intérieur
Lunette : oreille Résine composite noire
Fond : plein en Zirconium
Couronne : zirconium avec logo Hublot
Vis : titane

Etanchéité : 100 m ou 10 ATM

Cadran : carbone véritable, appliques satinées, rhodiées

Aiguilles : facettées, diamantées, squelette

Mouvement : mécanique avec remontage automatique HUB1100
Rubis 21
Ponts : satinés anglés polis
Vis : PVD noir
Masse oscillante : carbure de tungstène avec surface alvéolée traitée en PVD noir
Platine : sablée rhodiée
Barillet : à ressort renforcé
Echappement : spiral Glucydur

Réserve de marche : 42 heures

Bracelet : caoutchouc
Fermoir : acier déployant PVD noir

Montres-de-luxe.com | Publié le 2 Avril 2008 | Lu 7808 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques