Cartier Rotonde Mystérieuse : heures hypnotiques


Le joaillier-horloger parisien Cartier se fait mystérieux cette année. En effet, la marque « phare » du groupe Richemont, revient sur l’une de ses spécialités : les pendules et désormais, les montres mystérieuses… Des garde-temps (calibre manufacture) qui affichent l’heure et hypnotisent le regard grâce à leurs aiguilles flottant dans le vide. Derrière cet affichage magique se cache tout le savoir-faire horloger de Cartier.


Cartier Rotonde Mystérieuse
La mise au point de ce tout nouveau mouvement Manufacture Cartier a imposé aux horlogers de la célèbre maison de repenser totalement la mécanique classique !
 
Le but ? Venir à bout de problématiques spécifiques liées à l’entraînement de disques de saphir de grande taille. Car, et c’est le paradoxe d’un pareil instrument, la pureté de l’affichage dissimule une complication horlogère qui a nécessité plusieurs centaines d’heures de calcul…
 
Pour donner naissance à une montre-bracelet mystérieuse, il a fallu que les horlogers de la manufacture Cartier se libèrent de toutes les contraintes inhérentes à la mise au point d’un affichage par aiguille dont la liaison avec le mouvement est strictement invisible.
 
Pour limiter les frictions entre les disques de saphir, il a été choisi de les faire tourner sur de fins pivots, comme le ferait une roue de rouage, plutôt que de les faire tourner dans une gorge de guidage, comme cela se fait traditionnellement pour les pendules mystérieuses.
 
Cette nouvelle conception, qui se fond avec le canon de l’aiguille, évite les frottements et limite la consommation énergétique du mouvement. Une fois les frictions réduites au maximum, il a fallu optimiser l’inertie de ces grands disques en saphir de tout juste 0,56 g grâce à un rouage périphérique réalisé à l’aide de la technologie DRIE (Deep Reactive Ion Etching). Cette méthode permet de réaliser les parties métalliques par croissance de matière tridimensionnelle et donc, d’obtenir un rouage d’une grande précision de concentricité qui fait corps avec le disque saphir. La parfaite géométrie de cet ensemble tient au micron.

Cartier Rotonde Mystérieuse : heures hypnotiques
Pour faciliter l’assemblage final des différents composants dans les meilleures conditions, Cartier a enfin privilégié une construction modulaire.

Ainsi le mouvement est formé de deux parties distinctes : le mouvement en tant que tel, qui occupe un espace en forme de croissant sur la platine de base et un module d’affichage indépendant placé dans l’espace circulaire laissé libre.

Ce sous-ensemble composé de quatre disques de saphir traités antireflet est assemblé à part sous flux laminaire afin d’éviter toute présence de poussière. Une fois cette pièce assemblée, les aiguilles se mettent à graviter dans le vide, comme par enchantement.

En dédiant 58% du diamètre du mouvement aux disques en saphirs, Cartier repousse encore les limites de l’affichage mystérieux et atteint un record en matière de lisibilité.

Les garde-temps à affichage mystérieux ont toujours été considérés comme plus délicats que les autres complications traditionnelles, de par la présence de disques en saphir. Grâce à une conception innovante, le calibre 9981 MC a parfaitement passé l’ensemble des épreuves d’homologation imposant notamment une résistance à plus de 500 chocs consécutifs, mais également à une chute sur un parquet d’une hauteur de 1 mètre. Fin, robuste et précis avec son balancier vibrant à 4 Hertz (28 800 alternances / heure), ce mouvement dispose d’une réserve de marche de 48 heures.

La montre Rotonde de Cartier Mystérieuse joue la carte de la transparence jusque dans les moindres détails. En effet, si ce garde-temps laisse voir l’essentiel des composants de son mouvement mécanique à remontage manuel individuellement numéroté, côté fond, elle ne montre que ce que Cartier a bien voulu laisser voir.

Il faut savoir qu’en son temps, Louis Cartier avait interdit que le fonctionnement des pendulettes mystérieuses de son époque soit expliqué aux vendeurs pour ne pas déflorer un secret. Aujourd’hui, la liaison mécanique unissant le mouvement aux aiguilles de la Rotonde de Cartier Mystérieuse a été conçue de façon à se fondre dans la structure du calibre pour rester invisible et ainsi entretenir… la magie.

Cartier Rotonde Mystérieuse : heures hypnotiques

Montres-de-luxe.com | Publié le 20 Mars 2013 | Lu 1243 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques