Breitling revisite la Cockpit


Les modèles Cockpit de chez Breitling viennent de subir un délicat lifting… La marque vient en effet de présenter sur son site Internet les dernières évolutions de cette collection en termes de chiffres, d’index, d’aiguilles et de cadran. Détails.


Breitling Cockpit
L’incontournable Breitling Cockpit subit donc une cure de rajeunissement !

Ainsi, la marque a doté ses nouveaux modèles de grands chiffres romains « au tracé très original », d’un centre de cadran animé d’un décor « tramé carré-cambré apportant relief et mouvement » et d’aiguilles redimensionnées qui « gagnent une nouvelle présence, tout en améliorant la lisibilité ». La version en or et acier étant tout particulièrement réussie (voir photo ci-dessous).

Comme le rappelle Breitling sur son site Internet, la montre Cockpit (41 mm), s’adresse à ceux dont l’activité ne requiert pas forcément les fonctions d’un chronographe, mais qui désirent arborer à leur poignet une montre à la fois sportive et élégante, pratique « pour la vie de tous les jours ».

Une autre particularité de la Cockpit est son calendrier à double guichet permettant d’afficher clairement la date. C’est là, l’une des caractéristiques du Calibre Breitling 49 (automatique), officiellement certifié chronomètre par le COSC (comme toutes les montres de la marque d’ailleurs).

Enfin, précisons que la Cockpit bénéficie d’une couronne et d’un fond vissés, d’une glace saphir inrayable avec traitement antireflet double face et qu’elle résiste à une pression de 30 bars, soit l’équivalent de 300 mètres de profondeur. Ces modèles sont déclinés dans un vaste choix de métaux, de couleurs de cadrans et de types de bracelets (métalliques ou cuir).

Rappelons enfin que Breitling est l’une des rares sociétés horlogères suisses à demeurer indépendante. Elle appartient à la famille Schneider depuis 1979.

Spécificités techniques de la Cockpit Breitling 41 mm

Breitling revisite la Cockpit
Mouvement :
Calibre Breitling 49, officiellement certifié chronomètre par le COSC, automatique à haute fréquence (28 800 alternances), 22 rubis.
Calendrier à double guichet.

Boîtier :
Acier, bicolore, acier & or rose, séries limitées en or 18 ct rose ou blanc.
Etanche à 300 m/30 bars (boîtier or étanche à 100 m/10 bars).
Couronne vissée.
Lunette tournante unidirectionnelle à cliquet.
Glace saphir bombée, antireflet double face.

Diamètre : 41 mm.

Bracelets : cuir Barenia, crocodile, Diver Pro ou bracelet métallique Pilot.

Breitling revisite la Cockpit

Montres-de-luxe.com | Publié le 16 Janvier 2009 | Lu 10440 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques