C1 Worldtimer : Concord poursuit le développement de sa gamme C1 avec un modèle GMT


La C1 Worltimer, nouvelle montre de la gamme C1 de la marque Concord (groupe Movado), est toujours aussi virile et futuriste que sa grande soeur présentée l’année dernière... Avec ses 47 mm de diamètre, ses 200 mètres d’étanchéité et sa fonction GMT, ce modèle devrait combler les amateurs de garde-temps « hors normes » et résolument contemporains. Quand le temps n’a plus de frontières...


C1 Worldtimer
Les deux grands atouts de la C1 WorldTimer : sa manipulation facile et sa lecture de l’heure aisée.

Cette dernière met d’ailleurs en valeur, de façon totalement inédite, un second fuseau horaire et confirme par là-même, « la volonté de Concord d’ancrer ses montres dans un univers d’audace et d’innovation » précise la marque dans son communiqué.

Construit selon les principes de robustesse propres à Concord, le boitier est façonné en acier traité DLC (Diamond-like carbon), une combinaison des formes graphite et diamant du carbone.

Très dense, ce revêtement a une structure amorphe, similaire à un verre ultra-résistant, et présente d’excellentes propriétés tribologiques : son coefficient de frottement extrêmement faible allié à une inertie chimique remarquable le rend particulièrement intéressant au niveau mécanique. Couramment utilisé dans l’industrie automobile, notamment en F1, il offre une combinaison inégalée de qualités : anticorrosif, inrayable, autolubrifiant, dur mais flexible, le DLC permet en outre d’intéressantes déclinaisons esthétiques.

C1 Worldtimer

C1 Worldtimer
Caractéristique de la collection C1 WorldTimer, le design du cadran met en lumière un second fuseau horaire en misant sur l’obscurité et les contrastes.

L’indication GMT s’étire dans un arc qui présente le monde sous un ciel nouveau, selon un dispositif original : deux disques, un pour les villes, un pour les heures, se superposent et tournent au gré de la demande.

Le mécanisme d’affichage, qui dévoile son fonctionnement, joue sur la transparence et sur la luminosité, accentuant l’effet de profondeur du cadran.

Une simple pression sur le bouton à 2h sélectionne la ville de destination et actionne ainsi les données du guichet GMT. L’heure du fuseau correspondant s’annonce instantanément en vis-à-vis.

Un correcteur additionnel, dissimulé sur le flanc du boîtier à 4h, permet de modifier les heures si besoin (dans le cas par exemple de passage heure d’été/hiver). Et puisque les changements n’interviennent que sur les heures, l’aiguille centrale des minutes reste le référent en la matière.

Trois versions sont proposées. L’une, associant l’or rose et la noirceur de l’acier traité DLC, les deux autres modèles égaillent quant à eux leur second fuseau horaire de teintes vives, bleu Concord ou carmin. Édition millésimée 2009, le modèle Night Race (carmin) a suivi le Grand Prix de F1 de Singapour.

Montres-de-luxe.com | Publié le 17 Novembre 2008 | Lu 5860 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques