Breitling Navitimer Calibre 01 : un mouvement « maison » pour l’icône de la marque


La marque horlogère suisse indépendante Breitling vient de présenter la Breitling Navitimer Calibre 01. Deux séries de chronographes, l’un en acier (2.000 pièces) et l’autre en or rouge (200 pièces) qui sont équipés du mouvement de manufacture Calibre 01. Cette « nouvelle » Navitimer, icône Breitling, se distingue par son diamètre légèrement supérieur (43 vs 42 mm) et son fond saphir transparent qui laisse admirer le moteur « in house » de la marque au « B » ailé.


Breitling Navitimer Calibre 01 : un mouvement « maison » pour l’icône de la marque
En 2009, Breitling signait une grande date de son histoire en entrant dans le sérail des quelques maisons horlogères possédant leur propre mouvement de chronographe mécanique.

« Un couronnement logique pour une marque qui figure parmi les leaders de cette complication et a joué un rôle capital dans son développement technique : invention du premier poussoir indépendant (1915), séparation des fonctions mise en marche/arrêt et remise à zéro (1923), création du second poussoir indépendant pour la remise à zéro (1934), lancement du tout premier chronographe à remontage automatique (1969) » souligne le communiqué de la marque.

Le Calibre 01, premier mouvement intégralement développé et fabriqué dans les ateliers Breitling (« in house »), a équipé en primeur une nouvelle version exclusive du modèle leader Chronomat, baptisée Chronomat 01. Breitling le propose aujourd’hui dans une autre icône horlogère, la célèbre Navitimer, porte-drapeau de sa vocation aéronautique.

Doté d’une architecture originale, le mouvement de chronographe automatique Calibre 01 est venu couronner la longue quête de précision et de fiabilité qui a toujours marqué les « instruments pour professionnels » Breitling.

Breitling Navitimer Calibre 01 : un mouvement « maison » pour l’icône de la marque
Equipé d’une roue à colonnes, d’un embrayage vertical et d’une réserve de marche de plus de 70 heures, il a été conçu pour offrir un maximum de fonctionnalité et de sécurité à l’emploi. Il présente plusieurs particularités novatrices visant à faciliter sa fabrication ainsi que son utilisation, dont un dispositif breveté d’autocentrage des marteaux de remise à zéro et un système exclusif de raquetterie permettant de personnaliser rapidement le réglage de la montre en fonction du porteur.

Ce calibre se distingue également par son mode de production et d’assemblage pionnier. S’inspirant d’un concept d’avant-garde utilisé dans d’autres secteurs de pointe, Breitling a développé une formule de chaîne de production industrielle révolutionnant l’assemblage traditionnel des mouvements.

Chaque calibre est suivi individuellement par un logiciel ultrasophistiqué le dirigeant automatiquement vers le poste adéquat, le long d’un parcours où alternent les postes entièrement automatisés et ceux exigeant une intervention manuelle. Toutes les étapes de réglage sont intégrées à ce processus, et en sortant de la chaîne, chaque Calibre 01 est prêt à affronter les tests ultra-rigoureux du Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres (COSC).

En se spécialisant d’emblée dans les chronographes et les compteurs, Léon Breitling, fondateur de l’entreprise (1884), s’attire très vite les faveurs des pionniers de l’aviation, qui ont besoin d’instruments robustes et performants.

Dans les années 1930, la marque lance ses premiers chronographes de bord, qui équiperont les chasseurs de la Seconde guerre mondiale, avant d’accompagner l’essor du transport aérien dans les cockpits des plus beaux avions à hélices, puis à réaction.

Breitling Navitimer Calibre 01 : un mouvement « maison » pour l’icône de la marque

Breitling Navitimer Calibre 01 : un mouvement « maison » pour l’icône de la marque
En 1952, le « fournisseur attitré de l’aviation mondiale » crée un « instrument de poignet » spécialement conçu pour les pilotes et professionnels des airs.

Doté d’une règle à calcul circulaire, le chronographe Navitimer permet de résoudre toutes les opérations liées à la navigation aérienne : vitesse moyenne, distance parcourue, consommation de carburant, taux de montée ou de descente, conversion de miles en kilomètres ou miles nautiques, etc.

Choisie comme montre officielle par l’AOPA (Aircraft Owners and Pilots Association), la plus grande association de propriétaires d’avions et de pilotes du monde, la Navitimer s’est imposée comme le modèle Breitling le plus emblématique –et un objet-culte pour tous les passionnés d’aéronautique.

En version « Cosmonaute », avec graduation sur 24 heures, elle a accompagné Scott Carpenter lors de son vol orbital dans la capsule Aurora 7 (1962) –devenant le premier chronographe-bracelet à voyager dans l’espace. Produite sans discontinuer depuis 1952, la Navitimer s’annonce comme « doyenne de tous les chronographes mécaniques fabriqués dans le monde ». En se dotant d’un calibre « maison », elle entame un nouveau chapitre dans sa saga riche en exploits et en moments forts.

Plus concrètement, l’édition spéciale Navitimer Calibre 01 est proposée en deux séries limitées de 2.000 pièces en acier et 200 pièces en or rouge, avec numéro individuel gravé sur le flanc de la carrure. Le boîtier présente un diamètre légèrement supérieur à celui du modèle Navitimer de série (43 mm contre 42).

Le cadran fabriqué par processus d’« épargne » sur fond d’argent pur ou d'or –une technique donnant aux indications un éclat et une lisibilité sans pareils– se décline uniquement en version classique noire, avec index appliques.

Le symbole ailé Breitling en or se détache avec un léger relief. Le fond saphir transparent –rare chez Breitling– donne l’occasion unique d’admirer l’architecture inédite du Calibre 01, avec sa roue à colonnes et sa masse oscillante.

De quoi ravir en avant-première tous les amateurs de pièces exclusives… Avant que les modèles Navitimer de série dotés de calibres 100% Breitling ne prennent leur envol au printemps prochain !

Breitling Navitimer Calibre 01 : un mouvement « maison » pour l’icône de la marque

Montres-de-luxe.com | Publié le 30 Septembre 2010 | Lu 16090 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques